bannière du haut du forum

Partagez

Rouages gelés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Rouages gelés

Mar 26 Déc - 14:56

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Rouages gelés



feat.Ashley/Evaïka


De nouveau de sortie aux alentours de la rivière de flèche, la rouquine avait en ce moment besoin d’air et de calme. Elle se remémorait son ancien monde, sa vie à la capitale et ses excursions pour fuir la foule, tout cela ressemblait maintenant à son début d’existence à Lerry. L’entremise avec le jarl de la grande ville arriverait bientôt et elle allait enfin pouvoir se fixer un avenir avec Orina, l’impatience était forte à cette idée, bien entendue, mais l’angoisse l’était tout autant, raison pour laquelle elle avait décidé d’aller se dégourdir les jambes là où seul le souffle du vent et le craquement de la glace pourrait venir la déranger.

Au bout d’une heure de marche, elle     arriva au coude de la rivière qui était le plus proche de la capitale de Gothregal, et resta ainsi plusieurs minutes, à contempler la glace miroitante qui recouvrait cette portion du fleuve. Tremblante, elle finit par s’asseoir dans la neige et par se blottir dans son manteau blanc, reliquat de leurs premières journées de voyage avec son ancienne fille adoptive. Désormais, la veste ne protégeait plus vraiment du froid, les poils de la fourrure s’étaient élimés et la majorité s’en étaient tout simplement allés, la peau quant à elle était trouée par endroit, raccommodée difficilement (Aki était vraiment une très mauvaise couturière), les fils qui la tenait s’écartaient de plus en plus, laissant des passages aisés au blizzard qui ne se privait pas de venir geler son occupante. Pire encore, les vêtements qu’elle portait sous cette bien piètre couverture étaient autant, si ce n’était plus encore, dans un état déplorable, laissant voir sa chair blanche par parcelle. Bref, elle était frigorifiée, c’était peu de le dire.

Claquant des dents, elle se frottait encore les épaules en escomptant se réchauffer quand un bruit attira son attention. Etait-ce un énième craquement sourd de la glace ? Le passage d’un animal ? Ou quelque chose de plus dangereux ? La rousse (qui n’était pas vraiment discrète dans cet environnement blanc), se redressa d’un coup et tâtonna pour chercher son arc pendus dans son dos, bien que ses doigts glacés ne soit pas vraiment efficace pour attrapper une flèche ou tendre la corde. D’une voix grésillante et étouffée par un sérieux mal de gorge, elle s’enquit de la présence de quelqu’un.

- Qui est là ?

Son souffle blanc courut s’échapper dans les airs alors qu’elle attendait une réponse et espérait qu’il n’y en ait aucune.






Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Ven 29 Déc - 10:40

avatar
Amaya Kagami
N : 1 Or 160
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t667-amaya-kagami
Voir le profil de l'utilisateur

Rouages gelés



Ashley | Evaïka | Aki




-----------------------------------------------



Il faut dire qu'il fait vachement froid ici. C'était quoi son idée à la dame habillée en blanc de nous faire si soudainement passer d'une chaleur écrasante à un climat glacial ? Heureusement que j'y suis plus ou moins habituée. Sur Illuan, la température peut radicalement changer en quelques heures seulement, il suffit d'une simple tempête de sable ou bien d'une tempête de glace.

La seule raison pour laquelle on a gardé les termes d'été et d'hiver, c'est qu'en été les tempêtes de glace sont beaucoup moins fréquentes que celles de sable et inversement. C'est pour ça qu'en temps normal, quand on sort, on prend au minimum deux ou trois tenues de rechange dans un sac à dos.

Mais avec Evaïka, on était censées sortir une ou deux heures tout au plus, donc j'avais jugé inutile de s'embarrasser d'un tel poids pour si peu de temps. Jusqu'à ce qu'on rencontre cette dame habillée en blanc. Franchement, je comprends qu'elle ait besoin d'aide, mais elle aurait pu demander si nous étions d'accord avant de nous amener ici.

D'ailleurs, je ne vois toujours pas comment elle a fait. Edowa est largement à la pointe en matière de technologie, mais aucune de ces technologies n'est capable de transporter quelqu'un aussi rapidement, du moins à ma connaissance...

Eh ! Encore en train de ruminer ? Si tu as le temps de te perdre dans tes pensées, c'est qu'il ne doit pas faire si froid.

C'est ça, tu ne ressens pas l'air glacial, mais tu fera moins la maligne quand tes mécanismes auront gelés, je grommelle.

Tu crois vraiment que je suis pas protégée pour ça ? Me lance t'elle avec un rire moqueur.

[Présence inconnue détectée]

D'un même mouvement, Evaïka dégaine ses lames et j'arme mon arc. Alors une voix qui semble se perdre dans le vent nous parvient. Je me posais exactement la même question. Du haut d'une petite colline couverte de neige, tout comme le reste du paysage d'ailleurs, je peux apercevoir en contrebas une longue rivière partiellement glacée ainsi qu'une petite tâche orangée.

En regardant mieux, je me rends compte qu'il s'agit d'une humaine. Et elle aussi possède un arc. Chose qui me choque beaucoup. Pourquoi un arc ? Alors qu'elle pourrait avoir je ne sais combien d'armes à feu bien plus menaçantes à sa disposition. Peut-être n'y a t'elle pas le droit, on bien qu'elle la dissimule tout simplement. En tout cas mieux vaut répondre prudemment.

Je m'appelle Ashley, elle c'est Evaïka. Et vous, vous êtes qui ?




Dernière édition par Ashley / Evaïka le Dim 31 Déc - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Ven 29 Déc - 15:48

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Rouages gelés



feat.Ashley/Evaïka


Malheureusement pour la jeune femme, le bruit n’était pas un simple souffle du vent, mais bien quelqu’un, voir même deux quelqu’uns. Il y avait là une jeune femme à l’allure plus qu’étrange et … une personne qui ne semblait pas avoir de sexe, en tout cas du point de vue de la traqueuse et qui avait l’air encore plus étrange. Même si ce genre de rencontres atypiques commençaient à être monnaie courante dans ce monde, ce n’était pas une raison pour ne pas être interloquée devant deux telles apparitions. La femme avait la peau violette, rien que ça ! Son … compagnon à côté ressemblait à des apparitions incompréhensibles qui avaient lieu dans l’ancien monde de la Druidesse, à croire que les règles qui régissaient les “transferts” ici devaient être les mêmes ! Il était fort probable que ces deux inconnus face à elle soient donc des Hérauts. Amicaux ou pas, c’était une autre question.

Comme pour y répondre, les deux présences sortirent leurs armes en deux temps trois mouvements, difficile de les discerner à cette distance, mais soit ils comptaient attaquer l’amie des animaux, soit, comme elle, ils étaient sur la défensive. Plus angoissée que jamais, la guérisseuse tendit plus fort sa flèche contre sa joue, doutant que ses doigts gelés par le froid puisse se relâcher efficacement. Finalement, la personne qui avait le plus l’apparence d’une femme quasi humaine parla, disant s’appeler Ashley et présentant sa compagne comme Evaïka. Des noms particulièrement étrange dont les sonorités résonnaient bizarrement aux oreilles de la rouquine, mais rien de pire que l’apparence qu’ils avaient. Quoi qu’il en soit, la dénommée Ashley attendait sans doute une réponse de sa part.

- Aki.

Consciente que ce simple prénom ne leur apporterait pas assez d’informations pour qu’ils relâchent tous deux leur garde, elle ajouta quelques mots.

- Je ne vous veux pas de mal. Je baisserais mon arc si vous baissez vos armes de votre côté !

Il s’agissait à présent de ce genre de moment tendus ou chacun espère que l’autre fera le premier geste pour apaiser le climat lourd et froid qui soufflait entre eux trois. La chasseuse était seule et cela la plaçait en sérieux désavantage, même si tout le monde consentait à coopérer, elle ne comptait donc pas désencocher sa flèche tant que les deux étrangers n’auraient pas fait montre de bonne foi.

”HRP”:
 






Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Ven 29 Déc - 18:07

avatar
Amaya Kagami
N : 1 Or 160
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t667-amaya-kagami
Voir le profil de l'utilisateur

Rouages gelés



Ashley | Evaïka | Aki




-----------------------------------------------



Apparemment, l'humaine semble aussi surprise que nous. Pourquoi donc ? On n'est pas censées se trouver ici ? Si c'est le cas, c'est pas à nous qu'il faudrait se plaindre. Finalement, elle nous donne son nom, en nous demandant également de baisser nos armes.

Elle semble vouloir parler de façon amicale, mais cela ne ressemble pas du tout à la façon de faire des humains, eux qui ont envahie sans scrupule notre magnifique planète. Après, si elle est en exil, si elle a été rejetée par Edowa, ça expliquerais peut-être pourquoi son comportement n'est pas le même que celui de ses semblables.

Je choisis de croire en cette version des faits, ainsi je baisse mon arc et replace la flèche dans le carquois. Evaïka m'interroge du regard, se demandant pourquoi je fais ça, d'un signe de tête je lui indique de ranger ses lames. Après un petit instant d'hésitation, elle s'exécute.

Si elle semble bien disposée à parler gentiment, alors peut-être acceptera t'elle de répondre à quelques questions. Comme ça, on sera un peu plus informées sur l'endroit où on se trouve, sur cet endroit où on nous a larguée sans autre explication que "j'ai besoin d'être libérée".

C'est quoi exactement cet endroit ? On est où ?

Je pense que la réponse à cette question balayera la plupart de mes interrogations, mais cela risque également d'en amener de nouvelles. Pour le moment il vaut mieux que je ne m'emballe pas trop, car rien ne me prouve qu'elle répondra effectivement à ma question.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Dim 31 Déc - 1:01

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Rouages gelés



feat.Ashley/Evaïka


A la grande surprise de Aki, les deux personnes qui avaient pourtant l’avantage accédèrent à sa requête et baissèrent les armes, elle se sentit donc obligé d’en faire de même et rangea sa flèche dans son carquois élimé. Un peu plus confiante qu’il y avait quelques minutes, elle se permit même de s’avancer de quelques pas pour mieux entendre la question qu’Ashley avait à lui poser. Celle-ci lui demande où elle se trouvait, visiblement aussi perdue que la Nishiie il y avait de cela quelques semaines.Cherchant à ne vexer personne, la rouquine tatonna pour donner une réponse qui pourrait renseigner son interlocutrice sans la faire passer pour une inculte de la pire espèce (ni insinuer quoi que ce soit sur l’étrangeté de son apparence).

- Eh bien nous sommes à la rivière de flèche, juste à côté de Lerry, la capitale.

Elle pointa d’un doigt la direction de la ville, espérant que cette information suffirait, cependant, d’autres questions la tracassaient qu’elle ne parvenait pas à retenir.

- Vous n’êtes … pas d’ici n’est-ce pas ?

En employant cette formulation plus que vague la guérisseuse espérait que la créature s’y méprendrait. Cela pouvait vouloir dire qu’elle n’était pas de la région … comme étrangère au pays, voire au monde de Bariande, après tout ! Soucieuse de ne pas se retrouver engagée dans un combat aussi inégal, l’amie des animaux continua malgré tout à tâter le terrain tout en faisant profil bas.

- Je m’excuse de vous avoir menacé tout à l’heure. Il n’y a pas souvent des gens ici et il m’arrive de m’inquiéter facilement, j’espère que vous n’en prendrez pas ombrage.

A présent plus embarrassée qu’autre chose, l’archère se mit à fixer obstinément ses pieds pour tenter de ne pas dévisager les deux espèces inconnues qui lui faisaient face, difficile tâche qu’elle accomplissait pourtant avec application … jusqu’à ce qu’un craquement résonne sous la glace de la rivière …

HRP:
 






Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Ven 5 Jan - 19:48

avatar
Amaya Kagami
N : 1 Or 160
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t667-amaya-kagami
Voir le profil de l'utilisateur

Rouages gelés



Ashley | Evaïka | Aki




-----------------------------------------------



Même si l'humaine me donne le nom du lieu où nous nous trouvons, cela ne m'avance pas pour autant. Je ne connais aucun endroit qui porte le nom de rivière de flèche, ni aucune capitale s'appelant Lerry. Serait-il possible que nous soyons sur Edowa ? Après tout la dame habillée en blanc était humaine elle aussi.

Aki pose alors la question de notre origine. Elle pèse chaque mot avant de le prononcer, comme si elle avait peur de nous offenser. Par la suite, elle s'excuse de s'être montrée un peu trop sur la défensive précédemment. Elle évoque la solitude, une situation qui peut parfois rendre paranoïaque.

Sur Illiuan, nombre de survivants se retrouvant sans groupe ont emprunté la voie de la folie. J'imagine que cela peut arriver n'importe où. Mais cette solitude dont elle souffre, se pourrait-il qu'elle est réellement été rejetée par Edowa ?

Nous venons toutes les deux d'une planète nommée Illuan. Mais ici, sommes nous sur Edowa ou bien quelque part d'au... ?

Un craquement se fait entendre, me coupant dans ma phrase. Attentive au moindre bruit, je reste immobile. Un second craquement, similaire au premier, retentit dans l'air glacé. Ça provient de la rivière, quelque chose est en train de s'agiter sous la glace.

Les bruits commencent à s'enchaîner, l'intervalle entre chacun se réduisant peu à peu, jusqu'à ce que la glace recouvrant l'eau finisse par se briser. Une créature reptilienne longue de plusieurs mètres en surgit.

Euh... Il ne faudrait peut-être pas rester là, mes analyses ne me suggèrent rien de bon.

Je suis d'accord.

Evaïka s'éloigne un peu, mais je ne bouge pas. Pour le moment, je suis toujours sur la colline légèrement au-dessus du niveau de la rivière. Celle qui court le plus grand danger à l'instant, c'est Aki. L'humaine est bien trop proche de la rive, trop proche de ce monstre.

Pour lui faire gagner un peu de temps avant que la bête ne passe à l'attaque, je saisis mon arc pour décocher trois flèches l'une après l'autre. La satisfaction provoquée par la précision de mes tirs ne dure qu'un court instant. Cela ne semble pas venir à bout de la créature. Et pour couronner le tout, elle est énervée à présent, montrant sa rangée de dents soigneusement alignée et plus qu'affûtée.

Si je veux sauver l'humaine, c'est parce que j'ai encore beaucoup de questions à lui poser sur cet endroit. Et peut-être aussi parce que c'est la première humaine à ne pas s'être montrée hostile avec moi, ça m'intrigue un peu.


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Mar 9 Jan - 16:52

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Rouages gelés



feat.Ashley/Evaïka


La réponse de Ashley aux informations de Aki était plutôt … déconcertante. Elle disait venir d’une autre planète avec l’être métallique qui l’accompagnait et s’étonnait de ne pas être sur Edowa, qui devait sans doute être une autre … planète. C’était la première fois depuis son arrivée sur Bariande que la Nishiie se retrouvait à devoir annoncer “la nouvelle” à une personne, même si elle se souvenait du nombre conséquent de fois où elle avait dû le faire par le passé. Sauf que cette fois, si son interlocutrice s’énervait, la Druidesse n’aurait pas forcément la capacité de se défendre. Heureusement, la femme violette fut coupée dans sa phrase par un craquement sonore et terrifiant. Bondissant aussitôt de côté, la rouquine récupéra son arc et sa flèche pour viser cette fois la glace qui se fendillait doucement. Une créature à l’allure de serpent laissa passer sa gueule qui claqua à quelques centimètres des chevilles de l’archère qui frissonna de dégoût et de peur.

Le monstre commença alors à sortir une partie de son corps écailleux hors de l’eau, refermant ses mâchoires dans la direction de la jeune femme. La bête, bien que confinée à son environnement aquatique, ne semblait pas inoffensive pour autant et sa capacité à s’extraire de l’eau glaciale semblait bien trop grande pour que la rouquine espère s’en sortir sans dommages si elle restait stupidement plantée là. Elle recula donc plus encore, tombant dans la neige à cause de sa panique et regarda avec stupéfaction quelques flèches se ficher dans le corps de la créature qui n’en prit presque pas ombrage. Se hissant de nouveau sur ses pieds, l’archère se dépêcha de rejoindre Ashley qui l’avait protégée pour s’éloigner encore un peu plus.

- Je n’ai jamais rien vus de pareil ! Cela m’étonnerait qu’il puisse sortir de l’eau mais … dans le doute, je n’aimerais pas rester ici.

Quel danger ce devait être pour les enfants de ce pays si se baigner dans la rivière pouvait signifier tomber nez à nez avec une chose pareille ! Mais en même temps, se baigner dans une eau aussi gelée n’était déjà pas une très bonne idée en soit.

- Merci … Ashley. D’avoir essayé de me défendre. Mais je pense que ni vous deux ni moi ne faisons le poids contre … ça …

S'éloignant toujours plus pour se rapprocher d’Evaïka, la jeune femme n’était pas sereine. Le serpent aquatique était retourné dans l’eau mais de multiples coups et craquements résonnaient encore sous la fine couche congelée.

- Nous devrions aller à la capitale, nous pourrons parler sur le chemin de là d’où vous venez … et de là où vous êtes.

L’amie des animaux leur adressa un sourire qu’elle espérait engageant, bien qu’il soit légèrement déformé par l’angoisse.





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Mar 16 Jan - 8:03

avatar
Amaya Kagami
N : 1 Or 160
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t667-amaya-kagami
Voir le profil de l'utilisateur

Rouages gelés



Ashley | Evaïka | Aki




-----------------------------------------------



L'humaine réussie à échapper de justesse aux crocs de la bête. S'étonnant de la présence d'une telle créature, et ignorant visiblement son existence jusqu'à aujourd'hui, elle recommande de s'en éloigner. Conseil judicieux que nous suivons en rejoignant Evaïka, qui n'avait pas attendu qu'on lui demande pour le faire.

Aki me remercie de l'avoir sauvée, ce à quoi je réponds par un hochement de tête naturel. J'ai fait ça sans réfléchir, sans penser que peut-être elle ne comprendrais pas ce geste qui était notre façon de nous remercier rapidement, entre Evaïka et moi, quand l'une venait de sauver la mise à l'autre.

Continuant sur sa lancée, l'humaine propose de marcher jusqu'à la capitale. Ce qui permettrait à la fois de s'éloigner du monstre et de parler en chemin. Je n'ai rien contre et mon amie ne manifeste aucun signe de désaccord, c'est d'ailleurs elle qui prend l'initiative de poser la première question.

Vous êtes humaine, mais vous êtes seule. Les humains vivent généralement dans des groupes assez nombreux, voir quasiment tous ensemble. Avez-vous été séparée de votre groupe ?

Oui, c'est une manière subtile de demander si elle a été exilée d'Edowa, ce qui expliquerait pas mal de chose sur son comportement inhabituel. Bien joué Evaïka !


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Mar 16 Jan - 20:56

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Rouages gelés



feat.Ashley/Evaïka


Alors que le petit groupe de trois commençait à prendre la route en direction de la capitale, la jeune femme se vit poser une question assez étrangement formulée. La créature à la peau métallique parla des humains comme s’il s’agissait de bêtes sans grande intelligence mues uniquement par leur instinct grégaire. Fort heureusement, la rouquine n’était pas du genre à prendre ombrage si on souillait l’honneur de son espèce, elle avait pus comprendre à plusieurs reprises que ce qu’on nommait la race humaine était un très grand groupe qui pouvait tenir tellement de types d’individus qu’il était difficile de qualifier leur comportement. A vrai dire, la Druidesse n’en était plus vraiment une depuis qu’elle avait à moitié fusionné par accident avec une Gardienne des arbres (que l’on pourrait nommer Démone sur notre monde) qui était à cette époque son amie et qui avait disparus depuis son arrivée sur Bariande. Ce qui pouvait d’ailleurs évoquer une piste de solution à cette disparition inexpliquée. Réalisant soudainement qu’elle n’avait pas encore envisagé cette théorie pourtant fort probable, l’archère mit plusieurs minutes à répondre.

- Excuse moi, j’étais … perdue dans mes pensées. Eh bien … pour répondre à ta question non je n’ai pas été séparée de mon “groupe” comme tu le nommes, je suis juste quelqu’un de plutôt solitaire et j’aime m’isoler de temps à autre pour réfléchir et pour m’entraîner. Mais la ville où je vis n’est plus très loin maintenant. Je déduis de vos questions que vous venez tout juste d’arriver, ma fille et moi ne sommes pas là depuis bien longtemps non plus donc nous ne vous serons pas de très grande utilité mais je pourrais vous indiquer une auberge où dormir si vous le souhaitez. Enfin, si vous avez de l’argent pour, je serais ravie de vous en prêter mais je suis totalement à sec de mon côté.

Après avoir adressé un sourire penaud au duo étrange, elle repartir dans ses pensées. Elle avait plus ou moins évité la question qui pourtant s’imposait : étaient-elles des Hérauts ? Et dans ce cas, que faisaient-elles ensemble ? Mais cela risquait d’entraîner “la” conversation, celle où il faudrait leur expliquer ce qui leur arrivait.

- Si je peux me permettre une question … vous êtes plutôt … atypique pour la région. Vous dites venirs d’une planète nommée Illuan, qu’est ce que cela veut dire ? Qu’est-ce qu’une planète ?

L’archère espérait ne pas paraître trop stupide en posant cette question et surtout ne pas entraîner la discussion qu’elle voulait à tout prix éviter, mais après tout, puisque la chose mécanique avait parlé des humains, c’était qu’elle n’avait visiblement pas de gêne avec ce genre de choses, la question devrait donc sans doute passer sans soucis … en tout cas c’était l’espoir qu’entretenait la guérisseuse.





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Mer 17 Jan - 19:23

avatar
Amaya Kagami
N : 1 Or 160
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t667-amaya-kagami
Voir le profil de l'utilisateur

Rouages gelés



Ashley | Evaïka | Aki




-----------------------------------------------



Cette humaine est décidément étrange, et bien différente des humains qui nous exploitaient. Mais si elle vit vraiment en solitaire comme elle le prétend, alors il se peut qu'elle n'ait rien à voir avec eux. Au final, nous ne savons que peu de chose sur les humains et leur mode de vie.

Dans la suite de sa réponse, Aki nous apprend qu'elle et sa fille ne sont pas arrivée depuis bien longtemps ici. Mais où se situe ce ici justement ? Est-ce un endroit perdu au milieu de nul part ? Et cette dame en blanc, c'est elle qui amène des personnes ici ? Sans même prendre le temps de leur demander leur avis ou de s'inquiéter pour leurs proches...

Notre interlocutrice cherche ensuite à en savoir plus sur nous, ce qui est normal je suppose, elle doit avoir autant de question à lui poser que nous en avons pour elle. Ainsi, elle se demande ce qu'est une planète. C'est une chose tellement évidente que je ne pensais pas qu'on me le demanderait un jour.

Eh bien, une planète c'est une sphère gigantesque avec du relief, différents type de sol en fonction des régions et des climats. Il se pourrait qu'on soit en ce moment même sur une planète, mais comme je viens juste d'arriver, je ne peux pas l'affirmer.

Soudain, la phrase précédant la question de l'humaine me revient en tête.

Quand vous dites que nous sommes atypique pour la région, cela veut-il dire qu'il n'y a pas beaucoup de samsarans ni d'androïde dans le coin ?


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Ven 19 Jan - 16:08

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Rouages gelés



feat.Ashley/Evaïka


L’explication du mot planète semblait très étrange à la rouquine. Tout ce que Ashley disait correspondait facilement à ce que Aki aurait donné comme définition d’un monde (si ce n’est qu’elle aurait rajouté que celui-ci possédait des règles bien particulières et souvent des dieux qui lui étaient propre), si on omettait le côté sphérique de la description, voulait-elle dire qu’il était possible que ce monde aussi soit une sphère ? Quelle idée étrange ! Présentant une moue dubitative à son interlocutrice elle fut beaucoup plus dérangée par la question qui s’ensuivit et qui la forçait plus ou moins à dire la vérité.

- Eh bien … je n’ai jamais entendus ces noms avant pour tout dire … Nous sommes dans un monde différent … Enfin peut-être que chez vous vous appelait cela planète ? J’admet que j’ai du mal avec ce concept … En tout cas, tout porte à croire que vous venez d’un endroit complètement étranger à celui-ci. Ici nous sommes sur Bariande, à Gothregal plus précisément et je n’ai jamais vus de personnes qui vous ressemblent … Mais il y a beaucoup de personnes étranges et atypiques qui arrivent en ce moment sous le pouvoir de la Dame, vous devez en faire partie, je me trompe ?

Lorsqu’elle avait prononcé le nom de la déesse honie, la jeune femme avait adopté un ton plein de haine. Cette personne l’avait arraché à sa vie et à sa famille et visiblement elle n’était pas plus bavarde que les anciens dieux que la guérisseuse avait pus rencontrer, laissant Ashley et Evaïka dans une situation plus que dangereuse. Au moins, il y avait une chose qui restait positive dans ce transfert, c’est que pour l’instant, rien n’indiquait qu’il était définitif ou qu’il n’y avait aucun moyen de rentrer chez soi et c’était d’ailleurs une des raisons qui poussait la Nishiie à chercher la déesse blanche pour lui demander des comptes à ce propos.

- Combien de temps cela fait-il que vous êtes là toutes les deux ? Vous avez croisé quelqu’un depuis ?

Dans le cas contraire, il faudrait sans doute leur expliquer les deux trois petites choses que l’amie des animaux avaient compris sur ce monde pour pouvoir les aider un tant soit peu, même si pour dire vrai, la jeune femme ne savait pas autant qu’elle l’aurait voulus.





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Mar 23 Jan - 9:29

avatar
Amaya Kagami
N : 1 Or 160
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t667-amaya-kagami
Voir le profil de l'utilisateur

Rouages gelés



Ashley | Evaïka | Aki




-----------------------------------------------



Aki avoue sans détour qu'elle ne saisit pas bien l'explication que je viens de lui fournir, mais également qu'elle n'avait jamais entendus les noms samsarans et androïdes avant. Heureusement, elle nous apporte un début d'explication par la suite.

Ainsi, ce "monde" s'appelle Bariande, et j'imagine que Gothregal doit en être la région froide. Bientôt, l'humaine nous révèle que beaucoup de personnes sont amenés sur Bariande par cette mystérieuse dame vêtue de blanc, et demande par la même occasion si par hasard ça ne serait pas notre cas.

Je sers le poing en repensant à notre arrivée précipitée. Mais au moins, si Aki sait des choses sur cette dame elle va pouvoir nous les apprendre. Néanmoins, je ne manque pas de remarquer le ton changeant de sa voix à l'égard de la mystérieuse femme, se pourrait-il qu'elle ait été amenée de la même manière que nous ici ?

Elle a dit ne pas avoir été séparée de son groupe parce qu'elle n'en a pas, qu'elle préfère la solitude. Mais elle a également révélé avoir une fille, sans pour autant avoir insinué ou dit qu'elle se trouvait sur Bariande.

Après toutes ces réflexions, je finis tout de même par lui répondre.

Non, vous ne vous trompez pas... Elle nous a arrachées à Illuan.

Par la suite, l'humaine nous demande depuis combien de temps nous sommes ici. Pour être tout à fait honnête, je ne sais pas du tout, mais je peux compter sur mon amie pour me le rappeler.

Euh... Eva ? Tu t'en souviens ?

Oui, nous sommes sur Bariande depuis trois heures vingt-quatre minutes et trente-deux secondes.

Merci Eva. Et vous êtes la première personne qu'on rencontre depuis ces trois heures et quelques minutes, dis-je en me tournant vers Aki.

Comme je le disais, je peux compter sur mon amie pour me le rappeler, peut-être même un peu trop. C'est dérangeant des fois, mais à force, on s'y habitue presque.

Maintenant que nous avons répondue à Aki, une question me brûle les lèvres depuis un moment. Je devrais sans doute me contenter de demander des informations sur Bariande, mais je suis curieuse d'en apprendre plus sur l'humaine elle-même. Et puis ce n'est pas comme si j'avais une limite de question à respecter.

Avez-vous été séparée de votre famille par cette dame ?


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Mar 23 Jan - 15:26

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Rouages gelés



feat.Ashley/Evaïka


Les deux personnes étranges étaient bien des Hérauts ce qui expliquait la couleur de leur peau et leur attitude très dérangeante. Evaïka se souvenait avec une précision quasiment effrayante de l’heure à laquelle elles étaient toutes deux arriver ici (Aki avait finalement décidé que le robot était une femme en se basant sur de menus indices, notamment son nom, qui même s’il lui était inconnu, sonnait tout de même féminin). Cerise sur le gâteau, la Nishiie était la première rencontre des deux étrangères dans ce monde, ce qui allait très probablement la mettre dans une mauvaise posture pour ce qui était d’expliquer un peu tout ce qui se passait dans le coin. La question que la femme à la peau bleue posa ne correspondait cependant pas à ce qu’on pouvait attendre de la part de quelqu’un arrivant tout juste sur un nouveau monde inconnu.

- Eh bien en partie oui.J’avais un fiancé là où je vivais, et une fille. Ma fille est venue avec moi, mais elle a perdus tous ses souvenirs, elle ne se souvient même pas de moi … Mon fiancé lui … je n’en sais rien. Il n’est pas vraiment discret alors je pense que s’il était sur Bariande j’aurais eu vent de rumeurs … J’avais deux amis aussi, deux animaux qui comptaient beaucoup pour moi et que je n’ai pas revus depuis … Heureusement il me reste Orina.

La jeune femme eut un sourire triste avant de poursuivre.

- Quoi qu’il en soit, vous devez avoir envie d’en savoir plus sur ce monde, je suppose ? A vrai dire, je n’ai pas encore compris grand chose dans mon côté. Ce que je sais c’est que la nation dans laquelle je vis actuellement avec ma fille, ici même, est largement mieux que celles où nous étions avant, Doliene, juste au Sud. Les brigands y pullulaient, ce n’était vraiment pas une atmosphère agréable. Ici les gens sont rudes et orgueilleux, mais au moins ils sont honnêtes. Encore au Sud de Doliene je n’y suis jamais allé, il y a un endroit qui s’appelle Tirione, on m’a dit que ce n’était pas très agréable non plus. En revanche tout à l’Est, après la mer, il y a un autre continent du nom de Gondone, je n’ai pas appris grand chose dessus. Voilà tout ce que je sais grossièrement sur cet endroit … oh et il y a des dieux aussi, des dieux “sombres”, en tout cas c’est ce qu’on nous as dit, qui veillerait sur le monde.

Des dieux sombres veillant sur le monde, quelle idée étrange. D’après ce que les citoyens disaient, ces dieux sombres étaient en réalité pleins de bonté puisqu’ils n’utilisaient pas leurs pouvoirs dévastateurs contre eux à condition qu’on ne les énerve pas trop. Bref, la rouquine n’avait que peu d’informations sur ces déités étranges parmi lesquelles ne figurait pas la dame.

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Jeu 1 Fév - 11:31

avatar
Amaya Kagami
N : 1 Or 160
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t667-amaya-kagami
Voir le profil de l'utilisateur

Rouages gelés



Ashley | Evaïka | Aki




-----------------------------------------------



Comme je le pensais, être amené sur Bariande signifie subir des pertes. Dans notre cas, Evaïka et moi-même avons été séparées de notre groupe et de notre père. Dans le cas d'Aki, elle a perdu ses amis, son amour, ainsi que sa fille, même si cette dernière est venue sur Bariande avec elle. Une fille qui ne se souvient plus de sa mère, dans ce cas peut-on toujours dire qu'elle est sa fille ?

Je ne pense pas. Il y a trois composants qui doivent être réunis pour former une personne. Un corps, un esprit, une mémoire. Si l'un des trois change, alors il ne s'agit plus de la même personne. C'est aussi simple que ça.

Eva était un robot sans aucune personnalité, qui exécutait des ordres sans broncher, avant que je ne la rencontre. Mais mon père lui a donné un esprit. Elle est alors passée de l'état de machine à celui de personne. C'est notre manière de penser et notre expérience du monde qui définissent qui nous sommes.

Aki recentre le sujet sur notre arrivée à Bariande et sur la multitude de questions qui défile dans nos têtes. Elle nous brief rapidement sur les nations qui existent sur cette planète, sur la géographie et le comportement des personnes selon la région. Un tas d'informations qui nous aurait demandé un sacré bout de temps à acquérir si nous avions dû les récolter par nous-même. Je remercie donc Aki de nous en avoir fait part.

Juste après ça elle évoque l'existence de dieux sombres, qui protègent cet endroit. Même si aucun mot ne sort encore de ma bouche, je suis sûre qu'on peut voir grâce à ma mine interrogative qu'ils ne demandent qu'à sortir. Le visage d'Eva, bien moins expressif que le mien, ne laisse rien passer. Mais je décrypte sa posture qui m'indique qu'elle est dans la même situation que moi.

Cependant, l'avantage d'avoir un cerveau numérique, c'est que l'on peut traiter beaucoup plus de données d'un seul coup. Mon amie est donc la première à finir de faire le tri entre toutes les questions qui découlent d'informations reçues, et a poser la sienne.

Si ces dieux sombres représentent la bienveillance, est-ce que la dame blanche représente le contraire ?




Note HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Dim 4 Fév - 20:49

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Rouages gelés



feat.Ashley/Evaïka


Les trois femmes n’allaient pas tarder à arriver à la capitale, endroit où elles se sépareraient sûrement, mais ce n’était pas une raison pour ne pas continuer à parler, surtout qu’il y avait énormément de choses à savoir lorsque l’on arrivait sur un nouveau monde, ce qui était le cas des deux étranges créatures. La question de la robot semblait tout à fait logique à Aki qui répondit donc par l’affirmative.

- C’est bien ce dont j’ai l’impression. Ces dieux sont vénérés et même s’ils représentent des côtés obscurs de la vie, il n’y a rien pour l’instant qui me prouve qu’ils soient eux-même mauvais. En revanche la dame m’a amené sans me demander mon opinion et m’a séparé de tout ce qui m’était le plus cher … Oui, je suppose qu’elle est du mauvais côté des dieux.

Petit à petit, la fumée parut à l’horizon, laissant entrevoir les silhouettes des bâtiments triangulaires et donc la fin de leur voyage.

- Voici Lerry, la capitale de Gothregal donc je vous ai parlé un peu plus tôt. Pour l’instant ma fille et moi essayons de trouver des petits boulots pour survivre et vivons dans des auberges, je serais donc bien en peine de vous dire comment vous trouver un endroit tranquille … Quoi qu’il en soit, les gens ici sont plutôt honnête, si vous restez éloignés des trop petites ruelles la nuit, vous ne devriez pas rencontrer d’ennuis en théorie.

Observant un croisement qui la mènerait à l’endroit où elle pensait pouvoir retrouver Orina, elle se retourna une dernière fois vers ses deux interlocutrices.

- Eh bien je suppose que c’est ici que nos chemins se séparent. Si vous rencontrez un soucis, j’espère que je serais en mesure de vous aider, cherchez pour Aki Nishiie si vous pensez que c’est le cas. Ah et ne vous formalisez pas trop des réactions des autres quant à vos … particularités, dites leur simplement que vous venez d’ailleurs, il y a beaucoup de créatures différentes dans ce monde d’après ce que j’ai pus voir.

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Rouages gelés

Mar 13 Fév - 16:26

avatar
Amaya Kagami
N : 1 Or 160
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t667-amaya-kagami
Voir le profil de l'utilisateur

Rouages gelés



Ashley | Evaïka | Aki




-----------------------------------------------



Ainsi, les dieux sombres sont bienveillants et la dame blanche malveillante. Ça me rappelle une ancienne légende présente avant la séparation de notre civilisation à cause des humains. Deux animaux mythiques et imposants, au corps d'écailles dures comme la roche et tranchantes comme le métal. Le nom de ces créatures a été perdu au fil du temps, mais la légende raconte qu'ils étaient les seuls de leur espèce. L'un entièrement blanc, l'autre entièrement noir. Ces créatures représente le combat éternel du bien et du mal, un mélange impossible qui ne peut coexister sans friction.

Aki me ramène à la réalité des choses en nous présentant le lieu dont elle nous avait parlé plus tôt. Avant de nous quitter, elle tient absolument à nous donner quelques ficelles qui nous permettrons de mieux nous en sortir dans ce monde agité. Enfin, elle termine ses explications en nous apprenant sont nom complet, pour que l'on puisse la retrouver en cas de besoin.

Oui, nous n'allons pas vous embêter plus longtemps.

Merci beaucoup pour votre aide, ainsi que toutes ces informations, ajoute mon amie.

Sur ces mots, nous nous éloignons de l'humaine aux cheveux roux.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]
» SOIRÉE CHATBOX ▬ Gelée-garou du 10/11/12 !
» Mes pensées sont des fleurs de cristal gelées [with Radis]
» Présentation Etoiles Gelée
» Raid - Combat en terres gelés ! - 23/12 au 06/01

Sauter vers: