bannière du haut du forum

Partagez

L'employée nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: L'employée nocturne

Dim 11 Mar - 15:34

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Vie citadine


Avec : Solo

Trouver du personnel commençait réellement à devenir une nécessité... Alienor était malade. Rien de grave heureusement, nous avions réagit efficacement avec Liz et Tatana, et elle était actuellement en repos, mais trop épuisée pour travailler convenablement... Enfin, si je l'écoutais, elle serait en train de travailler, pour essayer de me montrer qu'elle en était capable, mais plus qu'une preuve, c'était son état de santé qui se jouait là. Déjà que rien pour tenir debout elle était chancelante, la faire travailler n'arrangerait en rien. Repos forcé pour elle du coup, et j'allais devoir la remplacer au moins, mais il était vrai que de nouvelles têtes ne seraient pas de trop... Toutefois, le principal problème que j'avais était d'embaucher... Il fallait que je trouve des personnes fiables, qu'importes leurs origines... Des personnes sur qui je pouvais compter... Et ça, c'était loin d'être évident à percevoir...

Je demeurais pour le moment au comptoir. La journée avait été chargée, et sans mon aide, bien des personnes seraient reparties sans même payer. Tatana et Aeosa avait fait un travail formidable, se surpassant pour compenser le manque d'effectif, et Liz faisait des aller-retours entre la salle, les cuisine et Alienor, pour s'occuper d'elle... Ce n'était pas vraiment son travail, mais elle le faisait bien. Au moins, tout cela se terminait. Je fermais après ces heures d'intense travail l'accès, en m'assurant que les clients restant partent vers la porte ou vers leurs chambres, avant d'autoriser tout le monde à profiter d'une nuit de repos bien mérité... Et il n'en fallait pas plus pour que tout le monde ne s'en aille à la chambre... Tous, non. Guiscard restait dans la salle, attendant que nous ne soyons que tous les deux...

''Rude journée. Personne n'a chommé aujourd'hui.''
Commença-t-il en s'approchant.

''En effet. Nous jouissons d'une popularité croissante, et cela se ressent sur les efforts que nous devons fournir. Et l'indisponibilité temporaire d'Alienor rend la charge de travail sur chaque personne beaucoup plus importante. Je suis désolée de vous demander de vous surpassez ainsi jusqu'à son rétablissement.''

''Ouais, mais ça va.''
Il fit un très léger sourire, ce qui était déjà beaucoup pour lui, en m'adressant un regard direct : ''Déjà, on s'en sort, et puis vous nous laissez pas dans cette situation. Vous mettez vous aussi les mains à la tâche, donc bon, on est tous dans la même galère. Cela ne servira à rien de raler sur mes bras lourds.''

''Notre effectif rend nécessaire mon implication directe. Je vais essayer de trouver du personnel, mais plus que d'embaucher le premier venu, il s'agit d'avoir des personnes de confiances, qui ne lacheront pas l'affaire lors des moments difficiles, comme ceux-ci.''
Je marquais un temps d'arrêt, lui laissant le temps de réagir :

''De la confiance hum ? J'ai plus l'impression que vous recherchez des accolytes que des employés à long terme... J'ai quelques idées pour trouver des personnes, j'ai des contacts, mais je peux pas vous garantir qu'ils seront fidèles... Surtout à vous en fait, à cause de votre rang. C'est plutôt des rébus de la société, bagarreur que des soldats.''
Je demeurais pensive... J'avais besoin de personnel, mais je ne pouvais pas me permettre d'engager une personne sur qui je ne pourrais pas compter... Jusqu'à ce qu'il reprenne en tout cas : ''Mais il y a une personne que je connais qui serais suffisamment particulière pour passer. Vous risquez d'avoir quelque problèmes avec, surement qu'elle ne vous respectera pas, mais si vous obtenez sa fidélité, vous l'aurez éternellement.''


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: L'employée nocturne

Dim 11 Mar - 16:49

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Vie citadine


Avec : Solo

Nous étions le lendemain. J'avais laissée Guiscard libre cette matinée, afin qu'il puisse aller rechercher cette mystérieuse personne dont il m'avait parlé la veille... Il ne m'avait pas tout dit sur elle... en fait, presque rien, soit-disant parce que c'était mieux ainsi...  J'étais un peu sceptique, mais s'il souhaitait me faire la surprise de la personne qui viendrait, alors je respecterais son choix. Restais que j'étais un peu intriguée par cette fameuse personne, à voir ce qu'elle pourrait m'apporter, et si je serais en mesure d'obtenir sa loyauté... Ce ne serait pas une chose évident, à n'en pas douter, mais bon... Tout allait se jouer là, alors que Guiscard entrait, suivit d'une jeune femme...

Déjà, la première chose qui m'apparut fut une sorte de tatouage violacé sur son visage, un peu tribal... Particulier et questionnable... une membre d'une organisation de voleur ? Guiscard en fut un après tout... après, vint ses cheveux blonds, avec quelques mèches de couleur... Encore une fois, elle avait un petit goût pour l'esthétique, ce qui m'intriguait pour une personne portant des vêtements de skure... Mais son regard... Portait tout de même une  intelligence vive, un instinct développé. Déjà, d'une simple inspection, j'étais en mesure de dire qu'elle avait du potentiel.

Image :
 

''C'est elle. Brise, je te présente ma patronne, KCT-023. Madame, voici la personne dont je vous avais parlée.'' Nos regards se croisaient, mais elle ne fit aucun geste, pas de salutation, de remerciement ou autre. Juste qu'elle me fixait... En effet, dialoguer avec elle risquait d'être un peu plus compliqué que prévu... Je ne baissais pas les bras, et réfléchissait rapidement à la situation... etant donné qu'elle ne semblait pas être très bavarde, et qu'elle connaissait Guiscard, mieux valait-il que ce soit lui qui l'aide à s'adapter à cette nouvelle situation...

''Pour voir ce que vous pouvez faire, j'aimerai que vous restiez avec Guiscard aujourd'hui, et que vous l'assistiez en cuisine.'' Je me tournais vers l'une des personnes présente, pour lui dire : ''Liz, pouvez-vous passer en salle ? Vous vous occuperez du service.''

Sans un mot, sans un regard, elle partie dans l'autre salle, accompagnée de l'homme de mon établissement... Il restait à voir ce que cette coopération étrange allait pouvoir donner...


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: L'employée nocturne

Dim 11 Mar - 21:44

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Vie citadine


Avec : Solo

La soirée arrivait enfin. Le rush de ce soir avait été difficile à tenir à cause du nombre grandissant de client, et je devais admettre que je n'étais pas mécontente de ce qu'il s'était passé... Enfin, à quelques détails près, et cela concernait bien malheureusement l'employée que j'avais prise à l'essai, Brise si je me fiais à Guiscard. Comment dire... Elle était efficace en cuisine, les plats qu'elle avait préparée n'avaient pas eu de retour négatif, mais... Elle manquait cruellement de communication... Une chose qui était bien difficile à utiliser dans une entreprise comme celle-ci... Du coup, je n'avais aucun moyen de savoir quand ses plats étaient prêt sans me retourner, ce qui n'arrivait pas spécialement beaucoup tant le bar était rempli de personnes commandant sans cesse des boissons, et... Elle ne s'inquiétait pas de savoir si je m'en apercevais, se contentant juste de faire ce qu'on lui demandait...

Bref, elle manquait d'investissement, se contentant d'être présente et de faire sa part, sans être plus dévouée au personnel que les autres... Je savais bien que la première journée n'était pas évidente, mais il fallait que je me fasse une raison... Nous risquions d'avoir des problèmes conséquents. Juste qu'il allait falloir que je la confronte, et qu'elle me parle déjà... je ne connaissais même pas le son de sa voix. Lorsque la fermeture fut annoncée, je m'occupa de la prendre à partie, bien qu'elle restait avec Guiscard, qui était comme son agent.

''Bien... J'ai put constater vos manières de faire, de travailler et de participer à la vie de l'entreprise. Mon bilan est... Mitigé, vraiment. Aucune personne ne s'est plaint de ce que vous avez fait, mais à aucun moment vous ne m'avez prévenue de ce que vous avez accomplie, aucune parole... Je ne pense même pas avoir entendue une fois le son de votre voix, en toute une journée...''

''Et bien, à ce propos...''
Commença Guiscard en tournant les yeux, pour finalement avouer : ''Bon, elle est muette. C'est pour ça que vous ne l'entendiez pas...''

''Elle est... Muette ?'' Demandai-je par confirmation, avant d'obtenir un signe d'approbation de la part de Guiscard... Et bien... C'était une chose que je ne savais pas. Je me sentais un peu confuse là, de ne pas l'avoir soupçonnée... ''Vous auriez put me le di... Me le faire savoir.''

Elle ferma simplement ses yeux, ignorant le fait que j'avais faillit utiliser un terme qui ne convenait pas à la conversation, pour soupirer...

''Brise est une changeforme, et ses cordes vocales ont été abimées à cause d'un de ses maîtres. Je l'ai découverte blessée lors d'un casse, et l'ai fait sortir de là. Depuis, on a gardé contact. J'aurais pensé que vous auriez put l'aider, mais je comprend bien qu'elle n'est pas la plus simple à gérer... D'autant que pour tout vous dire, vous non plus ne lui avez pas tapée dans l'oeil. Ce serait sans doûte mieux de stopper ça ici et...''

''Il y a des informations que je ne savais pas, et je m'en excuse. Que vous soyez changeforme ou humaine, skure ou oru, ce sont des choses qui m'importent peu. Ce handicap que vous avez là a nuit à votre efficacité car je n'ai pas fait en sorte que vous puissiez me donner la meilleure impression. Autorisez-moi de vous faire passer une seconde journée d'essai, en prenant cette fois-ci les précautions nécessaires pour vous.''

Elle écarquilla un peu les yeux, surprise, avant de faire la moue, pour finallement hocher la tête... Donc j'allais faire le nécessaire. D'un coup, je me retrouvais à la tester dans les meilleures conditions, presque à la vouloir... Etrange non ?



Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: L'employée nocturne

Lun 12 Mar - 8:47

avatar
KCT-023
N : 57 Or 640
dossier de personnage
Métier: Boutiquier
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t245-kct-023
Voir le profil de l'utilisateur



Vie citadine


Avec : Solo

Est-ce que tout ceci avait un rapport avec Shayim ? Est-ce que l'histoire similaire qu'avait cette changeforme avec celle que j'avais aidée plusieurs fois influençait mon jugement ? Est-ce que mon esprit n'était plus aussi objectif que je l'espérais ? Je n'en savais strictement rien, et cela m'inquiétais, mais je ne pouvais nier que j'avais une certaine affinité avec les gens que j'engageais, et que si initialement ils n'étaient prévus que pour être des pions, je me retrouvais parfois à devoir m'occuper d'eux et de leurs peines, sans que cela ne me dérange, au contraire... Je retrouvais la rôle de conseillère parfois, même si nous manquions de divan, n'ayant qu'un simple canapé usé au fond de la salle de repos, plein de poussière et d'accariens...

Mais toujours était-il que même si ces partitions de moi restaient étrange, cela restait moi-même. Je lancerais des analyses le moment venu, car là, nous entamions le rush du midi. J'avais passée une partie de la matinée à préparer un peu le terrain pour Brise, afin qu'elle puisse travailler dans des conditions adaptées. Elle demandait certes quelques aménagements, mais c'était une chose que je pouvais faire sans problème, et c'était avec une certaine surprise que tout le monde découvrit sur le comptoir une petit cloche, peu bruyante, mais suffisamment pour que les gens du bar juste à côté puisse l'entendre. Et directement, j'eu le droit à la première réaction, d'Aeosa :

''Est-ce que je...''


''Non.''
Répondis-je fermement, sachant bien qu'elle voulait absolument la faire sonner. De toute façon, elle le ferait lorsque j'aurais le dos tournée... Mais c'était plutôt vers Brise que je tournais, qui regardais d'une manière un peu sceptique l'objet, avant d'hausser les épaules. Ce fut alors que je lui répondis avec la voix et avec mes mains, utilisant le langage des signes :

''Cette cloche à pour intérêt de vous permettre d'être entendue rapidement. Quand au fait de communiquer, je peux vous apprendre la langue des signes. Cela vous permettra de pouvoir parler, d'une autre manière.''

Elle me regardait, d'une manière surprise et toujours sceptique, avant d'hausser les épaules, et d'avancer vers la cloche, pour l'essayer. C'était l'objectif de cette journée. L'essai. Si les dispositions convenaient, alors là je pourrais voir avec un peu plus d'efficacité son travail, mais quelque chose me disait que cette mise à l'essai serait superficielle... Elle faisait déjà du bon travail, et... Même si elle ne le montrait pas, je sentais qu'elle n'était pas forcément très contrariée de venir. La présence de Guiscard aidait surement, mais petit à petit elle s'y ferait. J'en étais certaine !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» 400 employés de la mairie de Pétion ville ont été révoqués
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.

Sauter vers: