bannière du haut du forum

Partagez

Braise tranquille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Braise tranquille

Dim 11 Mar - 13:48

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Rin



Perdue dans ses pensées

Enfin... Le retour de la vie ''normale''... Toute cette histoire de c-conseil, d'hérauts e-et de nations... Cela continuait à exister evidement, mais... Ce n'était plsu la chose qui était au goût du jour... Cela faisait maintenant une semaine q-que cela était enfin f-fini, et que je reprenais u-un peu plus vie... Je... je n'avais vraiment pas d-de bons souvenirs concernant ce q-qu'il s'était passé à Tirione... Il y avait eu cet angoissant conseil, c-cette attaque de la part de cette créature lorsque nous nous balladions et... Autre chose, q-que je préférais v-vraiment oublier, m-même si je savais que cela allait revenir à un moment, p-pour... Pour me hanter, me terroriser...

Mais pour le moment, je soufflais... Il fallait que je pense à a-autre chose... J'étais sûrement encore u-un peu trop tendue, f-fatiguée, e-et je profitais d-d'une journée u-un peu agréable pour me ballader dans les rues. Oh, i-il y avait encore de la neige u-un peu partout, m-mais les flocons ne tombaient plus, e-et il y avait même un soleil ! P-peut-être même pour la première fois que j'étais arrivée en Gothregal, i-il y avait des températures p-positives ! Je n'en savais rien, mais... Cette idée q-qu'il puisse faire beau ici me faisait u-un peu sourire, m-me rendait u-un peu contente, comme quoi... Même les endroits l-les plus inhospitaliers pouvaient se montrer agréable s-sous certaines conditions... Bien évidement, j-je repensais à la forêt où j'avais vécue... Elle aussi partageait ces quelques points, mais... A la différence que je n'y avais jamais été heureuse...

J'avançais en tout cas tranquillement d-dans les rues... Il n-n'y avait pas autant de monde qu'à Heabury, c-c'était certain, m-mais c'était surement même plus agréable. L-les quelques personnes que je croisais m-me saluaient m-malgré mon jeune âge, et certains m'accostèrent m-même pour me demander s-si j'étais perdue, étant donné que j-j'avançais seule... U-une personne, un garde en patrouille, m'avait même fait l-la remarque comme quoi... j-j'avais u-un certain côté ''précieux'', comme si j'étais ''toute fragile''... Ce... Je ne savais p-pas vraiment comment prendre ces termes, m-mais j-j'essayais de les prendre bien, en hochant la tête, acquiescant sans vraiment comprendre... J'étais donc... Fragile ? Je n'en savais r-rien, mais physiquement... Oui, c'était le cas... J'étais surement l-la plus faible physiquement d-de toutes les hérauts...

Mais b-bon... je ne cherchais p-pas à être la plus forte, la plus grande ou la p-plus puissante... tout ce que je cherchais à f-faire était de vivre tranquillement, sans créer ou avoir de problème... La dame... les dieux... Peut-être que tout s'arrangerait... Mais je me posais encore la question sur ce que serait l'après... Oh, je ne devais certainement pas y penser... Mais alors que j'avançais d-dans les rues, u-un peu perdue d-dans mes pensées, j-je rentrais a-accidentellement d-dans quelqu'un, tombant maladroitement s-sur mes fesses, u-un peu c-confuse...

Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Braise tranquille

Mar 20 Mar - 19:51

avatar
"Rin" Sahronglaag
N : 24 Or 117
dossier de personnage
Métier: Sbire
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t221-rin-sahronglaag
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Orina



Souvenir

Vivre en ville n'était pas spécialement plus plaisant que vivre dans la nature, surtout dans une ville aussi froide et pauvre que Lerry. La teinte blanche omniprésente, les rues quasiment vides même le jour à cause du froid, l'ambiance était vraiment différente de celle que pouvait donner Zéphyria, un royaume au commerce et l'art florissant dont la capitale transmettait très bien ces impressions. Ici l'ambiance était morne, triste, même si les habitants ne semblaient avoir aucun problème avec ce climat.

Mais bon, même si l'ambiance n'était pas très jouasse, le changement était plutôt plaisant. Le train-train quotidien de la vie sauvage, a errer sans trop avoir d'objectif, a chasser et cavaler dans la neige, ça commençait a devenir gonflant. Là au moins je pourrais m'amuser, aussi longtemps que ça durera au moins. Et puis y'avait la rouquine a Gothregal, chaque fois que je la croisais c'était la débandade. J'ai du mal à croire que l'on puisse être aussi indécise et défaitiste avec ce genre de pouvoir. Que pourrait-on faire de bien, accablé par la peur de l'échec ? Les gens comme nous, ceux qui ont le pouvoir de changer les choses devraient donner tout ce qu'ils ont pour y arriver, pour ceux qui croient en eux.

Je continuais à avancer, perdue dans mes réflexions et je ne le sentais presque pas lorsqu'un enfant me rentra dans les jambes. En regardant plus bas, je vis une paire de couette rose, facilement reconnaissable parmi la populace de Gothregal. La petite homonculus que j'avais rencontrée dans la toundra était tombée sur ses fesses. Après avoir jeté un coup d'œil aux alentours, histoire de voir si une furie rouge ne venait pas me casser les burnes, je me baissais à son niveau pour la récupérer en glissant mes mains sous ses aisselles pour la soulever dans les airs.

"Hey Orina, Tu tiens plus debout ? Haha !"


Je la levais en face de moi, souriant en la regardant. Cela faisait maintenant bien longtemps que je n'avais pas tenus un enfant dans mes bras. Les miens me manquaient, et tenir la petite me le rappelait amèrement. Je la regardais, un peu attristée, perdue dans mes pensées, avant de me ressaisir et de la reposer au sol, un sourire légèrement forcée aux lèvres.

"Ça va ? T'as réussis à semer l'autre et tu te promène ?"



Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Braise tranquille

Jeu 22 Mar - 17:52

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Rin



Projet d'achat

C'était d-dans un couinnement confus q-que j'essayais d-de comprendre c-ce qu'il se passait. S... Sous la surprise, je... M-mes yeux s'étaient fermés, e-et la sensation de froid, p-provoquée par la neige sur l-le bas de mon c-corps eu p-pour conséquence d-de me faire un p-peu trembler... Je... J'essayasis d-de comprendre d-déjà... je... je ne m'étais pas fait mal, mais... Je demeurais t-très... Perturbée ? J-je ne m'attendais p-pas du tout à ça, m-mais... Je n'étais j-jamais assez attentive, e-et voilà ce qu'il arrivait e-en conséquence, c-ce genre d'accident q-qui se passait couramment...

E-et je m'attendais à d-devoir m-me morfondre en excuses p-pour essayer d-de justifier m-mes étourderies, à devoir m'excuser p-plein de fois face à u-une personne q-que je ne connaissais p-pas, pas du tout, m-mais... La chose f-fut différente... C-car la personne c-contre qui j'étais rentrée... E-etait m-madame Rin ! Q-que... Que faisait-elle à Lerry et... En f-fait, j-je n'avais pas vraiment l'obligation de le savoir, elle était libre d-de ses déplacements e-et de ses mouvements ! E-elle me souleva e-en tout cas, facilement, p-pour me f-faire la r-remarque comme quoi j'étais tombée :

''D... désolée, je... J'étais p-perdue dans mes pensées... Ça a-arrive souvent m-malheureusement.''

M-mais ce qui m-me surprit... C-ce fut l-le regard u-un peu mélancolique q-qu'elle eu à cet instant, pensive e-et triste, a-avant de me déposer... Cela... Lui donnait u-un tout autre visage q-que la dame u-un peu trop directe e-et turbulente q-qu'elle avait s-si souvent, u-un autre visage p-plus... D-différent ? J-je ne savais pas vraiment...

''Je... E-enfin elle travaille p-pour que nous p-puissions t-toutes les deux vivre ! Je... Je ne peux pas faire grand c-chose par moi-même, d-donc... Cela la f-force à travailler b-beaucoup...''

Après c-cette courte e-explication, o-où j'essuyais en même temps l-le peu de neige que j'avais s-sur mes vêtements, je... Je regardais c-cette dame b-bien particulière qui avait été invoquée elle aussi, d'un monde bien différent...

''J-je comptais f-faire quelques achats pour le repas de ce soir, e-et vous ? L... L'on ne vous voit p-pas beaucoup en ville... V... Vous n'avez pas de problème au moins ?!''

Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Braise tranquille

Lun 9 Avr - 12:38

avatar
"Rin" Sahronglaag
N : 24 Or 117
dossier de personnage
Métier: Sbire
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t221-rin-sahronglaag
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Orina



Besoins

La petite créature était un peu paniquée d'avoir percuté quelqu'un mais se sembla se calmer quelque peu en remarquant que ce n'étais que moi. Elle m'avoua être beaucoup perdue dans ses pensées ces temps-ci, ce qui ne l'aidait pas a se concentrer sur sa marche avant de me dire que la rouquine qui lui servait de gardien travaillait beaucoup pour qu'elles puissent vivres toutes les deux. C'était quelque chose que j'avais du mal a appréhender, le travail. Par chez moi je faisais quelques bijoux que je vendais au grés de mon humeur, je faisais quelques combats en arène avec mon père mais nous n'avions pas vraiment besoin de travailler, l'oasis nous permettait de cultiver de quoi manger et aidé d'un peu de magie, les choses allaient toute seule.

"Meh, je m'y ferais jamais a cette idée. Je préfère prendre moi même ce qui m'intéresse plutôt qu'a devoir faire le larbin pour de l'or, la chasse et l'agriculture sont largement suffisante pour vivre. Par chez moi, c'est ce que je faisais pour nourrir ma famille. Vivre dans un oasis aide a leurrer quelques animaux et a cultiver sans trop de soucis. On faisait quelques combats dans l'arène pour s'amuser et les gens payaient assez cher pour voir une des sauveuses de monde et son gladiateur de père se battre l'un contre l'autre, mais on a jamais vraiment sus quoi faire de tout cet or."


Orina précisa la raison de sa présence en disant être venue pour acheter quelques chose a manger pour ce soir et s'étonnait de me voir en ville, se demandant si j'avais eu quelques problèmes, me faisait rire au passage.

"Haha, si j'avais des problèmes, tu pense bien que je serais déjà entrain de leur mettre un poing dans la bouche. Non non, le seul problème que je pourrais avoir en ville ça serait avec la rousse, sinon je ne fais que me promener en remplissant quelques contrats de mercenaire ici et là, de quoi m'amuser quoi. La société fait un bon divertissement de temps en temps, ça change de taper des animaux et des monstres. Oh au fait ..."


Je détachais une petite bourse, légèrement chargée des économies que j'avais rassemblé en travaillant pour la donner a la petite fille.

"Tiens, moi ça ne me sert a rien, je vis selon mes propres moyens, l'or ne signifie rien pour moi."



Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Braise tranquille

Lun 9 Avr - 15:16

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Rin



Projet d'achat

M-madame Rin ne semblait pas être v-vraiment d'accord avec la vie en société... L'une des bases même était de... C-comment dire, de payer p-pour des produits, o-ou de travailler pour avoir de l-l'argent. Elle préférait elle se servir à l-la source, ce qui était compréhensible. A-après tout, avoir p-par exemple u-un arbre fruitier permettait de se nourrir un peu, m-mais est-ce que cela serait suffisant p-pour vivre toute l'année s-seule ? J-je n'en savais rien, et ma courte expérience en vie solitaire n-ne s'était pas vraiment déroulée de la m-meilleure manière, étant donné que... Que je n'étais pas très douée dans le domaine, bien au contraire... Je manquais très clairement de débrouillardise, contrairement à elle... Je... Elle était i-inspirante, contrairement à moi... M-mais ce mode de vie, ce... Il ne s'adaptait pas à tout le monde...

''Je... je ne pense p-pas que tout le monde pourrait vivre ainsi... Certaines personnes ne sont pas bonnes pour obtenir à manger, d-d'une manière ou d'une autre, mais... L-leurs compétences sont ailleurs, d-dans d'autres domaines. C-certains s-savent très bien faire d-des vêtements, e-et... Cela aide b-beaucoup pour vivre d-dans le froid, c'est presque aussi i-indispensable q-que de manger en f-fait... si t-tout le monde devait se débrouiller p-pour manger, i-il y aurait beaucoup d-de manque...''

Puis, elle parlait q-qu'elle n'avait p-pas de problème, e-et que sa raison en ville était simplement p-pour faire quelques contrats de mercenaire, d-des tâches dangereuses qui lui permettaient de se battre e-et d'agir, en étant en plus payée... Cela m'ennuyait qu'elle ait d-des problèmes avec Aki, q-que les deux n'arrivaient pas à avoir d-de bons liens, mais... Je ne pouvais pas forcer ça, j-juste... Je devais empêcher qu'elles se fassent du mal. M-mais alors que je réfléchissais à ça, elle... Elle me donnais sa bourse ?! Q-quoi ?!

''J-je ne peux p-pas accepter ça, c-ce... c'est trop ! Je... J-je ne pense pas d-devoir mériter ça... e-et si vous en aviez besoin ? Et si v-vous aviez des problèmes e-et que vous aviez besoin d-d'une telle somme ? O-oh, peut-être est-ce qu'il faut que je la garde au cas o-où vous auriez de problèmes et...'' Commençais-je à paniquer, s-sans vraiment savoir comment réagir, d'une manière ou d'une autre, avant de simplement baisser la tête, p-pour dire à voix basse :

''Je... je ne sais pas quoi répondre... Vous... Vous êtes si exceptionnelle, si... débrouillarde, c-comme Aki en fait... V-vous vous ressemblez toutes les deux, j-juste que... Vous avez aussi vos différences, e-et c'est s-sur ça que v-vous vous éloignez... Je... j'aimerai que vous vous appréciez mieux, m-mais... je n-ne sais comment faire...''

Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Braise tranquille

Lun 9 Avr - 16:09

avatar
"Rin" Sahronglaag
N : 24 Or 117
dossier de personnage
Métier: Sbire
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t221-rin-sahronglaag
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Orina



Philosophie

Orina répondit a mes dires en défendant que certaines personnes n'étaient pas taillés pour vivre seules en forêt, que certains étaient plus doués pour produire des vêtements et que cela aidait pour vivre dans le froid, chose indéniable. A n'en pas douter certaines personnes ne survivraient pas dans un tel monde, mais ces dernière pourraient se rattacher a un alpha, a un roi ou une reine, qui les protègerait et les nourrirait en échange de leur dévotion.

"J'imagine que tu n'as pas tord. Certaine personne n'ont pas les épaules pour être des rois. Certaines personnes devront toujours vivre dans l'ombre de ces derniers pour survivre, craignant toujours que leur seigneur ne disparaisse et que leur monde ne s'écroule. Pas moi, je suis mon propre roi et même sans sujets, mon monde ne s'écroulera pas."

Je me rendais compte que mon discours avait pris une intonation un peu rude, un peu sombre et j'essayais tant bien que mal de rattraper le tir.

"Euh, enfin pas que je vous en veuille, hein. Le monde est fait comme ça, des gens plus faibles se rattachent aux plus forts pour affronter les épreuves qui approchent. J'aimerais juste que ces gens faibles n'aient pas a craindre la disparition de leur protecteur et qu'ils puissent se débrouiller seul. Ou alors qu'ils me rejoignent, moi je ne tomberais pas, haha ! Nan je serais un très mauvais roi. Je ne sais que me battre, pas diriger, mais je le fais très bien, haha !"


La petite homonculus commença a paniquer quand elle reçut ma bourse et commença a se questionner sur mes problèmes et l'éventuel besoin que j'aurais de cet or. Elle finit par se calmer un peu pataude en me confessant qu'elle me trouvait exceptionnelle, comme Aki et qu'elle aimerait que nous nous apprécions mieux. Je m'abaissais a son niveau en lui posant la main sur les cheveux un grand sourire aux lèvres.

"La rousse n'a pas la bonne mentalité. Probablement qu'elle a fait face a trop d'échec dans sa vie, je ne sais pas, mais sa vision est trop blasée. Nous autres les forts, nous devons inspirer les faibles, les faire rêver, qu'ils oublient leur faiblesse et s'approprient notre force. Nous devons leur donner envie d'être comme nous, de se dépasser. Rien ne doit être impossible, rien ne doit être irréalisable pour nous. Mais ne t'en fait pas, j'ai l'habitude de ne pas être appréciée. Chez moi aussi beaucoup de mes amis craignaient mon côté imprévisible et seulement une poignée arrivait a me comprendre. Je n'ai besoin que de ma femme et de mes enfants, l'opinion des autres ne m'intéresse guère tant que je les ais. Pour ce qui est de l'or, meh, garde le. Si un jour j'en ai besoin, j'en referais, ce n'est pas très difficile. Tu veux que je t'accompagne ? On s'ennuiera moins a deux."

Je me redressais en regardant les alentours.



Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Braise tranquille

Lun 9 Avr - 17:02

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Rin



Au marché !

Je... ne c-comprenais p-pas vraiment là où elle voulait e-en venir, o-ou surtout le lien q-qu'il y avait... N-nous parlions précédement d-de... de personnes qui se débrouillaient pour obtenir de la nourriture, et d'autres qui ne chassaient pas, mais qui faisaient d'autres activités p-pour les autres, e-et maintenant, i-il... Il y avait l'ombre des rois ? J-je ne comprenais p-pas tout cela, m-mais... I-il y avait toujours une société e-en effet, l-les gens collaboraient p-pour ne pas mourir face aux éléments, m-mais plus les choses devenaient grandes, p-plus elles se perdaient... E-en tout cas, elles me perdaient, j-je... j'avais véritablement l'impression d'être inexistante, m-mais... Ce n'était pas forcément p-plus mal...

Et puis... elle parlait qu'elle pensait que les gens avaient peur de perdre l-les gens envers qui ils s'attachaient... Je crois ? J-je ne comprenais très bien... Mais si je prenais ça de mon point de vue... Evidement j'avais peur d-de perdre A-Aki, qui s'apparentait à m-ma protectrice, m-mais c'était p-plus que de me retrouver seule, c-ce... C'était parce que je l'appréciais beaucoup, é-énormément même, peut-être plus encore, m-mais... Enfin, j-je ne pensais p-pas vraiment comprendre jusqu'où elle souhaitait m-mener cela, d-donc, j-je penchais j-juste la tête, confuse, a-avant que la discussion n-ne change...

Elle disait que... Qu'elle n'avait pas la bonne mentalité ? E-enfin, qu'Aki ne l'avait pas ? J-je... Je ne savais pas, m-mais de ce que j'avais vu... Elle se montrait prudente, elle montrait des précautions, et... En fait, j-je ne comprenais p-pas vraiment s'il y avait une bonne mentalité à avoir ou non... Celle de Madame Rin n-n'était en tout cas p-pas la bonne... Enfin, p-pour moi... Chaque personne avait la sienne qui lui convenait, d-donc... Une mentalité n-ne pouvait pas passer p-pour tout le monde...

''Je... Je ne pense pas qu'il y ait une bonne mentalité à avoir... J-juste que chaque personne... Doit en avoir une différente... En fonction de ce qu'il fait, d-de ce qu'il a... A-Aki...'' Je cherchais mes mots, avant d'expliquer : ''Nous étions d-dans un autre monde avant, e-et elle s'est retrouvée s-seule ici, e-en pensant m'avoir perdue... Elle ne veut p-pas prendre de risque, e-elle... Elle ne veut pas me perdre, t-tout comme je ne veux pas l-la perdre...''

Mais m-mieux valait c-changer de sujet... Je n-ne voulais p-pas me confronter à u-un débat d'idée, j-je... j'étais très mauvaise pour parler avec l-les gens, et je risquais d-de la vexer en m'exprimant mal...

''M-mais... D-d'accord p-pour l'argent... J-je ne sais pas vraiment ce que j-je vais en faire, m-mais... E-enfin, il y a les courses q-que je dois faire. J-je vais essayer d-de préparer quelque chose aujourd'hui, m-même si je ne suis pas bonne en cuisine. V-vous savez cuisinez, m-madame Rin ? P-personnellement... c-cela risque d'être l'une de mes premières fois... M-mais j'aime beaucoup la pêche. J-je me demande s'il y en a au marché...''

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Braise tranquille

Jeu 12 Avr - 18:07

avatar
"Rin" Sahronglaag
N : 24 Or 117
dossier de personnage
Métier: Sbire
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t221-rin-sahronglaag
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Orina



Vraies couleurs

Peut-être étais-je allé trop loin dans mes réflexions. Après je parlais de philosophie avec une gamine amnésique, ce n'était clairement pas le meilleur partenaire avec qui s'adonner a ce genre d'exercice. A en juger son expression, je n'avais pas totalement tord et elle semblait perdue dans mes dires, toujours est-il qu'elle défendait le fait que tout le monde avait sa propre mentalité, basé sur ce qu'elle avait vécue et de ce qu'elle avait, ce qui était indéniable. Elle me dit également que la rouquine et elle venaient du même monde, et que la première avait crut la seconde morte.

Cette révélation, qui ne me surprit pas vraiment, confirmait le doute que j'avais d'être similaire a celle avec qui je ne supportais pas. La sensation d'avoir perdus un être cher était vraiment désespérant, je le savais bien depuis mon arrivée ici. J'essayais de garder ma mélancolie et ma tristesse pour moi avant de répondre a la petite homonculus.

"Peut-être pense-t-elle être la seule dans ce cas ... J'ai une femme et trois enfants qui m'attendent a la maison. Ils doivent être paniqués a se demander ce qui a bien put m'arriver depuis ce temps. Peut-être même m'ont-ils enterrés. Est ce que c'est vraiment mieux ? Même si je venais a rentrer chez moi, je ne suis pas sûr d'y avoir toujours ma place. Alors qu'est ce que je devrais faire ?! Me recroqueviller et pleurer ?! Laisser le désespoir et la douleur prendre le dessus, me détruisant a petit feu ?!"

Les larmes commençaient a me monter aux yeux alors que le ton commençait a monter et que je sermonnais une femme absente. Je marquais une pause, ma respiration saccadé et le nez coulant pour me calmer. Quelques minutes de sanglots étouffés plus tard, je séchais mes larmes avant de reprendre la discussion, plus calme et bien moins flamboyante qu'a l'habitude.

"Désolé petite. C'est pas toi qui devrait recevoir ce discours. C'est juste que ... c'est tout ce qui me reste et elle me l'interdit. Qu'est ce que je suis censé faire moi après ça ? Me battre avec elle jusqu'à la mort pour mon droit d'être moi même ?"


La petite eus la bonne idée de changer de sujet, ce qui détendit l'atmosphère. Reprenant une forme de sourire et regagnant petit a petit mon entrain et ma radiance, je lui répondit.

"J'ai quelques notions de cuisine, mais rien de bien poussé. C'est principalement ma femme qui s'en occupait, et je n'ai mangé que le résultat de mes chasses jusqu'à maintenant, donc de la viande crue et des fruits. Brii t'aurais fait une de ses soupes, tu serais grimpée aux rideaux, haha ! L'oasis avait pas mal de légumes et de fruit, la viande était un peu plus rare mais on avait la ville pas trop loin, et vus qu'avec mon père on était devenus des stars, on pouvait tenir plusieurs mois avec l'argent d'un combat."



Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Braise tranquille

Ven 13 Avr - 21:51

avatar
Orina Nishiie
N : 46 Or 1997
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Mage
http://bariande.forumactif.org/t212-orina-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur


Braise tranquille
feat. Rin



Situation inversée

M-madame Rin ne semblait pas être spécialement s-surprise d-du fait q-qu’Aki et m-moi venions du même monde… J-j’imaginais q-que le lien que nous avions e-et que nous exposions a-aux autres aidait f-forcément beaucoup, e-et qu’une p-personne ‘’Normale’’ n’aurait p-pas adopter si rapidement u-une enfant d’un autre monde, s-surtout après avoir perdue d-des proches… Mais cela restait u-une histoire e-encore compliquée, q-qui pourrait s’éclaircir l-lorsque j’aurais retrouvée l-la mémoire, m-mais cela restait u-un projet encore un peu l-lointain, mais qui s-se rapprochait maintenant.

M-mais… Ce q-que je précisais n-ne fit pas aller e-en s’améliorant m-madame Rin… A-au contraire, alors q-que tout semblait être u-un peu près bien, e-elle se retrouvait à exposer s-sa tristesse et sa mélancolie, en p-pleurant j-juste ensuite o-où je demeurais t-très confuse et paniquée, c-cherchant u-un moyen d-de l’aider d-d’une manière o-ou d’une autre… Je l’avais mise involontairement dans cet état, et forcément, j-je me sentais v-vraiment coupable, d-donc je devais t-tout faire pour l’aider, même s-si… je n’étais p-pas vraiment une personne rassurante…

‘’J-je… je suis persuadée q-que vous trouverez u-un moyen de r-rentrer c-chez vous, et que lorsque vous y serrées, t-tout i-ira pour le mieux ! V-votre femme, v-vos enfants, i-ils… i-ils vous aiment, e-et ils seront t-tous très heureux d-de vous revoir, j-j’en suis sûre !’’


M-mais… M-mieux valait-il changer d-de sujet, m-même si plusieurs interrogations naissaient de ceci… A-après qu’elle s-se soit c-calmée, j’essayais d-de l’aider u-un peu… Elle n’était pas au mieux d-de son état… Elle… Cela la peinait v-vraiment… Elle me faisait d-de la peine aussi… Je… je ne voulais pas qu’elle soit malheureuse n-non plus, m-mais… J’étais u-une très mauvaise combattante, d-donc j-je n’allais p-pas pouvoir m-me dévouer pour l’occuper à c-ce niveau là…

N-nous commencions à m-marcher, a-alors qu’elle expliquat a-avec u-un peu de nostalgie s-sa vie passée… l-là où elle vivait des produits de la nature a-avec sa famille, d-dans un oasis… J-je ne pus m’empêcher d-de poser une question au milieu de son discours :

‘’G-Grimpée aux rideaux ? S-sa soupe faisait p-peur ?’’

D-dans tous les cas… Sa vie l-là bas semblait être simple e-et lui convenait… Alors pourquoi avait-elle été amenée i-ici par la dame ? Je ne comprenais p-pas les choix de la déesse… T-toutes ces personnes… Ou au moins b-beaucoup, elles vivaient heureuses l-là où elles étaient autrefois… Alors p-pourquoi ? Cela était u-un point qui demeurerai sans réponse, e-en revanche, i-il y en avait d’autres q-qui pouvaient en avoir…

‘’J-j’ai une question t-toutefois… E-enfin, v-vous dites t-toujours q-que… B-brii est votre f-femme, m-mais v-vous en êtes u-une aussi… V-vous avez a-adoptées v-vos trois enfants ? O-ou est-ce q-que v-votre part de d-dragon vous permet d-de… Enfin…’’

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Nuit tranquille..
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Luis Fernandez: la force tranquille

Sauter vers: