bannière du haut du forum

Partagez

Visiter une ville : Deuxième essai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Visiter une ville : Deuxième essai

Sam 24 Fév - 22:48

avatar
Galdan
N : 5 Or 35
dossier de personnage
Métier: Sbire
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t438-galdan#2407
Voir le profil de l'utilisateur



Bon cette fois-ci c'est la bonne !

Galdan après s'être évadé de prison par les froides et blanches plages de Gothregal parcourait désormais les terres à la recherche de sa force qu'il sentait revenir de manière minime. Dans une autre mesure, il cherchait à comprendre ce monde pour la réalisation de ses objectifs. Après tout, il ne connaissait rien de ce monde. Après 2 heures de marche, où le Roi démon remettait en place ses idées et réfléchissait à comment réaliser ses objectifs, il tomba sur une nouvelle ville assez similaire à la première, il décida d'y entrer pour visiter, peut-être trouverait il des informations utiles...

En entrant, il remarqua que les gens ne s'intéressant pas à lui, il en déduit donc que le racisme et la peur de l'étranger n'était pas commun dans cette région. Visitant, les différentes avenues, Galdan entendit une voix rauque et virile derrière, lui. Trois gardes, un dessin de Galdan dans la main, le pointait du doigt.

Galdan : Merde, l'information est passé, bon bah faut que je trouve un moyen de me barrer.

Marchant tranquillement comme s'il n'avait rien vu, à la première ruelle, il prit ses jambes à son cou pour les semer dans des endroits où les gardes n'osaient trop s'aventurer, traversant jusqu'à une nouvelle avenue, il traversait la foule en marchant très vite, jusqu'à ce que les mêmes voix se firent entendre à quelques mètres derrière lui.Marchant tranquillement comme s'il n'avait rien vu, à la première ruelle, il prit ses jambes à son cou pour les semer dans des endroits où les gardes n'osaient trop s'aventurer, traversant jusqu'à une nouvelle avenue, il traversait la foule en marchant très vite, jusqu'à ce que les mêmes voix se firent entendre à quelques mètres derrière lui.

Alors que le démon tournait vers une autre rue, BOOM ! Un choc. Il venait de foncer dans quelqu'un qui tomba au sol sur son fessier. C'était un jeune garçon à la chevelure dorée, assez maigre et qui devait sûrement faire de petits boulots.



Galdan : Excuses moi, j'ai pas fais attention, ça va ?

Les gardes se rapprochaient:

Bordel ! Ils vont me lâcher ceux-là ? Bon toi viens avec moi !

L'attrapant, Galdan l'entraîna avec lui dans sa course. Au premier croisement, il prit une ruelle pleine de caisses et de vieilles planches laissées par les marchands.

Accroupi au sol derrière ces tas de bois, il posait sa main sur la bouche du jeune garçon. Il pouvait très bien appeler à l'aide, il aurait pu dire au garde par où l'armure était partie.

Galdan : Surtout, pas un mot. Ce n'est pas très agréable, je sais et tu m'en vois navrée. Je te demande juste de patienter le temps que mes amis soient assez loin pour sortir... Ah, et désolé de t'être rentrée dedans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Galdan
N : 5 Or 35
dossier de personnage
Métier: Sbire
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t438-galdan#2407
Voir le profil de l'utilisateur



Bon Comment je me casse...

Une fois les gardes partis, Galdan retira sa main de la bouche du jeune. Celui-ci paraissait effrayé, ce qui était compréhensible. Ce n'est pas tout les jours qu'une armure de 2m75 t'enlevait et t'emmenait dans une ruelle où personne ne pourrait intervenir. Tremblant en chuchotant, il répondit alors.

Jeune Homme : Oui ce n'est pas agréable, je ne veux pas que l'on croit que je suis embarqué dans vos affaires... Car, arrêtez moi si me trompe, mais, on n'est pas poursuivi par la garde pour rien... Et pour la bousculade... Je vous pardonne.

Le Démon regardait, ce frêle humain avec étonnement, il semblait coopérer plus facilement que prévu, ce qui au final l’arrangea bien. Le jeune homme fini par se calmer, comprenant que cette armure, ne lui voulait aucun mal, car cela ne ferait que compliquer sa situation.

Prenant un air amusé, le démon appréciait la franchise du jeune homme qui semblait assez malin pour comprendre la situation, le fait que l'humain est clairement dit ce qu'il pensait fit en sorte que le démon n'hésita pas lorsqu'il réfléchissait à l'épargner. Avec un petit rire, il continua.

Galdan : Tu n'as pas à t’inquiéter, ce n'est pas de cette manière qu'ils vont m'avoir. Mais j'y pense, je ne me suis pas présenté. Je suis Galdan, ravi de voir que tu sembles compréhensif. Mais ne t'inquiète pas, dès que la voie est libre, je pourrais peut-être trouver un coin ou attendre que les trois roquets se calment... Et sinon, sans indiscrétions : c'est quoi ton nom ?


Le jeune homme imitant Galdan afficha un petit sourire forcé. Il avait remarqué que Galdan évitait les sujets fâcheux et tentait de détourner la conversation pour éviter de répondre clairement. Il sentit qu'il valait mieux le suivre où cela pourrait mal se terminer, dans cette situation, il fallait coopérer.


Niigh : cela me semble juste normal. Je m'appelle Niigh. Enchanté.



Le jeune garçon se présenta à son tour sous le nom de Niigh, c'était des noms bien étrange pour le démon, plus que moche selon ses goûts.
Gardant son sourire, tout en restant à l'affût des moindres bruits et beuglements suspects, Galdan trouvait amusant ce jeune garçon, poli et sympathique qui ne jugeai pas les gens au premier regard. Il gardait son calme comme il pouvait et était assez mature pour comprendre la situation: Galdan avait eu de la chance de ne pas tomber sur un réfractaire. Toutefois alors que le silence régnait, ce jeune homme brisa ce dernier avec une nouvelle question


Niigh : Et... Est-il indiscret de demander ce que ces personnes vous voulaient ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Galdan
N : 5 Or 35
dossier de personnage
Métier: Sbire
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t438-galdan#2407
Voir le profil de l'utilisateur



Bon c'est pas la sortie la plus classe...


Le démon se retourna subitement, comme surprit par la question. Ce gamin était il fous ou audacieux ? Décidément, il se reprenait vite pour quelqu'un qui tremblait de peur il y a quelques minutes. Le fixant avec ses yeux jaunes, il regarda le garçon.

Celui-ci qui ne voulait pas de problème continua.

Niigh : Heu... M-Mais vous n'êtes pas obligé de répondre.

Galdan : T'inquiète pas. Disons que je devrais être en prison et que je me suis évadé... Mais si tu veux poser des questions, c'est dans les deux sens. Je te résume vite... Je suis un Hérault...

Niigh : V-Vous êtes un Hérault ? Mais ce sont des êtres dangereux...

Galdan : Vraiment ? Intéressant... Donc cela confirme ce que je pensais, les Hérault font peur... Deuxième question, qu'est ce qu'est que le fameux sceau que doivent porter les Hérault ?

Niigh : Vous... vous n'avez pas de sceau ? C'est destiné à prouver votre appartenance à une nation. Si vous n'avez pas de sceau, vous pouvez être exécuté !


Galdan : Hum, j'imagine que ça doit avoir une saloperie magique pour piétiner notre liberté. Surtout pas en avoir donc... C'est parfait gamin, c'est ce que je voulais.

Les voix des gardes se rapprochent alors.

Galdan : Je ne peux pas rester ici indéfiniment et faut pas que je me fasse attraper merde.

Niigh : V-Vous voulez sortir de la ville ?

Galdan : Ça ne te concerne plus boucle d'or, mais l'entrée doit être gardé... Gamin, un fleuve passe par ici ?


Niigh : O-oui, il y a la rivière de flèche dans cette direction...


Galdan : Vraiment ? C'est tout ce que je voulais savoir, rentre chez toi..

Regardant à droite puis à gauche, Galdan ne vit pas les gardes, mais nul doute que ces derniers le cherchait et avait alerté les collègues, les 100 mètres à parcourir s'annonçait très difficile, on était loin du démon qu'il était il y a une semaine. Se mélangeant à la foule, il marchait à la même vitesse qu'une Charette qui parcourait la rue quand tout à coup derrière lui, une voix familière hurla.

Garde : Il est là !

Galdan : Et merde...

Ayant retenu la leçon de l'erreur qui lui avait valu de la prison, il reprit encore une ruelle vers sa droite poursuivi par une flopée de garde qui le rattrapait facilement. Arrivée dans la rue où le fleuve passait Galdan voyait alors d'autre garde arriver par les deux côtés. Dans cette situation, il n'y avait plus à réfléchir... c'était quitte ou double, sautant tel un gros et moche oiseau dans le fleuve. Deux gardes dans leurs élans tombèrent avec lui mais, ils furent les seuls à remonter... Croyant à la noyade de l'armure, ils repartirent après une heure d'attente au cas où elle remonterait. Au fond de fleuve, Galdan allongé parmi les pierres étaient emporté peu à peu par le courant. Ne se débattant pas, il se contentait de penser.

*Bordel, heureusement que j'ai pas besoin de respirer... Sinon je serais mort...*

Une fois, le fleuve devenu assez peu profond pour que Galdan puissent en sortir, celui-ci leva, plus lourd que d'habitude avant de s'asseoir lourdement sur la rive.

Galdan : Trop d'eau dans l'armure !

Se relevant difficilement, il dévissa un de ses pieds et des litres d'eau en sortir, il répéta la même opération avec pied et main...

La deuxième tentative de Galdan s'était très mal terminé, nul doute qu'il ne recommencera pas avant longtemps.

FIN

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [OU] deuxième essai
» Ville, citadelle et château de Parthenay
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !

Sauter vers: