bannière du haut du forum

Partagez

Zweifelhafte Herstellung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Zweifelhafte Herstellung

Dim 21 Jan - 13:26

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Zweifelhafte Herstellung


Avec : Solo

Ce fut dans une cave que je me retrouvais maintenant. L’endroit n’était pas spécialement bien éclairé, ou même très salubre, mais il demeurait tout de même bien suffisant. Au moins je n’avais que très peu de chance d’être interrompue dans ce que j’étais en train de faire. La location de cet endroit ne m’avait pas coûté très cher, mais je comptais le mettre à profit dans les expériences que j’étais en train de réaliser. Pour comprendre les équipements que pouvaient avoir les habitants de ce monde, je devais m’en approprier les savoirs. Si j’avais déjà réussie à obtenir quelques ressources précédemment, je cherchais maintenant à les assembler afin de mieux comprendre l’utilité que cela pouvait avoir… Et vraiment, cela restait simple… Un simple assemblage…

Car il n’y avait pas vraiment de quoi se détruire l’esprit. Je nouais rapidement quelques lanières de cuir autour d’une défense de Baloth, tout en taillant cette dernière. Mon objectif était d’obtenir une arme suffisamment offensive, mais adaptée à mon style de combat, ce qui n’était pas si évident… Après tout, je me battais en utilisant l’ensemble de mon corps, mais aussi la force de l’adversaire, et pour cela je devais m’encombrer le moins possible pour pouvoir préserver ma mobilité au maximum…

C’était pour ça que j’avais donc décidée de partir sur une sorte de poing américain, en taillant longuement la défense pour obtenir plusieurs petites pointes. L’ensemble restait de facture simple, même précaire, mais cela était à l’image des premières constructions humaines, que j’essayais de reproduire afin d’en apprendre le plus possible sur ce que pouvait avoir les humains. J’imaginais bien que les soldats n’étaient pas équipés de défenses, mais de fer, d’acier ou même d’armes magiques, d’autant que je comptais m’attaquer sous peu à de l’enchantement basique…

Mais pour le moment, je me contentais de serrer cet assemblage, m’assurant bien que l’ensemble était suffisamment solide et résistant pour une utilité au moins basique. Si je pouvais éviter de la détruire en un seul coup, au moins ce serait avantageux. Une simple lanière passait entre mes doigts afin de la conserver contre mes phalanges. Le tout pouvait se rentrer facilement dans une poche. Cet arme improvisée passerait bien des portiques, mais… J’imagine que ce n’était pas le plus grande menace en ce monde, d’autant que mon corps ne les passait simplement pas. Et à ma tête, ce serait surtout les vigiles que j’aurais à persuader…

Dans tous les cas, j’avais passée une majeure partie de mon temps à aiguiser les défenses, afin d’en faire une arme suffisamment efficace. L’idée de m’en servir contre un passant était présente, mais je ne voulais pas me ternir d’une agression. Son utilité viendrait en temps voulu, d’autant que j’avais encore bien des petites choses à faire… Cette soirée ne faisait que débuter !


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Zweifelhafte Herstellung

Dim 21 Jan - 13:26

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Zweifelhafte Herstellung


Avec : Solo

En effet, j’avais encore beaucoup à faire. J’avais récupérée par le biais d’une petite tâche envers l’un des habitants du coin des cristaux. Ceux-ci semblaient être teintés d’une lueur bleuté, mais ce qui m’intriguait le plus était la fonction de ceux-ci… En plus d’être décorative, bien évidement… Il y avait autre chose. Tous mes capteurs ne fonctionnant pas, je n’arrivais pas à identifier par moi-même ce qu’il pouvait y avoir de si particulier à ces choses, et je dus rapidement me rabattre sur un livre qui m’avait été prété, expliquant donc les bases de l’alchimie et de l’enchantement, et il semblait donc que l’enchantement pouvait donc avoir dans ses cordes la particularité d’utiliser ces choses-ci…

Au moins, je pouvais m’y essayer. Cet art ne dépendant pas de la magie invectée dans le processus, mais uniquement de la resonnance que l’ensemble des cristaux pouvaient avoir avec le reste des ingrédients, ici les cœurs de Baloth que j’avais récupérée. J’avais bien sentis qu’ils étaient tout particulièrement étrange, et donc se ils se retrouvaient liés à un processus permettant d’être plus résistant… Je trouvais ceci assez étrange, mais… Si cela permettait de rendre un individu plus fort qu’il n’était déjà, alors je ne devais pas me priver d’une telle possibilité ! Je pris donc en main les ingrédients, avant de suivre à la lettre les instructions…

Moudre les cœurs, c’était fait. Chauffer les cristaux jusqu’à obtenir une vibration distincte… C’était fait aussi… Maintenant, il fallait saupoudrer les cœurs sur les cristaux chauffés, et espérer une réaction, la partie la plus imprévisible semblait-il, car le pouvoir se dissipait vite… J’étais incapable de dire si cela fonctionnait correctement ou non, mais je restais attentive, mémorisant chaque détail du processus que je trouvais devant moi, avant d’être tout de même bien satisfaite du résultat, qui correspondait avec ce qui était demandé…

Dans tous les cas, je saisis les cristaux encore chaud avant de les poser lorsqu’ils commençaient à fondre sur l’arme que j’avais créée juste avant, avant de voir liquide amorphe se décolorer, pour finir par ressembler à de l’eau… Selon le processus, cela signifiait que l’opération était correctement réalisée, et que donc… J’avais réussie. Je supposais en tout cas, ne pouvant pas identifier clairement le succès de l’échec, même lorsque je me saisis des gants. La résistance restait un domaine difficilement quantifiable sans prendre de risque, et l’idée d’être propulsée à grande vélocité contre un mur pour connaître mes nouveaux points de ruptures n’était pas une chose que je considérais comme étant souhaitable. Dans tous les cas, je trouvais cela intéressant, et si j’étais en mesure de continuer à en réaliser, cela en serait d’autant profitable, étant donné que ce genre de travaux pouvait bien me renforcer, d’autant qu’ils étaient totalement nouveaux dans mon cas ! Il resterait à voir si les prochaines étapes de ce domaine seraient plus complexes qu’elles l’étaient actuellement. J’imaginais que les maîtres enchanteurs étaient un peu rares dans les environs… Mais il faudrait que je me renseigne… C’était peut-être tout un métier qui s’ouvrait là…


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Zweifelhafte Herstellung

Dim 21 Jan - 13:27

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Zweifelhafte Herstellung


Avec : Solo

C’était maintenant avec une aiguille que j’opérais. Pas de chirurgie, mais l’opération en cours demandait au moins une précision digne de ces individus. Heureusement mes sous programmes de stabilités rendait assez aisée les opérations en cours, et c’était très mécaniquement que je progressais avec mes actionneurs, agissant telle l’automate que j’étais… La couture… Je devais admettre que c’était véritablement un art très particulier. Pas un très passionnant surtout, mais si je voulais comprendre un peu plus les moyens qu’utilisaient les humains… Je devais bien m’y plier…

Donc voilà que je me retrouvais à agir avec minutie. J’avais réellement envie de passer à autre chose, mais il fallait bien que je me mette à l’ouvrage, afin d’obtenir ce que je souhaitais. Restais tout de même que cela était relativement ennuyant, et que l’idée d’agrémenter ceci de musique paraissait presque une bonne solution… Excepté que nous étions en ville, et que par conséquent, cela risquerait d’être plus problématique pour tous… Si les âmes du coin pensaient que j’étais possédée, j’aurais bien des conséquences… Et encore une fois, si je pouvais me protéger de ce genre de phénomène, alors je ne m’en priverais pas…

Mais passer le fil dans l’aiguille s’avérait être une tâche assez ardue, qui me demanda quelques essais. Une mauvaise perception des distances donc… Au moins, je savais quoi faire réviser lorsque j’en aurais l’occasion, afin de me recallibrer pour optimiser mes performances… Ce genre de petite tâche faisait que j’avais ce genre d’occasion d’ajuster avec précision mes mouvements. Et une fois que l’ensemble eu été réalisé, je devais admettre que j’étais bien satisfaite de mes performances. Même s’ils n’étaient pas vraiment adaptés à ma taille de main, et à l’arme de poing que j’avais réalisée, je découpais les parties excédentaires, pour en faire une sorte de mitaine. Au moins si mon corps était caché, cela éviterait que des personnes trouvent directement ma véritable nature, qui restait évidente… Cela demanderait un peu plus de travaux, pour confectionner un ensemble complet, mais dans l’immédiat, c’était déjà bien. J’apprenais les techniques les plus simples des humains pour se confectionner ce qu’il fallait, même si cela restait véritablement basique, au point que je n’avais rien apprise de particulier… Juste l’occasion de mettre en pratique de la couture.

Toutefois, il arrivait bientôt le moment de s’attaquer à une partie plus délicate… L’alchimie…


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Zweifelhafte Herstellung

Dim 21 Jan - 13:27

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Zweifelhafte Herstellung


Avec : Solo

En effet, cela était un art que je ne maitrisais pas du tout. Je savais bien évidement que certaines plantes pouvaient avoir des effets thérapeutiques en fonction de la manière dont elles étaient préparées et appliquées, les bases même de l’industrie pharmaceutique, mais il y avait de nombreux points qui étaient bien plus particuliers… Cela partait de la composition moléculaire même des plantes avec lesquelles je devais traiter… Ne disposant pas de microscope ou de matériel efficace spécialement conçu pour ce genre d’opération chimique, j’étais obligée d’admettre que, dans l’immédiat, je me retrouvais avec peu de moyens pour l’étudier avec la rigueur scientifique nécessaire…

Et à la place de me mettre à étudier l’organisme des plants que j’avais ramassée, je me retrouvais à devoir suivre une recette incrédule sur comment réaliser une potion permettant de soulager le corps. Une potion certes simple, mais terriblement demandée si j’en croyais les locaux, qui étaient prêt à confier leur vie sur une petite fiole contenant un liquide obscur… les charlatans devaient être nombreux dans ce métier, mais il était indéniable qu’il y avait un certains commerce à faire fructifier… Et si l’on connaissait avec efficacité ce qui pouvait soigner de ce qui pouvait tuer, cela pouvait soulager de bien des situations…

Dans tous les cas, j’essayais de suivre la recette, en faisant macérer le nectar des plantes que j’avais obtenu dans de l’eau, tout en réduisant en poudre les feuilles. Cela était encore uen fois fastidieux, mais au moins si cela fonctionnait, alors je devais suivre cette procédure avant d’essayer de la décortiquer à ma manière. Au moins apprendre les bases, et c’était ce que j’étais en train de faire alors qu’une petite fumée s’échappait de la mixture… Est-ce que c’était normal ? La recette n’en faisait pas mention, mais rien d’étrange n’était en train de se passer. Peut-être que je faisais chauffer un peu trop vite ? C’était surement ça, et je baissais la puissance de mon chalumeau qui… Demeurait très pratique dans ce genre de situation. Après un temps d’attente certains, j’obtenais enfin une mixture convenable, que je rangeais dans une toute petite gourde spécialement créée pour l’occasion, même si une question se posait… J’avais fabriquée une bien belle potion, oui, mais… Comment allais-je pouvoir l’utiliser ? L’ingestion ne fonctionnerait pas, ni l’application sur la peau… Le seul moyen serait de l’utiliser pour augmenter l’énergie de mon générateur, mais il faudrait procéder à une conversion… Cela demanderait du temps et des moyens, ce que je n’avais pas…

Ce fut donc un peu morose que je terminais cette journée. Il devait exister un moyen, mais je l’ignorais actuellement… Au pire, je m’en passerai mais… Je préférais utiliser tous les avantages qu’il pouvait y avoir en ce monde, et en louper un… Serait inexcusable.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: