bannière du haut du forum

Partagez

J'avais pas d'idée de titre, ni d'histoire ~ Éleyon Ölwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Eleyon Ölwa
N : 1 Or 0
http://bariande.forumactif.org
Voir le profil de l'utilisateur
Présentation de Éleyon Ölwa
Header

Informations générales

Nom :

Ölwa

Prénom :

Éleyon

Âge :

29 ans

Sexe :

Mâle

Origine :

Étranger

Prenom :

Emeric

Comment as tu connu le forum ?

Nephënliem

Des questions ou des suggestions ?

Vous auriez pas une idée de personnage ? Et de titre aussi ? Parce que moi j'ai aucune idée et je peux vous dire que c'est pas facile ...

Histoire



     
Le château était plongé dans un silence pesant que seul le bruit des pas des gardes effectuant leur ronde venait briser. Silencieusement, une ombre se faufilait dans les couloirs, profitant de l'abri que prodiguait les majestueuses ombres projetées par la faible nitescence des torches. Les gardes se faisant de plus en plus proche, l'ombre se figea dans un recoin. Leur conversation dénuée de tout intérêt résonnait dans le couloir vide.

Dans les ténèbres, l'ombre porta lentement la main à sa taille et ses doigts effleurèrent le manche d'un des couteaux de lancer pendus à sa taille. En décrocher un et abattre l'un des deux gardes ne prendraient qu'une fraction de seconde. Cependant, il faudrait quelques secondes supplémentaires pour abattre le deuxième garde qui aurait peut-être le temps d'alerter le château de sa présence. Cela dit, si elle les laissait en vie, elle aurait une marge de temps plus faible pour effectuer sa mission. L'ombre sembla hésiter. Ses doigts se rapprochèrent un peu plus des ses armes de jets, puis elle se ravisa et regagna la protection des ombres.

Elle attendit patiemment que les gardes furent hors de son champ de vision pour s'extirper de l'obscurité et se diriger vers sa cible. Elle parcourut le couloir rapidement et marqua un arrêt devant une porte adornée d'arabesques. Sans un bruit, elle s'en rapprocha et colla sa tête encapuchonnée contre la porte. Aucun bruit. Sois l'occupant de cette pièce était déjà dans les bras de Morphée, soit la pièce était tout simplement inoccupée. Dans tous les cas, l'ombre allait devoir s'infiltrer à l'intérieur sans être vue.

Sa main tâtonna dans l'une des poches de sa cape et en sortit trois crochets de taille différente. Les crochets jouèrent avec le mécanisme de fermeture de la porte et un cliquetis mécanique quasiment imperceptible se fit entendre alors que la barre coulissait dans sa gâche. Elle ouvrit la porte et se faufila à l'intérieur en refermant derrière elle. Mais elle n'avait pas pris assez de précaution en refermant la porte et le simple bruit du loquet reprenant sa place habituelle suffit à réveiller l'occupant. Le bruit des draps qu'on froisse lui parvint du fond de la pièce et une voix en émana.

"Qui va là ?", la voix marqua une pause, puis prit une grande inspiration avant de crier "GAAA... hmmm", mais elle n'eut pas le temps de terminer son cri d'alerte : une main gantée s'était posée contre ses lèvres et empêchait tout son de s'échapper de sa bouche. Les yeux révulsés par la peur, l'homme tenta de s'extirper de cette poigne inflexible sans succès. Un couteau jaillit de la pénombre et se posa contre sa gorge. D'un mouvement méthodique, l'ombre entailla la gorge de sa victime. Un flot de sang vermeil se mit à couler de la blessure et imbiba les draps. Elle garda la main apposée contre la bouche de sa victime jusqu'à ce qu'aucun gargouillis ne soit visible dans la blessure puis elle reposa la tête doucement sur l'oreiller.

L'ombre ouvrit la fenêtre en grand et, accrochant une corde à un des pieds du lit, elle descendit le long du mur. Sa course furtive l'emmena loin du domicile du présent défunt. L'ombre soupira et retira la capuche qui couvrait sa tête, dévoilant le visage d'un adolescent d'un quinzaine d'année. Éviter les gardes, atteindre sa victime puis s'en aller avaient été un jeu d'enfant, cette mission d'assassinat n'avait pas été aussi difficile que son client le présageait. Il jeta un dernier regard en direction du château et s'enfonça sans plus tarder dans une des ruelles sombres de la ville.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un énième son métallique emplit la pièce alors que les épées s'entrechoquaient une nouvelle fois. Le choc se transmit le long du bras du jeune garçon, un choc si intense qu'il faillit laisser son arme lui échapper. Il resserra sa prise sur la garde de son épée et esquissa un geste de recul. Il augmenta la distance entre lui et son opposant puis se remit en garde. Il ne devait pas réfléchir, il devait attaquer instinctivement. Réfléchir le forcerait à choisir les attaques les plus prévisibles et qui, par conséquent, seraient parées sans difficulté. Il prit une profonde inspiration qu'il relâcha lentement. Ne plus penser à rien. Laisser son corps agir à sa guise. L'étincelle de vie dans ses yeux bleus disparue, laissant place à deux océans insondables et sans un geste avant-coureur il bondit en avant.

Sa lame décrivit un arc de cercle, partant de sa jambe en direction de la taille de son adversaire qui plaça son arme de manière à bloquer la courbe. Mais ayant anticipé la parade, il jeta son arme sur son adversaire l'obligeant à détruire légèrement sa posture pour parer le jet d'épée. Posant sa main sur le sol, il s'en servit comme d'un point d'appui pour tournoyer et faucher les jambes de son adversaire qui s'empressa de sauter afin d'esquiver. Cette fois-ci aussi il avait anticipé la réaction adverse et il frappa son opposant d'un coup de pied dans le ventre, le repoussant d'un bon mètre. Il profita du bref répit apporté par ce coup réussi pour ramasser son épée et se remettre en garde, car son adversaire semblait s'être déjà remis.

La même attaque ne fonctionnerait pas, mais il en avait maintenant la confirmation : s'il voulait vaincre son opposant il devrait se reposer davantage sur son instinct que sur la réflexion. Il soupira. Soupirer était devenu une habitude chez lui, cela lui permettait de chasser les pensées inutiles qui obstruaient sa pensée, d'éclaircir son esprit. Il fléchit légèrement les genoux, les muscles de ses jambes se contractèrent et son corps se détendit comme un fouet en direction de son adversaire. Hélas le coup d'estoc, bien que rapide, vu esquiver facilement d'un pas sur le côté et sa lame fendit le vide. Il eut à peine le temps de se rétracter qu'une violente douleur se faisait ressentir dans ses côtes et que ses pieds quittaient la terre ferme. Il effectua un vol plané d'un bon mètre avant de s'écraser lamentablement sur le sol, la respiration coupée, peinant à reprendre son souffle. Alors qu'il se relevait au terme d'un ultime effort, il sentit comme une piqûre au niveau de sa gorge là où la pointe d'une épée venait de faire perler une goutte de son sang.

"C'est terminé pour aujourd'hui, Éleyon." déclara son Maître d'une voix grave. "Va te débarbouiller et rejoins-moi dans le laboratoire dans cinq minutes, nous avons encore beaucoup de choses à travailler." ajouta-t-il.

"Oui Maître." répondit simplement Éleyon en se levant.

Il quitta la salle d'entraînement et se dirigea vers sa chambre. La pièce était presque vide. Un lit et un immense bureau se partageaient l'espace de la chambre. Sur le bureau trônaient différentes fioles contenant des liquides aux couleurs variés ainsi que des herbes aux propriétés des plus stupéfiantes. Il se dirigea vers un large seau d'eau posé entre le bureau et le lit, et il s'aspergea le visage d'eau fraîche. Cela faisait déjà 5 ans qu'il avait été accepté en tant qu'apprenti pisse-culotte par son Maître. Cinq années qu'il endurait un entraînement infernal afin de forger son corps à l'assassinat. Il vivait, il pensait, il respirait la mort. S'il avait apprit une chose durant ces quelques années c'était que la vie était vaine. La vie était dénuée de sens. En prenant une vie, on ne prenait rien de précieux. Les pisse-culottes sont des assassins, des tueurs. Ils ne sont rien de plus, rien de moins. Il n'y avait pas de place pour les poètes dans ce cruel métier. Il s'essuya le visage et s'empressa de rejoindre son Maître qui l'attendait.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Description physique


En cours

Description psychologique


En cours

Autres détails importants


Arme(s) et Pouvoir(s) :


Familiers(s) :


Autre(s) possession(s) :




Dernière édition par Eleyon Ölwa le Lun 12 Mar - 13:41, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
KCT-023
N : 52 Or 540
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue sur le forum o/

Et bon courage pour ta fiche :stairs:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
N : 0 Or 527
http://bariande.forumactif.org
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue et bon courage pour faire ta fiche ! En attendant n'hésite pas à venir t'amuser avec nous à la Taverne ou sur le Discord !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleyon Ölwa
N : 1 Or 0
http://bariande.forumactif.org
Voir le profil de l'utilisateur
Merci =D

Je tâcherai de passer sur le Discord incessamment sous peu ! (:

(Et d'avancer ma fiche aussi accessoirement b: )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niasci
N : 46 Or 2794
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur
Salut,

Bienvenue :D

Bon courage pour ta fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Relhan
N : 9 Or 963
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t197-relhan
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue :bounce: bon courage pour la suite :yaha:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aki Nishiie
N : 54 Or 968
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur
Hey ! Des nouvelles sur cette fiche :arm: ? N'hésite pas à prévenir s'il y a un soucis :D !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eleyon Ölwa
N : 1 Or 0
http://bariande.forumactif.org
Voir le profil de l'utilisateur
Hey ! C'est toujours en cours d'écriture. Ça avance un peu lentement, mon inspiration est assez sporadique ces temps-ci >.>

Mais je vais tâcher de la finir rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aki Nishiie
N : 54 Or 968
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de soucis du moment qu'on est tenus au courant :yaha: !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niasci
N : 46 Or 2794
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur
Hey ! :D

Nous revenons aux nouvelles, l'inspiration est-elle toujours sporadique ? Cette fiche est-elle toujours d'actualité ?
N'oublie pas que l'on peut t'aider à stimuler ton inspiration si besoin en te bombardant d'idée :slol:

Du coup, n'hésite pas à faire un petit coucou sur Discord ou dans la zone des questions :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)
» Le Seigneur des Anneaux, autre titre ?
» Bélier (limite minimale du nombre de caractère du titre : check !)
» J'ai pas de titre plus imaginatif que ça.
» Titre de Noblesse et Rang de Werlhoisie

Sauter vers: