bannière du haut du forum

Partagez

Fée envolée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Fée envolée

Mer 27 Déc - 23:12

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Fée envolée



feat.La plus merveilleuse des petites filles


Arrivées toutes deux à l’auberge, les compagnes étaient ravies de pouvoir enfin s’octroyer un moment de détente après l’escorte qu’elles venaient de mener. Aucune attaque n’avait eu lieu sur le petit convoi et c’était une chance car elles n’auraient certainement pas été en mesure de se défendre. C’était à peine si la rouquine pensait pouvoir tenir tête à deux loups affamés, alors il ne fallait pas penser qu’elle pourrait faire rempart devant une horde de brigands. Bref, leur inquiétude mise à part, tout s’était déroulé sans encombre et, leurs bourses un peu plus pleines qu’au départ, elles avaient décidé de séjourner au moins pour une nuit dans une taverne fréquentable. Leur dévolu c’était donc jeté sur un établissement qui semblait somme toute respectable sans être hors de prix et la Druidesse avait prit grand soin de choisir une table à l’écart.

Pendant qu’elles parlaient tout en mangeant ce qu’elles avaient chacune commander, plusieurs personnes passèrent à proximité, un couple s’assit même à une table qui jouxtait la leur, mais rien d'inquiètant. Quelques clins d’oeils appuyés furent lancés à travers la salle, mais ce n’était jamais à leur encontre. Elles avaient en réalité fort piètre allure, mais l’archère était plutôt ravie de la transparence que cela leur offrait. Elle s’était attaché les cheveux en rentrant, pour que sa crinière en bataille ne prenne pas plus de place que nécessaire et ce simple artifice suffisait à la rendre plus discrète qu’à l’accoutumée. D’un autre côté, Orina et ses cheveux roses suscitait quelques regards interrogateurs, mais rien de bien insistant. La magie était présente dans ce monde, bien plus que dans celui qui l’avait précédé et ce genre de bizarreries y semblaient beaucoup plus facilement acceptées.

Soudainement, Aki sentit un coup dans son dos. Rien d'agressif, probablement quelqu’un qui avait basculé dans sa direction et qui s’était rattrapé à sa chaise. Elle se retourna tout de même pour voir si l’acte n’avait pas été délibéré et se retrouva face à une femme trébuchante, une pinte de bière à la main qui lui lança un sourire ravageur.

- Youp’s, pa’don !

Soupirant d’exaspération, la chasseuse reprit sa place sans remarquer l’agitation autour d’elles, rires et bousculades ayant peu à peu volé sa place à la tranquilité calme du début de soirée. Quand la cohue se fut légèrement éloignée, elle pensait qu’il était temps pour elle et son ancienne fille adoptive de se retirer quand elle remarqua un détail frappant … là où les cheveux de l’homonculus étaient retenus la minute d’avant par la petite fée argentée qui les avaient suivis dans ce monde, ils étaient à présent relâchés sans aucun atours. Alarmée elle regarda le sol pour voir si celle-ci n’était pas tombée par terre, tout simplement, mais sans succès.

- Orina ! Ta broche ! Elle a disparue !

Elle était absolument certaine que le bijou était sur sa tête lorsqu’elles étaient rentrées dans l’auberge, qu’est-ce qui avait donc bien pus se passer ? Soudainement, une pierre enrobée d’un papier atterrit sur leur table. Persuadée que l’origine du mystère se trouvait ici, l’amie des animaux se redressa pour trouver l’origine du projectile mais il n’y avait qu’une quantité impressionnante de gens de toute sorte et la porte de l’auberge qui se refermait doucement.





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Jeu 28 Déc - 13:34

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Fée envolée
feat. Aki Nishiie



Chat noir

Nous étions… Arrivées. Le voyage s-s’était déroulé sans incident, au point que notre présence ne… N’avait pas été nécessaire en fait… Je ne pensais même pas que nous puissions avoir été d-dissuasives envers ceux q-qui pouvaient avoir songées à l’idée d-d’attaquer le convoi… Nous ne paraissions pas bien impressionnantes… Bien évidement, n-nous songions déjà à la suite, m-mais avant ça… Et bien, n-nous nous étions octroyées u-un peu de repos. Et… J’en avais bien besoin… Je savais que j’avais besoin d-de plus de sommeil que la moyenne des gens… Et d’avoir veillée un peu trop ne m’avait pas vraiment a-avantagée… Bien au contraire… Alors même que nous rentrions dans l’auberge, j’étais d-déjà toute somnolente… Et lorsque nous étions attablées, et bien… Il ne fallut que quelques m-minutes pour que je ferme les y-yeux, et que je m’endorme un peu…

I-il y avait bien tous c-ces gens, autour, q-qui parlaient, rigolaient, e-et me regardaient p-par moment, m-mais… Je… J’étais juste… trop fatiguée… Trop épuisée… J’avais besoin de tant de repos q-qu’au final… Je n’y prêtais plus attention… L-la fatigue p-pouvait obscurcir tant de chose q-que j’en étais u-un peu impressionnée… Mais simplement, les y-yeux clos… Je songeais… A ce qui allait arriver, s-sans me soucier p-plus du monde… Sans savoir ce qui se passait pendant que j’étais assoupie…

Je fus réveillée u-un peu en sursaut p-par la voix d’Aki… E-elle semblait être inquiète, e-et j’essayais d-de comprendre ce qu’il se passait… M-mes yeux étaient encore t-tout brumeux, et je la voyais s-s’affairer autour d-de moi, j-jusqu’à ce q-que je comprenne… M-ma broche ?! J-je la cherchais, regardais par terre, p-partout, e-en disant :

‘’M-ma broche, n-non ! O-où ai-je p-pus la mettre ?! Faite qu’elle ne soit pas tombée p-pendant l-le voyage… M-mais j’étais certaine de l’avoir e-en rentrant i-ici… Je… Je ne veux pas la perdre !’’


M-mes yeux s-s’embuaient de larme alors q-que je commençais à p-paniquer… Ma… Ma broche… C’était m-ma seule possession… Et j-je ne voulais pas la perdre… P-pas le moins du monde… Ce… C’était la seule chose que je gardais… E-et ce qui avait p-permit à madame Aki de me trouver… Je ne pouvais pas la perdre… P-pas du tout…

E-et alors que je p-paniquais, j-je vis u-une boulette de papier t-tomber devant m-moi, s-sur la table, e-envoyée p-par quelqu’un, m-mais j’ignorais q-qui… J’avais u-un peu peur, m-mais pendant q-que madame Aki essayait de savoir qui c’était, je regardais ceci… I-il y avait l-le dessing d-de ma broche… A-avec à côté u-un sac remplit de pièce… Je… J’avais un peu de mal à comprendre, m-mais je réussi à déduire… Ce qu’il se passait… Répétant ceci avec une voix vide…

‘’On… O-on me l’a volée… O-on m’a… Prit ma broche… E-et l-l’on doit d-donner de l’argent p-pour… P-pour la récupérer…’’

N-nous n’en avions d-déjà même pas assez p-pour vivre c-correctement… C… Comment allions pouvoir faire ceci ? S-si cela continuait, s-si nous étions dans une impasse… Je… Je risquais de… De perdre une partie de mon contrôle…
© Aki Nishiie
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Jeu 28 Déc - 15:52

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Fée envolée



feat.La plus merveilleuse des petites filles


Alors que la rouquine s’échinait pour essayer de retrouver le bijou, l’homonculus ensommeillée se réveillait doucement d’une sieste improvisée pour découvrir la disparition dramatique qui la mit sans dessus dessous. Triste et en colère, la chasseuse était persuadé que quelque chose de peu orthodoxe s’était produit lorsqu’elle avait été bousculé. Cela devait être l’explication ! Quelqu’un avait profité de sa distraction et du sommeil de sa protégée pour s’emparer de l’argent en escomptant sans doute en tirer un bon prix ! Décidée à régler cette affaire, l’archère se leva, bien décidée à retrouver la femme qui portait une bière quelques minutes plus tôt … mais impossible de mettre la main dessus, ce qui avait tendance à confirmer ses soupçons. L’instant d’après, un bruit mat sur la table attira son attention et celle de la jeune fille aux cheveux roses, une étape de plus dans ce mystère.

Alors qu’Orina dépliait le papier, Aki tapotait nerveusement ses doigts sur le bois, comme si cela pouvait avoir une quelconque incidence positive sur les évènements. Elle n’avait pas envie que le seul lien de son ancienne fille adoptive à ses souvenirs ne disparaisse, il s’agissait de l’unique preuve qu’elles avaient vécus ensemble avant ce monde ! Elle ne pouvait pas s’envoler pour une vulgaire histoire d’argent ! Et pourtant, le compte rendus sommaire des dessins sur la feuille prouvait qu’il s’agissait bien de ce genre de problème … Au moins leur offrait-on un moyen de récupérer l’objet précieux ! Mais comme il fallait s’y attendre, la somme demandée était bien au dessus de leur moyen et l’homonculus se mit aussitôt à paniquer, craignant sans doute de ne jamais revoir la petite fée.

- Nous allons y arriver Orina, ne t’en fais pas. Nous allons trouver une solution, je te le promet.

Même si elle tentait de donner un ton assuré à sa voix, la rousse était plutôt inquiète de son côté également. Elles n’avaient jamais eu une telle somme d’argent entre leurs mains et elles venaient de dépenser une sacré partie de leur paye dans ce repas et la chambre qu’elles avaient payé d’avance. La chasseuse plongea la main dans sa poche, mais même si une dizaine de pièces y flottaient encore, ce n’était clairement pas suffisant pour livrer une bourse entière. L’idée lui vint de remplir cette dernière de caillou et de les recouvrir de l’argent, mais si la supercherie était découverte, ce serait peut-être la mort qui les attendrait en punition. Ne restait donc qu’une solution que la guérisseuse avait bien du mal à envisager.

Elle se rapprocha le plus possible de l’enfant pour pouvoir lui parler assez bas et que personne ne l’entende. Ses mains tremblaient légèrement, car ce qu’elle s’apprêtait à faire allait contre tous ses principes … mais un égoïsme récent s’était emparé d’elle, comme elle s’en était rendus compte à plusieurs reprises et la culpabilité ne fut que de courte durée.

- Ecoute, il n’y a qu’une seule solution. Même en travaillant pendant des semaines nous ne pourrions pas rassembler une telle somme … Et toi comme moi nous tenons beaucoup à cette broche alors … si tu le veux bien … nous allons prendre cet argent à quelqu’un qui le possède. Je n’aime pas ça du tout, mais le temps qu’il nous faudra pour le gagner honnêtement sera peut-être celui que prendra le voleur pour la revendre et nous n’en entendrions plus jamais parler … qu’en penses-tu ?

C’était une bien mauvaise façon d’éduquer un enfant que de lui demander de l’aide pour voler de l’argent, mais quelle autre solution avaient-elles ?





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Jeu 28 Déc - 16:35

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Fée envolée
feat. Aki Nishiie



Loi du Talion

Je… J’étais… Vaccilante, chancelante… Si j’avais été debout, p-probablement que j’aurais chutée à terre… Ce n’était qu’un objet… Mais pourtant, il… Il avait une s-si grande valeur à mes yeux… Une chose que… Que je n-ne devais pas perdre… Que je ne pouvais pas perdre… C’était c-comme une partie de moi ! Cette partie qui avait perdue sa mémoire, e-et que cet objet était le dernier fragment restant… Qui était la clé d-de l’amnésie… Je refusais de m’en séparer, je ne pouvais simplement p-pas… Et pourtant… Il se trouvais qu’une méchante p-personne… L’avait fait… Elle était responsable de ceci… Elle avait volé m-mon bien le plus précieux… M-mon seul… Et unique… Bien…

Madame Aki a-avait fait le tour de l’auberge, m-mais sans succès… La personne n’était pas là… Elle… Elle essayait de nous faire c-chanter pour obtenir d-de l’argent… Et nous n’avions a-aucun moyen d’être sûr que nous le récupérerions… Je… J’étais paniquée, même si madame Aki essayait de m-me rassurer, en me disant q-que nous allions trouver une solution, m-mais comment… I-il s’agissait d’une somme… Trop grande, trop importante, t-trop colossale… N-nous ne pouvions pas nous permettre de payer ceci, s-surtout pour… Un objet qui n-ne nous permettrait pas de survivre… Et le fait qu’on me l’ai prit sur moi me terrorisait de plus belle…

Mais ce qui m’effrayait le plus… C’était ce que madame Aki proposait à contrecoeur… V… Voler p-pour avoir l’argent… Je n’avais aucun talent d-dans ce domaine, m-mais surtout… Je… je ne pouvais pas m’y résoudre… En effectuant ceci, n-nous… Nous allions faire la même chose à d’autres, alors que nous le subissions nous même… Ce… Ce serait encore pire, e-et cela me hanterait t-tous les jours… Je secouais l-la tête, paniquée, en répondant…

‘’N-non… O-on… Ne peut pas… Toutes ces personnes, elles… Elles seraient comme nous… Dépourvues de ce qu’elles ont…’’


Je fermais les yeux, pour prendre un court instant une respiration, a-afin de me ressaisir… Il n’y avait qu’une seule chose à faire a-a part abandonner ceci… Je me levais, e-en regardant la porte, m-mes sourcils l-laissant apparaître de… De mauvais sentiments…

‘’Je… Je vais aller trouver cette personne, e-et lui reprendre.’’


Je… J’étais déterminée à faire ceci. J’allais peut-être devoir menacer c-chaque personne de la ville, m-mais je ne comptais p-pas voler pour faire ceci… Sans m-même attendre madame Aki, je commençais à faire plusieurs pas en direction de l’extérieur, avant d-de m’agenouiller d-devant les traces de pas… Si la personne qui avait prit ceci n’était pas d-dans l’auberge… C’était qu’elle était sortie non ? D-dans ce cas… I-il fallait trouver les t-traces de pas les plus récentes… Je crois ? J-je n’étais pas une très bonne pisteuse ou une bonne chasseuse… Mais je comptais bien récupérer ce qui m’appartenait…

Que l’on me fasse du mal… Que l’on fasse du mal a-aux gens que j’appréciais… Je ne pouvais le supporter… Et cette personne avait du soucis à se faire, car… Car je lui en v-voulais, vraiment beaucoup… Et je craignais… Craignais de ne pouvoir me contrôler lorsque j-je serais face à elle…
© Aki Nishiie
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Jeu 28 Déc - 17:20

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Fée envolée



feat.La plus merveilleuse des petites filles


Face à la cruauté de la proposition de la Nishiie, Orina la refusa catégoriquement, expliquant de manière très censée que ce serait mettre les gens qu’elles déroberaient exactement dans la même situation que les deux compagnes de voyage. Déconfite, la rouquine se sentit comme une enfant prise en faute par sa propre stupidité. Comment une telle idée avait pus lui traverser la tête ? Cela ne lui ressemblait pas du tout ! Quoi qu’il en soit, ce n’était plus le soucis à présent, l’homonculus était en train de se mettre en tête de retrouver le voleur et de récupérer elle-même son bien, une idée tout aussi courageuse que parfaitement inconsciente. La jeune fille sortit de l’auberge pour regarder les traces de pas avant que la chasseuse ne réalise le danger dans lequel elle risquait de se fourrer. Se précipitant à sa poursuite, l’archère lui saisit l’épaule, un peu trop brusquement sans doute, pour lui parler d’une voix paniquée.

- Tu n’y penses pas sérieusement ? Je vais trouver une autre solution ! Promis ! Mais tu ne vas pas partir à la recherche d’une personne dont on ne sait rien ! Ils sont peut-être même plusieurs ! Et très dangereux ! Qu’est ce que je ferais moi s’il t’arrive quelque chose ? N’y vas pas je t’en prie, on va trouver autre chose ! Quelque chose de plus honnête !

Elle jeta quelques coups d’oeils autour d’elle pour vérifier qu’on ne les écoutait pas de trop prêt. Si quelques regards se tournaient dans leur direction, rien pour l’instant que quelqu’un ai compris ce que l’amie des animaux avait envisagé de faire quelques instants auparavant. Mais quelles autres solutions s’offraient à elles ? Gagner de l’argent honnêtement … C’était quasiment inenvisageable. Quoique … Elle se détourna un instant de sa protégée pour se diriger vers le comptoir où elle apostropha le barman.

- Excusez-moi, connaitriez vous une boutique de prêteur sur gage à proximité ?

Le tavernier leur indiqua un marchand dans la rue qui, sans exercer réellement cette profession, faisait office de banquier dans la ville contre quelques objets de familles dorés, la plupart du temps. Les prêteurs sur gage étaient particulièrement riches et il y avait peut-être un arrangement à trouver avec l’un d’eux. De retour au côtés d’Orina, la soigneuse lui expliqua son plan.

- Si nous racontons notre histoire à cet homme, peut-être acceptera t-il de nous prêter la somme d’argent nécessaire, nous lui ramèneront ensuite la broche. Une fois que celle-ci sera en sa possession, nous aurons beaucoup plus de temps pour pouvoir le rembourser … encore faut-il qu’il nous croit … Mais je ne vois rien qui puisse avoir autant de valeur pour lui donner l’assurance dont il aurait besoin. Je pense que nous devrions tout de même essayer avant de passer à … tes méthodes. Tu es d’accord pour me laisser encore une chance ?

L’angoisse se ressentait dans sa voix, tout ce qu’elle espérait en réalité, c’était de gagner du temps pour empêcher son ancienne fille adoptive de se jeter dans la gueule du loup. La personne qui les avait volé avait bien dû remarquer qu’elles étaient pauvres et qu’elles n’auraient jamais les moyens de réunir une telle somme. Il escomptait sans doute ce genre de réaction, peut-être voulait-il capturer les deux femmes pour les revendre dans un pays moins regardant comme Tirione ? Rien qu’à y penser, la rouquine en avait froid dans le dos.





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Jeu 28 Déc - 21:40

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Fée envolée
feat. Aki Nishiie



Affirmation

Est-ce que je faisais q-quelque chose de mal ? J-je… Je n’en avais pas l’impression… J’étais j-juste… Paniquée à l’idée de perdre cet objet… A l’idée q-qu’une personne puisse a-avoir profitée de ma négligence p-pour faire ceci… Je serais les dents, j-je serais t-tout mon corps en regardant p-par terre, à la recherche d-des pas l-les plus récents. B-bien évidement… Elle… Elle ne pouvait pas m-m’apparaitre directement, c-cette personne… C’était forcément… P-plus difficile… Je soufflais, e-essayant de descendre ma frustration, t-trop importante, avant q-que madame Aki n’arrive, et n-ne pose sa main sur mon épaule, p-pour essayer de… De me dissuader de faire ceci… C-car… C’était t-trop dangereux…

Je baissais encore une fois la tête… Honteuse… O-oui… C’était dangereux… Oui je ne savais r-rien de cette personne… M-mais je refusais de… De rester inactive ! J-je ne voulais que… Que cette histoire n-ne soit qu’une nouvelle preuve d-de ma vulnérabilité… D-de mon incapacité à f-faire ceci… A m-m’occuper de mes problèmes… J-je savais que madame Aki n-ne pensait pas à mal, e-et qu’elle souhaitait que… Que je soit saine et sauve… Mais je ne pouvais pas rester b-ballante alors q-que l’on venait de m-me prendre quelque chose d-d’aussi important…

M-mon poing serré, je me décidais… E-elle… Elle pensait faire appel à u-un préteur sur gage, p-pour… Que nous récupérerions la broche… avant de la donner à cet homme. A-au final… Ce serait l-le même résultat… Car je n’aurais plus cet objet… Et il n’y aurait qu’un vague espoir de l-le récupérer après de nombreuses quêtes d’argents… Une d-dette… Etait surement l-l’une des dernières choses d-dont nous avions b-besoins… Prenant u-une grande inspiration, j-j’attendais q-qu’elle soit juste en face d-de moi, pour lui répondre…

‘’Non…’’


Mes yeux se fermaient alors qu’une nouvelle larme tombait. Je… Je refusais de faire ceci… De… Que nous en pâtissions que trop… Cette personne… Elle… Elle allait devoir me rendre ceci !

‘’Je… je ne peux pas accepter. Nous... Nous ne pouvons pas… Accepter une telle dette… N-nous ne pouvons pas, a-alors que nous ne sommes même pas s-sûres s-si demain l-l’on pourra manger e-et dormir…’’

Mes yeux se rouvraient… Ils portaient une grande tristesse, mais toujours cette détermination. M-mon regard, o-ou plutôt m-mon œil gauche, s-s’illuminait, p-porteur d-des pouvoirs d-dont j’étais l’enveloppe… Même si c’était peu, cela allait être comment je c-chercherais…

‘’Cette personne… Ou ces… Elles m-m’ont prit quelque chose… De t-trop important… Ce… C’est comme si l-l’on vous avait prit vous… M-même si c’est dangereux, j-j’y irais… J-je ne veux pas q-qu’ils aient ce qu’ils veulent p-par ce vol… Je n-ne veux pas qu’ils puissent abuser d-des gens comme ceci… Q-que ce soit moi… Ou d’autres… J-je ne peux pas… L-les laisser faire…’’

Je fis quelques pas en arrière, toujours aussi effrayée, avant de dire, mal à l’aise :

‘’Je sais que c-c’est dangereux… Mais j-je… J’ai besoin de vôtre aide… Pour que nous p-puissions rattraper ces voleurs…’’

© Aki Nishiie
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Ven 29 Déc - 14:35

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Fée envolée



feat.La plus merveilleuse des petites filles


Encore une fois, l'idée que Aki avait avancé ne plaisait pas à la jeune fille. Il allait sans dire que son caractère s'était affirmé depuis leur ancien monde. Même si en cet instant, cela rendait la rouquine inquiète et qu'elle aurait préféré qu'Orina soit automatiquement d’accord avec elle, c’était sans doute préférable. Cela prouvait que cette dernière grandissait et évoluait de plus en plus, même si son apparence physique ne le laissait pas penser. Toujours semblable à une enfant d’une dizaine d’année tout au plus, elle avait depuis longtemps atteint une maturité que la Nishiie enviait parfois. Encore une fois elle avait raison. Il ne s’agissait que de reporter le problème une fois de plus, même si c’était de manière plus “sécurisée”, elles n’étaient absolument pas certaines de pouvoir se permettre de s’engager avec un tel crédit.

Finalement, résignée, la chasseuse hocha la tête à la demande de son ancienne fille adoptive. Elle avait raison, quels que soient les dangers qui pourraient se mettre en travers de leur route, c’était la seule manière de récupérer la broche. Après un profond soupir, elle s’agenouilla à ses côtés pour regarder les empreintes qui partaient vers le lointain. Bien piètre traqueuse depuis son arrivée sur Bariande, la personne qui les avait volé n’avait cependant pas tenté d’être discrète et il n’était pas difficile de le suivre à la trace … s’il s’agissait bien de cette personne.

- Eh bien allons-y. Sois prudente surtout ! Reste près de moi !

Chercher côte à côte n’était sans doute pas la tactique la plus efficace ni la plus discrète, mais la guérisseuse préférait cela plutôt que de laisser l’homonculus s’éloigner et ainsi agrandir le risque qu’il lui arrive quelque chose sans qu’elle ne soit capable d’intervenir. Elle se mit ainsi en route, suivant les lourdes bottes qui partaient toujours plus loin dans la neige. A plusieurs reprises, celles-ci étaient entrecroisées d’autres empreintes, mais il était assez facile de les différencier.

Finalement, la petite traque les mena tout droit à une boutique d’angle à l’aspect misérable. L’enseigne était tellement délavée que lire quelque chose relevait du défi et il était quasiment impossible de discerner à l’oeil nus ce que ces gens pouvaient bien vendre. Alarmée, l’archère se tapi dans un coin pour ne pas être repérée. Si la personne était toujours là, il y avait des chances qu’elle les reconnaissent, on n’oublie pas quelqu’un que l’on a volé aussi facilement … Se tournant vers Orina en espérant qu’elle soit toujours à ses côtés, l’amie des animaux lui fit quelques signes pour lui faire comprendre qu’elles étaient probablement arrivée au bout de leur traque. Le plus dangereux allait maintenant pouvoir commencer …





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Ven 29 Déc - 16:17

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Fée envolée
feat. Aki Nishiie



Un plan ?

Je d-devais paraître extrêmement inconsciente… P-probablement téméraire, o-ou belliqueuse, m-mais c’était l-la peur qui me faisait agir… L-la peur de ne jamais retrouver cet objet, l-la peur de nous mettre d-dans une situation plus difficile que ce que n-nous vivions actuellement… Je craignais qu’à cause de cette négligence, n-nous ne soyons obligées d’en payer r-rudement les frais… J’avais réellement l-la chair de poule, e-et pourtant… J-j’étais déterminée à r-reprendre ceci… Je… Je ne voulais pas abandonner… Je ne voulais pas que cette personne puisse croire q-qu’il pouvait recommencer impunément… Je n’étais pas vraiment sûre de moi s-sur de nombreuses choses, d-dans la vie de tous les jours où même l-lorsque je parlais ou pensais… Mais c’était b-bien un point où j’étais décidée…

Et madame Aki… Finalement d-décida de se résigner… P-peut-être comprenait-elle que… Que je ne pouvais pas accepter ceci… Ou bien autre c-chose… Je ne savais pas, m-mais… J-j’étais rassurée q-qu’elle accepte d-de m’aider. M-même déterminée, j-je restais craintive… Rien que sa présence était une chose q-qui me donnait d-de la force… U-unie, n-nous pourrions n-nous en sortir, p-pas vrai ? Je l’espérais, e-et me contentait de ne pas l-la lâcher d’une semelle en hochant la tête, p-pendant qu’elle pistait les empreintes de la personne qui était responsable de ceci. En pleine ville, l-la chose ne devait pas être si facile, mais a-avec la neige, n-nous nous en sortions, et arrivions au niveau d’une boutique, q-qui semblait être le domicile d-de la personne qui avait l-le bijou… Mais restait l-le plus difficile… Comment récupérer cet objet ?

Je fermais l-les yeux, et commençais à faire a-appel à mes pouvoirs… Il me fallut une à d-deux minutes p-pour réussir à i-isoler la maison c-contre laquelle nous étions, pour y recenser l-les sources de chaleur e-et de magie… E-en c-croisant l-les deux, j-je réussi à pouvoir dire o-où et combien de personnes il y-y avait à l’intérieur, ce que j-je dis :

‘’I-il… Il n’y a q-qu’une seule personne dedans… E-elle s-semble être de… du côté de l-l’entrée p-principale…’’


Je l-laissais u-un petit silence s-se faire alors q-que je reprenais m-mon souffle. Ce… C’était bien plus épuisant d-de faire appel à m-mes pouvoirs… Il allait f-falloir que je reprenne u-un peu plus de puissance… Mais fatidiquement, je posais la question la plus importante :

‘’Que… Que fait-on m-maintenant ?’’


Et oui… M-même si la personne était seule… I-il restait que c-c’était une personne… Et q-qu’elle… Que m-même si elle m-m’avait volée, je… n’étais pas sûre d-de pouvoir lui faire d-du mal… Il allait n-nous falloir u-un plan…

‘’On… O-on peut peut-être t-tenter de… N-négocier avec l-lui ? L-lui proposer u-un échange… C-contre un objet q-qui lui appartiendrait ? M-mais il faudrait l-lui en voler u-un en avance… E-et quelque chose qui a plus de v-valeur m-marchande… J-je crois ? Je ne sais p-pas vraiment… M-mais si a-au final… Chacun retrouve l-les objets qui lui vont… Cela ira ? O-ou on peut demander à l-la garde, m-mais… Comment prouver q-que cet objet e-est bien à moi, e-et pas à lui… Aaah….’’

Je… J’espérais qu’elle… Qu’elle sache quoi faire…
© Aki Nishiie
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Ven 29 Déc - 18:19

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Fée envolée



feat.La plus merveilleuse des petites filles


Les pouvoirs d’Orina se révélèrent encore une fois utile puisqu’ils lui permirent de localiser la personne à l’intérieur de l’échoppe, et même l’endroit où il était. L’entrée principale … Cela laissait plusieurs possibilités pour s’infiltrer à l’intérieur de la bâtisse, mais comme le faisait remarquer l’homonculus, il leur fallait à présent un plan … cependant, dans sa détresse, elle proposa une solution fort intelligente, lui voler quelque chose de valeur égale et l’échanger contre la broche. Oui mais voler quoi ? Et comment ? Même si c’était l’idée qui plaisait le plus à Aki, elle ne savait toujours pas comment assembler les pièces du puzzle correctement.

- Reste-là, je vais essayer de voir si je peux trouver quelque chose.

Plaquée contre le mur, elle fit le tour de la maison de la manière la plus discrète qu’elle possédait (ce qui n’était pas vraiment flamboyant, il faut l’avouer), avant de tomber sur des volets fermés. Le souffle coupé par le stress, elle posa sa main sur le bois et se concentra de toute son âme pour trouver le Fluide agressif qui naviguait dans ses veines. Elle en était presque à se désespérer lorsque finalement celui-ci lui répondit.

- Brise.

Un craquement sonore retentit, explosant une petite partie du volet et révélant une vitre qu’elle cassa d’un coup de poing. Pour la discrétion, il faudrait repasser. Comprenant qu’elle n’avait que très peu de temps avant que le voleur ne déboule dans la pièce, elle passa son bras à travers la vitre et tata le loquet qu’elle déverouilla pour pouvoir observer les alentours. RIen de bien précieux, rien en tout cas qui ne valait le prix de la broche en argent. Paniquée, elle se rabattit sur le premier objet qui lui semblait avoir une valeur sentimentale de par le fait qu’il était le seul qui paraissait soigné et correctement rangé : une peinture de taille moyenne représentant une elfe aux cheveux noirs d’encres.

La poignée de la porte était en train de se tourner quand la Nishiie bondit par la fenêtre, elle n’eut pas le temps de regarder si elle avait été vue et se contenta de se précipiter au côté de sa protégée pour la prendre par le bras tout en continuant à courir.

- Je lui ai pris quelque chose mais il m’a entendus ! Il faut courir le plus vite possible, nous trouverons un moyen de négocier un peu plus tard !

Le souffle court, elle tentait de respecter ses forces comme celles d’Orina dans leur fuite désespérée, mais la priorité était à présent de fuir la personne enragée qui risquait d’être sur leur talon. Elle poursuivit cet élan jusqu’à ressentir un goût de sang dans la bouche et s’arrêta contre une masure. Le souffle rauque et la gorge brûlante, elle ôta son manteau pour effacer leurs traces en continuant à marcher plus lentement jusqu’au prochain quartier. Enfin, elles pouvaient espérer être un peu plus en sécurité.

Ereintée, la chasseuse leva un peu plus haut son trophée, où une très belle femme aux allures elfiques adressait un grand sourire au détenteur du tableau. Avec un peu de chance, ce serait suffisant.





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Ven 29 Déc - 21:30

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Fée envolée
feat. Aki Nishiie



Exténuée

Je restais pour le moment inquiète concernant l-la suite des événements… I-il était sûr que nous pouvions t-toujours tenter d-d’entrer de force, e-et de menacer cette personne, m-mais… C-cela risquait de nous attirer b-beaucoup de problème… Je n’étais q-que peu rassurée, et j-je n’arrivais pas à v-voir comment n-nous pourrions nous en sortir d-d’une bonne manière… Je me rongeais presque les ongles, en ne sachant q-que faire… M-mais m-madame Aki… D-décida de prendre les choses en main, en m-me demandant d-de ne pas b-bouger, p-pendant qu’elle s-s’occuperait d’aller chercher q-quelque chose. J-je m’inquiétais d-d’autant plus, m-mais je me contentais d’hocher la tête, s-sans vraiment savoir… Comment faire…

Je me roulais presque en boule, contre l-le bois qui formait le mur d-de cette maison, avant de souffler dans m-mes mains, pour tenter de les réchauffer. Je ne savais pas vraiment ce que je p-pouvais faire de plus, pour aider ou autre… Je… Je persistais à demeurer s-si inutile, m-même lorsque j-j’essayais de faire b-bien les choses… Je soupirais encore… C’était si… F-frustrant… Il faudrait b-bel et bien u-un jour que je… Que je réussisse à m-me rendre utile… Mais comment ? J-je n’en savais rien…

Puis, alors que me morfondais, u-un bruit de v-verre brisé me fit bondir, me rendant e-encore plus inquiète q-que je ne l’étais déjà. J-je ne savais p-pas ce qui se passait, et m-mon cœur battait t-trop vite, trop fort… Et cela ne manqua pas, à p-peine quelques secondes après, m-madame Aki revint, u-un objet s-sous le bras, en p-prenant le mien, et e-en me sommant de c-courir, c-car cette personne arrivait ! D-dans la panique, j-je ne pus pas vraiment r-réagir o-ou contester, m-mais… j-je me mit à courir de toute mes forces, comme si ma v-vie était en jeu…  Et ce fut pendant de longue minutes o-où nous nous déplacions, serpentant à travers les rues et les ruelles, passant sur des endroits qui m’effrayaient, avant que nous ne nous stoppions, épuisées… J’arrivais à peine à respirer, et sitôt que nous nous arrêtions, je m’effondrais au sol, sur le dos, tentant de me masser la gorge p-pour reprendre m-mon souffle…

Je… J’avais mal. J-je n’étais p-pas très sportive, e-et… J-je croyais bien avoir dépassé mes limites… M-mes jambes… Tout mon corps était douloureux, e-et j’avais même mal à m-mes poumons, q-qui souffraient de cet air glacial qui était le quotidien des personnes ici… Après temps, j-je levais enfin la parole, en me redressant un peu :

‘’E… est-ce que ça va ? Je… Q-qu’est-ce q-que c’est ? Une… P-personne ?’’

© Aki Nishiie
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Dim 31 Déc - 1:35

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur



Fée envolée



feat.La plus merveilleuse des petites filles


Affalée contre le porche d’une maison à l’air plutôt cossue, la rouquine prit quelques secondes avant de répondre à la question de son ancienne fille adoptive. Elle scrutait d’un air inquiet son bras d’où quelques gouttes de sang perlaient, rien de grave ou qui ne saurait cicatriser rapidement, mais si leur voleur repérait les traces rosâtres dans la neige, c’en était finit d’elles.

- Ca va, ça va, ne t’inquiète pas ! Toi surtout, comment tu te sens ? Je suis désolée d’avoir dû te faire courir comme ça, mais je n’ai pas été aussi discrète que je l’espérais et j’avais peur qu’il ne retrouve notre trace si nous n’allions pas assez loin. Hum … et pour ce tableau, eh bien c’est tout ce que j’ai pus trouver chez lui qui avait l’air d’avoir de la valeur. Qui sait, peut-être que cette jolie femme est son amoureuse ? Et qu’il voulait lui offrir la broche.

Après un petit rire gêné, Aki se rendit compte que ce n’était pas forcément la meilleure manière de détendre l’atmosphère et essaya donc d’approfondir son point de vue par rapport à leur plan improvisé.

- Si nous laissons passer la journée, il va se rendre compte de sa disparition et dès demain nous pourrons aller lui proposer l’échange, quand il sera moins sur ses gardes. Je pourrais le menacer de déchirer le tableau à la moindre traîtrise de sa part et il sera bien forcé de nous rendre la broche, qu’en penses-tu ?

Mais à peine quelques minutes après que l’archère eut exposé ce plan loin d’être infaillible, celui-ci dérapa. Un souffle rauque commença à remplacer le vide du vent qui les environnait. Le crissement de la neige fouettée par des pas précipités l’accompagnait bien évidemment et il était difficile de ne pas être atteint immédiatement par la paranoïa. Finalement, la personne qui les rejoint n’avait rien de l’air habituel du brigand auquel la chasseuse s’attendait. Vêtu avec des parodies de costumes riches, deux cornes jaillissaient du front de leur poursuiveur. Ses longs cheveux blonds encadraient un visage malicieux, bien que légèrement énervé.

Spoiler:
 

- Bien bien bien. Les voilà donc mes voleuses !

Aussitôt sur les dents, l’amie des animaux se redressa de toute sa hauteur.

- Nous ne sommes pas des voleuses, contrairement à vous ! Vous possédez une broche qui appartient à ma fille et vous allez nous la rendre tout de suite ! Autrement je détruis votre précieux tableau ! Je n’hésiterais pas !

Toujours affublé de cet air rieur, la créature ne semblait pas avoir ignoré le regard curieux de la rousse porté sur ses cornes mais aussi sur les sabots qui lui tenaient lieu de pied.

- Voyons donc, et qu’est-ce qui vous fait croire que je tiens à cette croûte ?

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Fée envolée

Dim 31 Déc - 2:33

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Fée envolée
feat. Aki Nishiie



Assurance

Je… J’avais vraiment d-du mal à… r-reprendre mon souffle. Douloureux… C’était vraiment douloureux, e-et j’étais obligée de f-fermer les yeux t-tant je n’étais pas habituée… Je… J’avais déjà couru, pour me mettre à l-l’abri, m-mais jamais autant… J-jamais sans savoir q-que ma vie p-prendrait fin p-par une menace q-que je connaissais… Je… Je n’étais pas vraiment sûre que c-ce soit le cas si n-nous nous faisons rattraper, m-mais je m’étais e-exécutée, par peur d-de ce qui pourrait advenir… Et… Et puis la neige… Cela r-rendait p-plus difficile les mouvements… E-et la fatigue… I-il y avait beaucoup d-de facteurs qui faisaient q-que je… Je n’étais pas en mesure d’être e-en pleine mesure de mes forces… M-mais… N-n’où étions hors de danger, j-je crois… E-et à partir de là… C-ce serait u-une autre partie q-qui commencerait… C-celle o-où… N-nous aurions l’avantage…

J-je me contentais e-en tout cas d’un l-léger sourire, e-encore fragilisée par cet effort soudain, avant d’hocer la t-tête, et de m’adosser contre u-une maison, en tentant encore de stabiliser ma respiration… J-je devais avoir au moins d-des points de côtés… Je n-ne savais m-même pas si je serais en mesure à l-l’avenir de recommencer, t-tant j-je me sentais poussée d-dans mes retranchements p-physiques…E-en tout cas… L-le plan… Consistait à tenter de f-faire l’échange, alors qu’il remarquerait la disparaition de cet objet… Je... Il devait bien y avoir une faille, o-ou même plusieurs, m-mais… Je voulais croire que les choses s’arrangeraient ainsi…

Mais non… Alors que nous reprenions nos forces, des pas sur la neige se firent entendre, e-et ce fut u-une personne bien vêtue q-qui arriva. E-enfin, elle possédait d-des apendices inhabituels, d-des cornes, des sabots ! I-il… I-il n’était pas… H-humain ?! J-j’étais surprise, avant de secouer légèrement ma tête, p-pour me resaisir. Q-qu’il soit humain o-ou non… I-il avait ma broche, c-cet objet qui me tenait tant… I-il… Il me l’avait volé ! J-je me relevais, u-un peu brutalement, en me tenant s-sur mes gardes. Je… Je ne voulais pas lui laisser u-une chance…

L-le dialogue s’engagea e-entre madame Aki e-et lui… I-il ne se défendit p-pas concernant le fait q-qu’il avait la broche, m-mais tentant de faire basculer notre plan… E-en… En disant q-qu’il n’était pas attâché à ce tableau… Ce… C’était bien possible… C’était en effet u-un point qui pouvait être vrai… M-mais… Q-quelque chose n’allait pas… Quelque chose faisait q-que… Qu’il tentait de nous bluffer, j-je crois… J’avançais d’un pas, t-toujours en me tenant les côtes, avant de dire :

‘’Si… Si vous ne teniez pas à ce tableau, a-alors vous ne vous seriez pas lancer à notre poursuite a-aussi rapidement ! V-vous saviez bien qui nous étions…’’

E-en effet… J-je pensais q-que si c-c’était une chose à laquelle i-il ne tenait pas… I-il aurait simplement appelé les gardes, o-ou utilisé des h-hommes de main, des mercenaires… M-mais là, i-il était venu u-un peu précipitamment, t-trop rapidement p-pour que cet objet ne lui soit pas important… E-et le regard q-que j’eu droit me fit frissonner… U-un regard noir, p-plein de méchanceté… M-mais qui signifiait q-que… Que j’avais au moins raison… Il… I-il fallait que je sois plus r-redoutable que lui…

‘’Mais s-si vous n’y tenez p-pas… A-alors nous pouvons toujours l-le déchirer… O-ou non ! S-si nous le déchirons… V-vous pourriez t-toujours r-recoudre les morceaux… Je vais donc… Le brûler…’’

En même temps que j-j’annonçais ceci, j’enflammais mon œil droit, a-avec u-un calme q-qui m’était très étrange… Je… J’avais une étrange assurance… Q-quelque chose que… Qui m’affectais lorsque j’étais face à des personnes q-que j’estimais m-méchante… C-comme lors de la nuit, à cette auberge… Où je n’avais pas reculée pendant que je commettais les pires actes… Si au début, il continua a se montrer agressif, il commença u-un peu à paniquer alors que je tournais mon regard vers la peinture… Et dès lors que je t-tendais mes mains en direction, i-il s’éprit d’un cri :

‘’Non !’’

I-il s’avança de plusieurs pas, désemparé, h-hésitant, avant de serrer s-ses dents, r-ruminant… I-il était désemparé, c-ce… C’était évident… Fébrilement, i-il dût se résoudre à tendre la broche, m-ma broche, le s-seul moyen p-pour lui de récupérer ce qui l-lui tenais à c-cœur… Je… J’étais en colère c-contre lui… M-mais… Je n-ne savais que trop bien ce que c-c’était de perdre u-un objet i-important… A-alors n-nous lui rendions juste ensuite sa peinture, en échange de ma broche, q-que je remis immédiatement…

P-puis… Mon corps… Entre la fatigue… L-la perte d’adrénaline… L-les efforts physiques, l-le soulagement, la colère… tout ce qui faisait des hauts et des bas… Tout cela… Fit que je sombrais juste ensuite dans l’inconscience, trop affaiblie… M-mais… Avec un t-tout petit sourire… Celui d-de savoir que… Que nous avions… R-récupérée cet objet…
© Aki Nishiie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibiche ma petite étoile filante s'est envolée
» Une sœur envolée, enfin retrouvée.. ♥
» Envolée Sauvage, écoute le vent qui nous porte.
» Sous la table et une envolée d'hydromel, des choses terribles se préparent
» Premier baiser envolé. [Pv Agathe =3]

Sauter vers: