bannière du haut du forum

Partagez

Gefälschter kurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Gefälschter kurs

Sam 6 Jan - 12:39

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Gefälschter kurs


Avec : Solo

De nouveau en ville, pas dans la capitale, mais dans une autre, de moindre taille, mais tout de même relativement agitée, j’étais de nouveau à la recherche de moyens de me faire de l’argent par mes compétences. Il fallait avouer que les auberges de la région étaient relativement gourmandes en argent à la vue des services qu’elles proposaient… Des services bien futiles si l’on me posait la question, mais je n’étais pas une cliente très exigeante, étant donné que le confort, les odeurs ou le bruit n’était pas des choses qui m’inconfortaient. Tant que j’avais un endroit relativement sûr pour lancer mes analyses, cela m’allait.

Mais contrairement aux autres fois, ce fut plus le travail qui vint à moi que l’inverse. Une feuille, comprenant bien des petites annonces, s’écrasa contre mon visage. Un déchet emporté par le vent sans aucun doute, et je n’en aurais eu que peu d’intérêt, si mon regard ne s’était pas immédiatement posé sur une somme plutôt intéressante. Le travail ? Rien d’illégal, il s’agissait de faire en sorte d’apprendre quelques mouvements et compétences martiales à un combattant qui souhaitait se perfectionner. En fonction du niveau qu’il avait, j’allais peut-être lui servir de maître ou de sparing partner, l’un étant plus préférable que l’autre, et à la vue de la somme qu’il proposait, je supposais qu’il recherchait une personne compétente, au moins plus que lui…

Immédiatement, l’image de Sahronglaag sautant à travers la fenêtre à la recherche d’un combat me vint en tête. Il était évident que cette dernière recherchait principalement de l’action et du combat, et que si elle tombait sur cette quête, elle se serait sans aucun doute jetée dessus pour pouvoir frapper quelqu’un… Que ce soit pour entrainer une personne ou bien juste pour se défouler, dès qu’il y avait de l’action, elle était du genre à se jeter dessus. Mais elle était au nord, bien plus au nord que moi, et donc je n’avais que peu de risque de la subir encore une fois, notre dernière rencontre s’étant terminée sur des souvenirs… Que je préférais oublier.

J’avançais donc tranquillement vers la destination, une maison au beau milieu de la ville. D’apparence moyenne, il semblait ne pas y avoir de commerce dedans, mais aux alentours, l’on pouvait entendre et sentir bien des choses. Un forgeron et un boulanger au moins en tant que voisin. Je soupçonnais que celui en face était un teinturier, à la vue des couleurs qui étaient présentes. Mais ce qui capta le plus mon attention fut l’individu qui se fit expulser à grand coup de pied de la maison. A moitié dans l’inconscience, je soupçonnais qu’il s’agissait de la dernière personne à avoir répondue présente dans cette annonce… Il fallait donc que je fasse mieux que celle-ci… Bon, il n’y avait qu’un seul moyen de savoir, et c’est sans trembler que je m’avançais vers cette bâtisse, bien décidée à empocher la somme.




Dernière édition par KCT-023 le Sam 6 Jan - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Gefälschter kurs

Sam 6 Jan - 12:41

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Gefälschter kurs


Avec : Solo

Je me retrouvais ainsi adossée contre un mur. L’homme, après m’avoir inspecté, avait eu un peu de mal à accepter le fait qu’il serait peut-être entrainé par une demoiselle. Toutefois je dégageais une certaine confiance en moi, et c’était surement ceci qui avait été décisif dans les manières qu’il avait eu de prendre ses décisions. Je le regardais donc pour le moment s’équiper d’une armure grossière et d’une large épée en bois. Cela semblait être sa tenue d’entrainement, qu’il utilisait régulièrement. Il avait même dédié sa salle principale pour cette unique fonction, à en juger par l’état de ses murs et du sol, irrégulièrement tapissé d’impacts et d’erraflures. Même une arme en bois pouvait causer du dégât, et ça, j’en étais consciente. Il m’avait bien proposé son équipement, mais j’avais refusée, étant plus à l’aise et plus efficace avec ce que je possédais déjà. Mon corps était déjà une arme en lui-même, et il ne passait aucun portique de sécurité, mais bon, c’était maintenant le cadet de mes soucis.

‘’Commençons ! J’espère que vous valez mieux que le dernier ! Il s’est montré pitoyable une fois l’arme en main ! Juste un garçon, pas même le quart d’un homme !’’

Je restais sceptique sur ses actions, mais il était déjà notable que cet homme savait déjà comment se battre. Sa posture était honnête, sa garde fermement ancrée… Il était plutôt curieux qu’il ne soit pas actuellement à ma place… Il semblait être suffisamment fort pour être en mesure d’enseigner… Alors pourquoi recherchait-il quelqu’un pour lui en apprendre plus ? C’était étrange, et j’avais une curieuse mauvaise impression... C’était vrai ! S’il aurait voulut devenir plus fort, il se serait directement tourné vers un professionnel, et non pas vers de simples personnes recherchant de l’argent… Il y avait une mauvaise histoire, j’en étais persuadée…

‘’D’abord, j’aimerai vous poser quelques questions… Pourquoi cherchez-vous une personne pour vous entraîner ? Vous pourriez rechercher directement un maître d’arme…’’

‘’Vous pensez que je n’y ai pas déjà songé ? Ces gens là sont débordés de militaires ! C’est impossible d’avoir un cours particulier, d’être… En tête à tête avec, pour apprendre les meilleurs coups, les meilleures passes… Je paye, l’on m’apprend, c’est rapide, simple, et très efficace…’’

En même temps qu’il disait ceci, il effectuait des mimiques assez perturbantes, des signaux qui indiquaient qu’il cachait son jeu… Forcément, il dissimulait quelque chose… Je devais rester prudente, c’était nécessaire pour éviter de tomber tête baissée dans son piège. Me mettant en garde, il commença rapidement par une attaque. Rapide, très rapide ! Il était très loin du profil d’un homme qui avait besoin de s’entrainer, d’autant qu’il visait immédiatement ma tête ! Il y avait véritablement une mauvaise histoire, et je pensais comprendre pourquoi…

Le piège dans lequel j’étais tombée…


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Gefälschter kurs

Sam 6 Jan - 12:42

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Gefälschter kurs


Avec : Solo

Cela n’avait été qu’un simple indice distrait que j’avais observée tout à l’heure. L’homme qui s’était fait expulsé de chez cet individu… Il avait la trace d’un choc au niveau du front, ce qui l’avait assommé. Cela pouvait arriver dans un entrainement, je comprenais bien, mais surtout, il n’avait pas la moindre trace d’une bourse ou d’argent sur lui. J’avais une théorie qui semblait bien étrange, mais en mettant bout à bout tous les détails… Il avait fermé la porte à clef derrière lui, il m’avait proposé une arme, tout en se sentant bien plus fort… Un piège… Les mimiques qu’il laissait apercevoir…

Je déviai son coup d’un retourné de mon poignet, faisant en sorte que sa lame tombe à terre, que son coup soit rendu inefficace. Evidement, il pensait que je devais m’être abimée ainsi, mais c’était loin d’être le cas, mon corps métallique étant plus résistant, et ne subissant que peu de lésion… Ce fut d’une voix autoritaire que je dévoilai la lumière sur son affaire…

‘’Vous entraînez, hein ? Il s’agirait plutôt d’une manière dissimulé de voler les gens. Ceux qui viennent vous entraîner pensent avoir à faire à un débutant, alors qu’ils ont en face d’eux une personne aguerrie. Ceux qui sont plus faibles que vous, vous pouvez les assommez, et prendre tout ce qu’ils ont de valeur. Pour vous dédouanez, il suffit de dire qu’ils ont été volés alors que vous les aviez laissés dehors, à cause de la faiblesse qu’ils ont eue. Et pour ceux qui vous surpassent, il vous suffit d’annuler rapidement ceci, par un prétexte ou au pire, par l’argent.’’

Je marquais un silence, alors que lui semblait être surprit. Surprit, et énervé. J’avais donc visée juste. J’avouais qu’il y avait des chances que cela ne soit que des coïncidences, mais au pire, je me serais excusée.

‘’Je me posais depuis le début la question quand à ce qui vous permettait de payer un entrainement, qui semble être récurent quant à l’état de vôtre salle. Mais j’ai vu juste il semblerait.’’

Je m’approchai de lui, d’une manière suffisamment sûre de moi pour le décontenancer. Je me mettais directement dans une zone qui me permettrait de frapper. Il ne faisait pas le fier, mais il fallait croire qu’il ne laisserait pas son commerce se faire subtiliser par mes informations. Il fit un bond en arrière, pour saisir une autre lame. D’acier cette fois-ci. Ses intentions étaient claires…

Je fermais les yeux, en me mettant en garde. Si cela devait se terminer par une confrontation… Au moins je savais pourquoi j’étais venue. Il ne fallut pas plus attendre pour qu’il retente le coup qu’il avait tenté précédemment, dont je me protégeais en croisant les bras au dessus de ma tête, pour que la lame se coince entre mes deux poignets. Mais je n’étais pas suffisamment imprudente pour me contenter d’un tel mouvement, car je lançais de la même manière mon pied en avant, lui laissant le soin de ne plus jamais avoir de descendance. Si je sentis un souffle de douleur, celui-ci se fut calmé par mon poing sur son menton, ce qui l’envoya dans les vapes. Ainsi c’était réglé. Je me permis même de prendre un peu de son argent, avant de me diriger vers la sortie. J’allais surement faire un crochet vers les gardes, pour qu’ils puissent terminer cette histoire.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: