bannière du haut du forum

Partagez

L'enfant précepteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: L'enfant précepteur

Dim 10 Déc - 16:57

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


L'enfant précepteur
feat. Solo



Remplir une mission

Ça… Ça y était… Je me retrouvais donc devant la maison où j’avais été demandée… Il… Il s’agissait d’un haut et grand m-manoir de Lerry, appartenant surement à l-l’une des familles l-les plus influentes du pays… A v-vrai dire, l-les maisons de cette taille s-se comptaient sur les doigts d-d’une main… Pour tout dire, j’étais un peu effrayée à l-l’idée de me présenter ainsi, de venir a-assister d-des personnes aussi… Puissantes…. Mais je ne pouvais pas reculer ! C’était un peu t-trop tard déjà, e-et cela ne m’avancerai en rien… C’était ce que je devais faire, e-et je comptais bien… Mener cette tâche à bien !

Si je faisais ceci… C’était parce que m-madame Aki peinions à j-joindre les deux bouts. L-les auberges n’étant pas très abordables et la rencontre avec le dirigeant p-prenant d-du retard, nous étions obligées de faire p-plusieurs petits travaux comme nous le pouvions. J’essayais d-du mieux que je le pouvais d’aider, m-mais… I-il n’y avait pas grand-chose qui était à ma portée… J’aidais juste un peu le soir à l’auberge, e-en faisant la vaisselle et l-le ménage, du mieux que je p-pouvais, m-mais… Ce n’était pas vraiment suffisant, d-donc… J’avais cherchée de nouveaux moyens… Et j’en avais trouvé u-un, une petite annonce q-qui pourrait me correspondre !

S-selon ce qui était écrit sur le papier… I-il s’agissait d’aider u-une des familles noble de Gothregal, les ‘’Ua Brian’’. L’une des enfants r-refusait catégoriquement de voir l-le tuteur qui lui était attribué, e-et… M-ma mission, ma tâche, était de découvrir pourquoi, et d-de lui apprendre d-des choses. E-en fait, j-j’allais un peu devenir s-sa tutrice si cela f-fonctionnait, bien que… Je ne savais pas si j’étais vraiment à la hauteur de ceci… J-je n’avais jamais enseignée la moindre chose, d-d’autant que m-mes connaissances s-sur ce monde étaient u-un peu… Lacunaires. J-j’allais devoir l-lui enseigner des choses p-plus générales…

Prenant une grande inspiration, j-je toquais un peu, timidement à la porte. M-mais… R-rien… M-même au bout de plusieurs minutes. J-j’essayais de toquer de nouveau, mais… P-peut-être que je ne le faisais pas assez fort… J-je commençais à désespérer, craintive à l’idée d-de m’être trompée de maison, d-de lieu ou de tout… M-mais la porte se déverrouilla, e-et un homme p-presque deux fois plus grand que moi m-me dévisagea, p-plutôt surprit de voir… Une enfant…

‘’Hum… C’est pour ?’’ Demanda-t-il en sourcillant. J-je voyais bien sur ses traits sévères qu’il ne me considérait p-pas comme étant u-une personne qui pouvait l-l’aider… Mais je supposais q-qu’il pensait que je venais p-pour autre chose… A-après tout, comment j’allais p-pouvoir aider u-une personne plus âgée que moi ? E-et bien… Je ne le savais pas… J… Je comptais essayer, j-je ne voulais pas c-considérer que cela était perdu sans avoir eu l-l’opportunité de f-faire mes preuves…

‘’Je… J-je viens pour l’annonce… P-pour…’’ Je p-put constater un peu de surprise sur ses traits, m-mais aussi un peu de colère, l-l’impression que… Que je me moquais d-de lui…

‘’Vous vous êtes trompée, je pense. Nous recherchons une personne pour servir de tuteur à ma sœur.’’


‘’C… C’est pour ça que j-je viens… J-je sais que… Que vous d-doutez de ce que je peux faire… Mais… J-je peux essayer. N-ne vous fiez p-pas à m-mon apparence, j-je vous en prie…’’

Il posa sa main sur son menton, p-plutôt confus, avant de soupirer… Après tout, p-pourquoi pas devait-il penser… Si je n’étais pas en mesure d-d’aider sa sœur… Alors il n’aurait r-rien perdu… Il semblait réfléchir, avant de m’inviter à rentrer dans la demeure. Je… Je supposais que c’était l-le moment de faire mes preuves… J-je crois ?
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: L'enfant précepteur

Dim 10 Déc - 17:01

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


L'enfant précepteur
feat. Solo



Crise d'adolescence

J’entrais a-ainsi dans la grande maison. V-vraiment, je… Je me sentais toute petite d-dans l’endroit ! Ce… C’était au moins p-plus grand q-que toute l’auberge o-où nous étions, m-même deux fois plus grand ! T-tout cet endroit… J-juste pour une famille ? J-je voyais n-néanmoins q-qu’il y avait b-beaucoup de gens à l’intérieur… Des enfants qui courraient, d-des cris, d-des adultes q-qui réfléchissaient, discutaient et jouaient… Des ainés qui se reposaient… I-il y avait au moins u-une trentaine de personne à l’intérieur, t-toute une famille. E-et il devait y en avoir d’autres qui étaient absents, surement d-dans le château de Lerry… Je… J’avais l’impression d’avoir pénétrée u-un lieu o-où je ne devais pas aller… Mais c-c’était trop tard pour faire demi-tour. J’allais juste faire c-ce pourquoi j’étais ici, et repartir s-sans me mêler de rien…

‘’Venez, je vais vous amener à la chambre de ma sœur. Pardonnez là d’avance pour son caractère exécrable, elle est la préféré de notre père, qui plie au moindre de ses caprices. Vous comprendrez rapidement.’’ Il m’amena à l’étage après un escalier assez sévère, où j’avais du mal à monter toute les marches, pour m’amener à une pièce, où il toqua à la porte plusieurs coups : ‘’Noor, j’entre.’’

Il ne se laissa pas intimidé par les quelques cris de contestation qu’il y eu, et ouvra la porte, pour dévoiler u-une chambre pleine d-de poupée et de décorations, avec en son centre un lit i-immense ! J’étais vraiment i-impressionnée par ceci, t-tout comme par la personne qui se trouvait au milieu, en train de faire la moue à l-l’homme qui m’avait invité… Je me sentais v-vraiment comme de trop au milieu de ceci, mais… Il s’occupa de prendre la parole.

‘’Noor, cette jeune fille pense avoir les compétences pour être ta préceptrice. Je compte sur toi pour montrer un peu d’intérêt à ce qu’elle pourrait t’apporter. Père… Serait déçu s’il apprenait que tu ne fait aucun effort.’’


Elle continua de faire la moue, me dévisageant quelques seconde, a-avant de répondre a-avec u-un peu d’insolence à la personne qui… Semblait être son frère ? Je crois… Je n’en savais rien à vrai dire, i-ils avaient une grande différence d’âge… Comme s’il pouvait tout aussi bien être son père… Enfin, je n’en savais rien, ne connaissant pas le nombre d’année qui les séparaient l’un de l’autre…

‘’Tu ne sais pas ce que père veut ! Et puis même, que pourrais m’apporter une enfant ?!’’ Il soupira de nouveau, avant de se tourner vers moi, un air mitigé sur son visage, pour reprendre :

‘’Je n’en sais rien. Mais il n’est pas difficile de connaître plus de chose que toi. Je vous laisse, en espérant que cette journée soit un peu plus concluante que toutes les précédentes.’’ Il quittait ainsi la pièce, me laissant donc seule avec c-cette personne, nommée… N-Noor, je crois ? Cette dernière huma d-de colère, avant de poser sa tête c-contre son lit. E-elle… Elle devait avoir environ quatorze ans, et il était vrai que je paraissais être plus jeune… Et en même temps, je l’étais beaucoup plus… Je m’approchais un peu timidement d’elle, avant de commencer :

‘’Je… Je m’appelle Orina… Je suis là p… Pour vous aider…’’

‘’Ecoute, Orina c’est ça ? Tu peux repartir, ça m’étonnerai que tu puisses m’aporter quelque chose. Surtout que… Je-n’ai-pas-envie !’’

C… Cela s’annonçait mal… Bien mal… J’allais devoir… Trouver un moyen de lui donner l’envie d’apprendre…
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: L'enfant précepteur

Dim 10 Déc - 17:37

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


L'enfant précepteur
feat. Solo



Garçon manqué ?

Nous n’étions du coup p-plus que toutes les deux à l’intérieur de cette pièce. N-Noor s’était retournée sur son lit, et continuait d-de somnoler, comme s-si elle souhaitait dormir ou bien rêver… J-je n’en savais rien à v-vrai dire de c-ce qui la motivait à être aussi… Réticente à apprendre… Tandis q-que… Je me retrouvais bien gênée… Ne savant pas vraiment c-comment faire avec elle. J-je ne pouvais pas la forcer ou la contraindre, ni l’intimider, et comme son cas semblait être d-difficile, comme me l’avait dit son frère p-précédemment… j’imaginais que la convaincre serait une chose beaucoup p-plus difficile que de venir ici… Je ne savais pas comment procéder… Je ne savais rien d’elle…

Il… Il allait falloir que j’en apprenne plus sur elle si je souhaitais comprendre pourquoi elle se montrait si réticente. Je m’approchais de son lit, avant de m’agenouillée à côté… E-et d’essayer d’engager la conversation avec elle…

‘’Est-ce que… J-je peux savoir… Pourquoi vous ne v-voulez pas apprendre ?’'
Commençais-je timidement, en espérant trouver la clé qui me permettrait de comprendre pourquoi elle était si opposée à cette idée…

‘’Je n’aime pas ça, c’est tout ! Apprendre me donne juste mal à la tête !’’ Elle avait répondue ça très rapidement, comme si… E-elle se doutait que j’allais essayer de comprendre pourquoi… Je n’étais surement pas la première à vouloir lui poser de telles questions… A essayer… I-il devait y avoir eu tant d’autres… Et qu’avais-je de plus que les autres ? Des gens i-incroyablement compétents avaient dût venir ici, avec tout le savoir qu’ils pouvaient avoir, mais… Elle n’en avait jamais voulut…

‘’Alors… Qu’est-ce que vous aimez ?’’


‘’Rêver. Dessiner… Combattre ! Surtout combattre en fait ! Mais tout le monde pense que ce n’est pas la place d’une dame. Qu’en tant que femme de la famille Ua Brian, mon devoir est de servir la cours et de conseiller, et non pas d’être face à une créature ou à des armées.’’

‘’Vous… Vous aimez combattre ?’’ Commençais-je en étant un peu surprise. Ce… Ce n’était pas mon cas, très loin de là, mais… Il y avait bien des personnes qui le faisaient eux… Qui agissaient de telle manière… J’en avais rencontrée… Madame Rin par exemple… Etait un exemple très particulier de ce cas… Tandis que d’autres le faisaient… Parce qu’ils n’avaient d’autres choix. Parce qu’ils le devaient… C’était mon cas. J’avais un pouvoir, je n’aimais pas l’utiliser pour combattre, mais lorsque j’étais obligée… Je m’y contraignais…

‘’Oui ! Rien ne me fascine plus que ça !’’
Elle se redressait rapidement, se mettant debout, avant de saisir une épée en bois qu’elle dissimulait sous son lit, faisant de grands mouvement avec : ‘’Les batailles, les combats, les duels ! Lorsque les chasseurs de mythes viennent à la capitale, ils racontent les meilleures histoires !’’

Je commençais à voir un peu mieux le caractère de la demoiselle qui était face à moi… Si elle n’étudiait pas… C’était parce qu’elle préférait ainsi a-agir d’une manière beaucoup plus physique, b-beaucoup plus… Violente… je baissais un peu le regard, avant de prendre une g-grande inspiration. L-le plus dur restait à venir, à la convaincre d-d’essayer… Mais il fallait que je trouve un moyen…
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: L'enfant précepteur

Dim 10 Déc - 17:52

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


L'enfant précepteur
feat. Solo



L'ouvrage

J’essayais de trouver un moyen qui pourrait l’aider… Pour c-cela… j’essayais de rapprocher sa passion avec q-quelque chose qu’elle ne connaissait pas. Cela semblait être plus difficile qu’il n’y paraissait… C-car je ne connaissais pas d-du tout ce qu’il y avait c-comme moyen… Ni m-même ce qu’elle savait… P-pour tout dire, j’étais juste totalement perdue à son égard, n-ne sachant pas vraiment comment m’y prendre avec elle… Je n’étais pas talentueuse pour interagir avec les autres, c-c’était évident, mais à ce point… Je m’en voulais d’être aussi… Pathétique… D-de ne pas savoir du tout…

Soupirant u-un peu, je commençais à regarder u-un peu la chambre d-de N-Noor, avant de constater q-que, dans un coin de la pièce, i-il y avait un livre… P-poussiéreux, mal entretenu, mais dont le titre pouvait être intéressant… ‘’Mille et un combat, ou la vie du plus grand guerrier !’’… Cela pouvait l’intéresser non ? E-enfin, si elle aimait l’histoire… Je ne savais pas vraiment, mais je lui présentais, u-un peu curieuse.

‘’Ça ? Je ne sais pas ce que c’est. Enfin si, c’est un livre, mais de quoi il parle… Aucune idée. De toute façon, je ne sais pas lire, au moins c’est simple.’’

J’étais un peu surprise du fait qu’elle ne sache pas lire, mais en m-même temps… Ce n’était pas une chose innée… Elle semblait se moquer t-totalement du livre et de son contenu… Elle n’avait jamais donnée une chance à cet ouvrage… J-j’allais tenter u-un peu… Qui sais… Avec un peu de chance, e-elle serait curieuse… J’ouvrais donc une page au hasard, avant d’en lire un extrait :

‘’La vouivre était face à moi, l-les dents acérées et l’haleine fétide ! Mes compagnons, effrayés, avaient suggérés la fuite, la retraite et les renforts ! Quels idiots, c’était dans le combat, face à la mort que l’on se sentait le plus vivre ! La bête était immense, mais qu’est-ce que cela changeait ? Le combat n’en serait que plus intéressant non ?! C’était pour ça que j’existais, pour relever les défis les plus grands ! Elle commençait à battre des aîles, à commencer à décoller, à montrer tous ses crocs. Nous avions un combat à terminer. Prenant un souffle, je riais d’un grand coup avant de bondir en sa direction, ma hache en main, et…’’

Je laissais un petit silence se faire, juste pour la regarder… S-si au début, elle avait été indifférente, le fait d’entendre des récits semblait lui tenir à c-cœur, et elle était… Plus captivée, me regardant du coin de l’œil en attendant la suite… C… C’était peut-être une chance…

‘’C-ce livre… Il semble être un grand recueil de beaucoup de batailles… D-de combat, d’affrontements… L’on… P-pourrait le lire ensemble ? C-comme ça… L’on en connaîtrait la fin et… T-tu pourrais… Apprendre à lire en même temps ?’’


Je savais q-que ce que je proposais était… U-un peu osé, mais e-elle commençait à y réfléchir sérieusement… Après t-tout… Elle semblait impatiente d’en connaître la suite. Elle se redressa en soufflant, avant de hocher la tête, peu convaincue p-pour le moment, mais intriguée au moins…

C’était… Ce qu’il me fallait.
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: L'enfant précepteur

Dim 10 Déc - 18:04

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


L'enfant précepteur
feat. Solo



Bonne nouvelle !

Plusieurs heures passèrent. En fait, l-la seule chose qui me rappela à la réalité f-fut les coups répétés à la porte de la chambre, précédant de peu l’entrée du frère qui m’avait accueillit. Il semblait être un peu affable concernant l-l’éducation de sa sœur, et venait voir s-si tout se passati bien. E-en fait, cela me fit me rendre compte que le s-soleil s’apprétait à se coucher, e-et que donc… I-il fallait que j-je rentre, les tâches à l’auberge m’attendant ! J-j’étais donc u-un peu en retard déjà, o-ou tout du moins je risquais de l’être ! J’espérais n’avoir inquiétée personne !

‘’Noor, il va être l’heure de passer à table. Je suppose que ça s’est mieux passé que la dernière fois, étant donné que cela fait plusieurs heures sans que tu viennes te plaindre.’’

‘’Silence, on lit un livre.’’

‘’Tu… Lis ?’’
Continua-t-il surprit

‘’Oui, je lis. Enfin, Orina m’aide sur les mots un peu difficiles, et sur les lettres bizarres… Et sur quelques règles en plus. Enfin, sur beaucoup de chose en fait. Mais oui, je lis. Et je comprends.’’

‘’C’est… Et bien, une bonne nouvelle au moins ! J’avoue en être le premier surprit ! Donc… Je suppose que l’on va pouvoir remercier Orina, lui donner un peu d’argent pour cette journée où elle t’a aidée, et passer à table ! J’imagine que père sera content d’apprendre tes progrès.’’

‘’Ou alors Orina reviendra demain, et d’autres jours aussi, pour que l’on continue ce livre. On ne l’a même pas fini !’’

Je regardait un peu comme u-une spectatrice ce qui était en train de se passer, a-avant de dire u-un peu timidement mon avis sur la question : ‘’Ça… ça ne me dérangerait pas de… revenir…’’

‘’Et bien ! Il semble que l’on ait enfin trouvée chaussure à ton pied ! Dans tous les cas, vous avez fait un très bon travail. J’espère que vous continuerez ainsi les prochaines fois que vous viendrez ! Tenez, voici salaire pour vôtre peine !’’


Il me tendait plusieurs pièces p-pour ce que j’avais fait, c-conformément à l’annonce… M-mais en plus d’avoir réussie à faire en sorte q-que Noor commence à lire… J-je lui avais donnée u-un peu de goût pour apprendre… T-tout comme je pouvais r-recommencer ! C-cela allait nous aider, p-pour réussir à joindre les deux bouts ! M-mais plus important encore… C-c’était que… Je pense… M’être fait m-ma… Première amie ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Sauter vers: