bannière du haut du forum

Partagez

Svenbjornn Haakenson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Svenbjornn Haakenson

Dim 1 Avr - 1:33

avatar
Svenbjornn Haakenson
N : 9 Or 530
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t620-svenbjornn-haakenson
Voir le profil de l'utilisateur
Header

Présentation de Svenbjornn Haakenson

Informations générales

Nom :

Haakenson

Prénom :

Svenbjornn

Surnom :

Sven

Âge :

12 ans

Sexe :

Masculin

Origine :

Natif

Race :

Humain

Nation :

Sans nation (Gondone à venir en RP)

Toi, derrière ton écran

Pseudo / Surnom :

Sven c'est bien, je n'en ai pas vraiment sinon ^^'

Prenom :

Mikael

Comment as tu connu le forum ?

Par le premier top site, celui à gauche dans les petits boutons de la page d'accueil !

Des questions ou des suggestions ?

Hm... J'aurais bien une suggestion à faire : me passer directement niveau 500 avec une classe légendaire :)
Non ? Oh... Bon bah rien alors :(

Histoire


Svenbjornn est né et à grandi à Gorthregal, au sud du Lac Gelé. Fils unique d'un jarl d'une petite bourgade, il était prédisposé à prendre la relève un jour. Dans cette optique, son éducation fut un peu plus dure et sévère que celle des autres enfants de son village. En contrepartie, il eut droit à un bien meilleur apprentissage que ses semblables puisque ses parents lui payèrent un précepteur. Cependant, celui-ci n'était pas son seul professeur, ses géniteurs ne se déchargeant pas de cette tâche pour autant, l'accomplissant au contraire eux aussi afin d'offrir la meilleur éducation possible à leur fils. Riche de trois enseignements différents, Sven apprit rapidement, sans manquer de connaissances ni d'amour, même si ce dernier restait particulier. Etaler ses sentiments n'était pas vraiment répandu dans son village. L'amour paternel comme maternel résidaient davantage dans le respect et la considération de l'autre, sans s'épancher outre mesure sur le ressenti personnel. Cela n'était pas nécessaire, c'était évident dès lors que les deux autres valeurs étaient respectées.
Si le garçon put acquérir efficacement de bonnes connaissances pour son âge, il en fut autrement pour les compétences martiales. A ses dix ans, il devint évident que ses prédispositions étaient tout autres que celles attendues par son père. En effet, ce dernier souhaitait par-dessus tout que son fils devienne un véritable combattant au corps-à-corps. Or, Svenbjornn restait relativement chétif comparé aux autres enfants de son âge, qui promettaient déjà de devenir de massifs guerriers plus tard. A moins d'un revirement inattendu et soudain, pour ne pas dire miraculeux, le garçon n'obtiendrait plus la carrure imposante qu'espérait son père. Cela commençait déjà à se ressentir lors du maniement des armes, Sven ayant bien plus de difficultés que ses camarades à les utiliser efficacement. Finalement, ce ne fut que lorsqu'il s'essaya à l'arc que l'évidence se fit dans le coeur du garçon : il venait de trouver son arme de prédilection, au plus grand regret de son paternel. Pourtant, aussi déçu pouvait-il l'être, son amour pour son fils était indéniable, quand bien même ne l'exprimait-il pas. Ce qu'il prouva dès les festivités du nouveau cycle qui suivit en offrant à sa progéniture un arc qu'il avait confectionné lui-même, preuve s'il en était qu'il acceptait son choix et sa voie malgré sa désapprobation initiale.

Pourtant, Svenbjornn n'allait pas s'arrêter là dans sa lancée pour décevoir ses parents. La même année, d'étranges symboles aux allures ésotériques apparurent sur l'avant-bras de l'enfant. L'on crut d'abord qu'il était la cible d'un mauvais sort, avant que les premières manifestations magiques du garçon ne se dévoilent. De simples mouvements de la main, il était capable de tracer des runes qui libéraient des pouvoirs magiques. Rassurés d'en être les seuls témoins, ses parents lui interdirent aussitôt toute utilisation de cette aberration et de cacher les runes sur son bras, non sans lui expliquer de toutes les façons possibles les dangers que cela représentait. Mais Sven avait beau le savoir, tout comme il avait conscience que la loi interdisait l'utilisation de la magie pour les hommes, deux choses l'ennuyaient. D'abord, il adorait braver l'interdit. Ensuite, ces runes le fascinaient. Pire : elles le hantaient, rêvant toujours de nouvelles qui pouvaient faire d'autres choses encore. Souvent, il était même obligé de les essayer pour connaître leurs effets. La tentation était trop grande, bien supérieure à l'interdiction, pour qu'il s'empêchât de s'exercer en secret. Seulement, dans sa jeune fougue, il ne put s'empêcher d'en user occasionnellement lors de ses entraînements au combat. Il lui arrivait même de remonter sa manche pour afficher ses runes, trouvant que leur puissance était amoindrie quand elles étaient recouvertes. Il ne fallut que très peu de temps après que son précepteur l'ait dénoncé pour que tout s'enchaînât à une vitesse fulgurante.
Deux guerriers du village vinrent à eux pour emmener Sven afin de l'y juger au tribunal. Son père avait beau être jarl, cela n'y changeait rien. Ce n'était guère plus qu'une voix particulière au sein du conseil, il ne pouvait pas avoir le dernier mot. Et tandis que le ton montait, le pouvoir de l'enfant se manifesta par instinct. Ce fut très bref, mais suffisant pour envenimer la situation. Ses parents avaient beau aimer leur nation et sa culture, ils aimaient davantage leur enfant. Tandis que sa mère se jeta sur les deux hommes, son père entraîna son fils par la main afin de l'emmener loin de leur village, loin de Gothregal.

Cela faisait quelques semaines que le duo avait quitté Gothregal. Le choix de leur destination s'était joué entre deux principalement. Il était hors de question de se rendre à Tirione, où la magie était particulièrement mal vue et passible de mort. Il restait donc Doliene ou Gondone. La première était proche de leur nation d'origine et dangereuse, tandis que la seconde était bien plus éloignée et sûre. Cependant, elle était aussi la principale alliée de Gothregal, ce qui fit craindre à son père qu'on les y retrouve plus facilement qu'à Doliene. De même, le trajet serait particulièrement long, pénible et périlleux. L'idéal restait donc la nation des mages selon lui, du moins temporairement, le temps de s'isoler et de se faire oublier dans un bois, puis d'accumuler suffisamment de ressources pour entreprendre un voyage plus long vers Gondone. Puis, son fils avait déjà subi un entraînement intensif en survie. Il ne lui restait plus qu'à mettre la théorie en pratique. Avec son père à ses côtés, cela restait possible. Entre autres, il leur suffirait de chasser pour se nourrir, avant d'aller troquer les peaux pour les autres besoins indispensables. Evidemment, les règles furent encore plus strictes et intransigeantes. Toutefois, il fallait bien admettre que la magie de Svenbjornn était utile, peut-être même indispensable à la survie de l'enfant. Son paternel l'autorisa donc à l'utiliser, mais uniquement en sa présence ou en dernier recours en cas de danger. Bien entendu, si Sven écouta au début, il enfreignit de plus en plus souvent les règles avec le temps, heureusement sans conséquence. Avec le temps, le père reconnut une fois de plus silencieusement la voie choisie par son fils, en lui offrant un petit livre vierge et de quoi y écrire, afin qu'il y transpose les runes qu'il connaissait et qui commençaient à se faire nombreuses.

~~

"Mais qu'est-ce que tu fais ?"

Un joli feu de camp brûlait en plein centre de la clairière, là où quelques brins d'herbe encore frais se tenaient quelques instants plus tôt. Nul doute qu'il ne devait plus en rester grand chose, mais au moins cela réchauffait les lieux dorénavant.

"Désolé, j'étais persuadé que c'était cette rune..."

Une petite meute de loups, pas plus de trois, était la proie de Svenbjornn et de son père. Quoique vu la tournure des évènements, il était bon de se demander qui chassait l'autre... Le duo avait opté pour se réapprovisionner en peaux, aussi bien pour rapiécer leurs propres vêtements que pour les échanger contre de quoi boire et manger pour demain. Leurs rations ne tiendraient pas la nuit, il leur fallait en trouver de nouvelles.

"Qu'est-ce que tu attends ? Attaque-les !"

"Attends, j'y suis presque ! Je suis sûr que c'est par là..."

Sven feuilletait son petit grimoire des runes en toute hâte, tandis qu'il courrait partout pour échapper au loup qui le poursuivait. Si cette rune tracée plus tôt avait permis d'allumer ce feu, il n'y avait aucun doute que celle qu'il cherchait devait être à quelques pages de là ! C'était le sort idéal, qui permettait de tuer la bête sans abîmer d'un pouce sa précieuse peau.

"Utilise ton arc à la fin !"

"Mais..."

Svenbjornn n'eut pas le temps de terminer sa phrase, le bref moment de répit qu'il s'était accordé pour tourner une page et lire son contenu ayant suffit au loup pour lui sauter dessus. Il eut à peine le temps de se téléporter à quelques pas de là, esquivant de justesse l'animal. Toutefois, il avait fait tomber son précieux ouvrage dans la manoeuvre. Il n'avait plus d'autre choix maintenant : avec une petite moue boudeuse, il sortit son arc, avant de décocher une flèche.

"Fils, concentre-toi..."

Autrement dit, le petit avait manqué sa cible. La deuxième flèche fut toutefois la bonne, le faisant sauter de joie.

"Ah ! T'as vu ça ? Du deuxième coup !"

"Tu as pris trop de risques et tu as perdu un temps précieux. D'autres adversaires en auraient profité pour t'achever. N'utilise pas ta magie si tu ne la maîtrise pas. Ne te sers que de ce que tu connais et que tu contrôle."

Sven ne répondit pas, sachant pertinemment que c'était perdu d'avance. Cependant, il restait convaincu qu'il devait s'exercer avant de pouvoir maîtriser sa magie. Et quoi de mieux qu'un loup isolé pour ça ? Ca restait beaucoup moins dangereux qu'avec d'autres espèces plus intelligentes et imprévisibles. Tiens d'ailleurs, ce loup n'était pas seul en fait ! Regardant vers son père tandis qu’il ramassait son grimoire, le garçon s'aperçut que son paternel avait déjà fini le boulot, depuis longtemps sûrement. Peut-être était-ce pour ça qu'il l'avait autant épié durant le combat ? Bref, au moins avaient-ils eu les trois animaux. Son père le laissa s'occuper de celui qu'il avait tué, obligeant l'enfant à le traîner jusqu'à leur petit campement. Il n'avait pas la force nécessaire pour porter l'animal très longtemps sur ses épaules comme son père. Et encore, ce dernier en avait un sur chacune...
Plus tard, une fois que la nuit commençait à tomber, le père et le fils finissaient leurs dernières vivres autour d'un bon feu de camp, voulu cette fois-ci. Leurs repas étaient rarement l'occasion de discuter, celui-ci se déroulant une fois de plus dans un silence de plomb. Cela pesait souvent à Sven, qui décidait parfois de le briser.

"Père ? Tu crois que mère va bien, qu'elle est en vie ?"

"Ce que je crois n'a aucune importance, cela ne changera pas la réalité. Nous ne pouvons pas savoir, il est donc inutile de se déconcentrer avec ça. Comme je te l'ai dit aujourd'hui, ne te sers que de ce que tu sais. L'espoir ne t'amènera rien de bon et il te rendra faible. Sers-toi de tes ambitions, à savoir retrouver ta mère, sans penser à l'état dans lequel elle sera quand tu y arriveras. C'est comme ça que tu pourras atteindre ton objectif."

Ah oui, c'était vrai ! C'était peut-être pour cette raison que les repas étaient assez silencieux en temps normal, le temps que Svenbjornn oublie qu'il devait éviter les sujets de ce genre avec son père.

"Je n'ai plus faim, je vais aller dormir. Ca nous en laissera un peu plus pour demain comme ça !"

On pouvait sentir l'hésitation du père à le réprimander et à lui intimer de finir son assiette, mais il n'en fit finalement rien.

"Attends. Avant que tu n'y ailles, j'aimerais te dire quelque chose. Tu as maintenant douze ans, il va être temps de reprendre notre voyage. Comme tu le sais, Doliene n'était qu'une étape, notre destination a toujours été Gondone. Nous reprendrons la route dès demain. Avant, j'aimerais que tu prennes ceci."

Alors que son père lui tendait la main, Svenbjornn se saisit du petit objet qui s'y tenait.

"C'est quoi ? C'est magique ?"

"Non. Il s'agit d'une simple boucle d'oreille en argent. Elle est importante à Gondone, car elle signifie que tu as commencé ton voyage initiatique si tu la portes. Avec ça, les adultes devraient te laisser tranquille. Ca te permettra de garder tes distances et d'éviter les ennuis si nécessaire. J'ai réussi à l'obtenir lors d'un troc, ne la perds surtout pas. Et maintenant, vas te coucher. Une dernière chose : j'irai livrer ces peaux à l'aube. Si je ne suis pas rentré quand tu te réveilleras, tu m'attendras ici sans sortir, sauf cas de force majeure."

"Oui, père, je sais..."

Ce fut sur ces mots qui Sven s'allongea et ferma les yeux, tout en pensant à ce qu'il pourrait bien faire autour du campement le lendemain en attendant que son père ne rentre.

Le garçon se réveilla en sursaut.

"Quel étrange rêve... C'était une nouvelle rune ?"

Svenbjornn avait l'habitude de voir de nouvelles runes durant ses rêves. Pourtant, cette fois-ci, celui qu'il venait de faire lui semblait très différent, mais aussi très réel : une femme étrange visiblement emprisonnée qui espérait que le garçon fasse partie de ses sauveurs. Ce qui, en soi, était déjà absurde : ce n'était qu'un gamin, il y avait des gens bien plus compétents pour sauver des demoiselles en détresse. Ce qui l'intriguait et lui faisait penser à ses runes, c'était que cette dame avait parlé de libérer ses pouvoirs. Plus inquiétant, elle avait également fait mention de repartir de zéro. Et... c'était tout. En clair, ça ressemblait à de nombreux rêves invraisemblables qu'il avait déjà pu faire. Pourtant, il n'aurait su dire pourquoi, celui-ci le dérangeait, il avait l'étrange sensation que ce n'était pas qu'un rêve, qu'il y avait du vrai derrière tout ça.

"Je devrais peut-être le noter dans mon grimoire."

Prenant son livre, Sven commença à feuilleter les pages pour voir où il pourrait écrire cette mystérieuse rencontre. Cependant, un malaise s'installa rapidement en lui, grandissant de plus en plus alors que les pages défilaient : elles étaient toutes vierges, sans exception, même les premières. Le garçon en resta sans voix. Comment était-ce possible ? C'était pourtant bien son livre... Puis, alors qu'il tentait de se remémorer certaines de ces runes, comme celle du feu d'hier, l'angoisse le submergea. Etait-ce la panique qui lui faisait perdre la mémoire ? Même celles qu'il utilisait quotidiennement lui échappaient... Finalement, l'épouvante fut totale lorsqu'il pensa à regarder son avant-bras droit. Il était presque tout aussi vierge que son bouquin. Alors que de nombreuses runes parsemaient sa peau hier encore, il n'en restait plus que trois ce matin, celles qu'il nommait les "Trois T", ses principales.

"Papa ?!"

Pour que l'enfant appelât son père de la sorte, c'était qu'il allait vraiment mal. Sa panique grandit alors qu'aucune réponse ne lui parvint, avant qu'il ne se souvint qu'il était parti faire du troc. Tant pis pour les interdits, qu'il n'avait jamais eu l'intention de suivre de toute façon, Svenbjornn se précipita dehors et courut à en perdre haleine. Il n'alla pas bien loin toutefois, perdant l'équilibre dans sa précipitation apeurée. Il trébucha sur une branche, tomba dans une pente et roula jusque dans les fourrés en contrebas. La douleur se faisait ressentir tandis que les premières gouttes de sang coulèrent de ses égratignures. Alors qu’il se massait ses membres endoloris, des bruits de pas retinrent son attention. Se faufilant jusqu'à la limite des buissons, qui lui offraient une cachette idéale pour observer sans être vu, il faillit trahir sa présence en étouffant au dernier moment un petit cri de surprise. Son père était là, flanqué de quatre guerriers Gothregaliens et du marchand avec qui ils avaient l'habitude de troquer. Ce dernier les avait-il vendus ? N'était-ce qu'un mauvais concours de circonstances, son ancienne nation commerçant parfois avec Doliene ? Cela aurait été difficile à dire, mais ça ne pouvait pas tomber au plus mauvais moment. Dégainant son arc et une flèche, Sven se concentra de toutes ses forces pour parler à son père, sans ouvrir la bouche.

*Père ? Tu m'entends ? Qu'est-ce que je dois faire ? J'attaque ?*

Svenbjornn ne sut jamais si sa télépathie fonctionnait encore ou si ce fut le bruit des feuillages lorsqu'il avait sortit son arc qui avait attiré l'attention de son paternel. En tous cas, son regard à lui seul fut suffisant pour que le garçon comprenne le message : il ne devait pas bouger et attendre qu'ils partent, laissant son père rejoindre sa mère sans rien faire, et finir ce trajet jusqu'à Gondone tout seul. En était-il seulement capable ? Que ce fût d'abandonner son père comme de finir la route en solitaire, il en doutait. Ses sentiments se mélangeaient, entre colère, frustration, désespoir, peur... Il était totalement perdu, uniquement capable de soutenir le regard de son père. Ce fut peut-être ce qui l'empêcha d'agir bêtement, à moins que ce ne fût la panique qui le tétanisa.
Il resta ainsi un long moment, bien après que tout le monde fût parti, réfléchissant au comportement à adopter. Finalement, il décida d'écouter son père, mais que partiellement comme à son habitude : il irait à Gondone, mais un jour il reviendrait les chercher, sa mère et lui.

Description physique


Svenbjornn est un enfant qui ne se démarque pas particulièrement des autres par sa corpulence, qui reste somme toute relativement commune pour son âge. Ainsi, il mesure près d'un mètre quarante-trois pour un poids avoisinant les trente-quatre kilogrammes, le tout sans graisse superflue ni musculation trop marquée. En revanche, il se démarquera peut-être davantage par son visage assez fermé à première vue, la faute d'une éducation qui lui a appris à ne pas se montrer faible devant autrui. Toutefois, une fois le contact établi et la confiance acquise, des expressions bien plus adaptées à son âge reprendront rapidement le dessus.
En bon Gothregalien qui se respecte, le garçon a des yeux bleus très clairs, qui se démarquent finalement bien peu de sa couleur de peau plutôt pâle. En revanche, ses cheveux tirent davantage du châtain que du blond, probablement en raison de ses origines sudistes. Sa coupe de cheveux se veut toujours très courte afin de ne pas le gêner dans le domaine de l'archerie, ou encore tout simplement parce qu'ils seraient un élément par lequel on pourrait l'attraper ou qui pourrait se prendre dans quelque chose, lui qui aime beaucoup se faufiler et tenter d'être insaisissable.

Dans cette même idée de "glisser entre les mains", le style vestimentaire de Sven se veut assez léger, quoique relativement chaud tout de même. Il a généralement tendance à concilier au mieux chaleur, utilité et suppression du superflu pour rentabiliser au mieux ses habits. Ainsi, il y a très peu d'éléments offrant une prise facile sur sa personne, hormis son arc et son carquois, qui pour leur part ont clairement un intérêt pratique ; ou encore sa ceinture faite d'une corde, qui lui sert à accrocher l'indispensable, comme une gourde d'eau. Pour le reste, il privilégie les matières les plus chaudes, dont en grande partie des peaux de bêtes. L'ensemble se veut en général dans des tons plutôt gris, couleur la plus proche de sa peau pâle et qui lui permettait de se cacher plus efficacement dans les paysages enneigés lorsqu'il était encore à Gorthregal. Aujourd'hui, c'est surtout devenu une couleur neutre et discrète qu'il a appris à apprécier. Enfin, quelques protections et bandelettes de cuir viennent orner ses avants-bras, essentiellement pour protéger sa peau des frottements de la corde de son arc lorsqu'il l'utilise. Pourtant, son bras droit est toujours dénudé jusqu'aux environs de son coude, pouvant laisser perplexe quant à sa tendance à vouloir s'habiller chaudement ou encore à chercher à protéger sa peau de son arme.

En réalité, l'objectif de cette manoeuvre est de laisser les marques gravées sur son bras à l'air libre. Il s'agit de runes indéchiffrables par quiconque autre que Svenbjornn, s'étendant de son poignet jusqu'à légèrement en dessous de son coude, de nouvelles apparaissant encore parfois dans cette même zone. Il s'agit en fait d'une des principales sources de sa magie, chaque rune ayant un pouvoir précis qui serait comme étouffé si elle était recouverte par quelque chose. Autrement dit, selon Sven, ses runes perdent en puissance et en efficacité s'il vient à les dissimuler sous des vêtements ou autres accessoires du genre.

Description psychologique

Svenbjornn est un garçon qui vacille sans cesse entre l'insouciance de son enfance et la maturité d'un jeune adulte, le premier trait ayant certainement encore l'ascendant sur le second toutefois. Il ne sera donc pas rare de le voir plaisanter et rire en toute légèreté avant de reprendre totalement son sérieux quelques minutes plus tard si la situation l'exige. Cela ne veut pas dire pour autant que ce sera toujours le cas : comme précisé auparavant, l'insouciance a encore le dessus sur la maturité. Cette dernière lui vient d'une éducation stricte et de conditions de vie difficiles, mais à ce jour cela n'a pas suffit à lui voler son enfance, seulement à le renforcer tout en préservant son innocence.
Ainsi, son côté adulte reste relativement modéré. Il s'agit essentiellement de réussir à se canaliser, de ne pas se laisser distraire, de garder son sérieux dans une situation qui l'est tout autant. Juste ce qu'il faut pour qu'il ne soit pas qu'un "simple gamin dont il faudra s'occuper constamment", qui ferait davantage office de poids mort qu'autre chose, mais plutôt un jeune garçon qui sait se débrouiller, voire même offrir une certaine aide à autrui, sa petite taille pouvant être très appréciée dans diverses situations. En termes de responsabilités, là aussi son comportement reste modéré. D'un côté, il comprend globalement la gravité des choses sérieuses et l'intérêt d'y réagir en conséquence, en adulte. De l'autre, il trouve que le monde de ces derniers est bien trop rigide et qu'il manque cruellement de fantaisie. Il essaye donc tant bien que mal de concilier les deux, mais en privilégiant souvent la légèreté, sans jamais vraiment mettre complètement le pied dans ce monde adulte qui l'effraie et qu'il fuira tôt ou tard, qu'importe ses efforts pour rester le plus mature possible. Après tout, il reste un enfant, ce n'est pas à lui de gérer ce genre de problèmes selon lui, les vrais adultes sont là pour ça.

L'un des premiers éléments attestant de l'insouciance qui habite encore Svenbjornn vient de sa légère naïveté. Il ne l'est pas au point de faire confiance au premier venu ni de confier sa vie au parfait inconnu qu'il croise, ayant tout de même appris à se méfier d'autrui ; mais il cherchera souvent encore à voir le bon côté de chacun, à croire que quelqu'un de mauvais en apparence cache quelque chose de plus profond et puisse changer. En conséquence, il pardonnera trop facilement et il donnera généralement sa chance à chacun, même si cela avait pourtant mal tourné la dernière fois qu'il l'avait fait. Et encore, il s'agit là du cas où il s'en rend compte, le garçon pouvant de la même façon être influencé ou manipulé sans en avoir conscience.
De manière générale, Sven est donc plutôt optimiste. Cela se voit au quotidien par sa joie de vivre et son rire communicatif, sans omettre ses plaisanteries en tout genre. Il est également extrêmement joueur, ne manquant pas une occasion de rabâcher à son "adversaire" qu'il a gagné le cas échéant, même si le concerné ne savait pas toujours qu'ils étaient en compétition. Il apprécie tout particulièrement les énigmes, qu'il s'agisse d'en résoudre ou d'en proposer, prétendant souvent que ça doit être en rapport avec les runes énigmatiques qui le caractérisent. Enfin, Svenbjornn est un garçon extrêmement curieux que tout intéresse. Il semblera toujours ébahi par chaque découverte, les ponctuant de nombreuses exclamations en onomatopées, et il aura la sale tendance à vouloir en savoir plus, en faisant parfois fi du danger. Et, quand on sait que même rencontrer une nouvelle personne attise sa curiosité, cela peut rapidement le conduire à se mettre souvent en danger. C'était dans ce genre de cas que ses parents espéraient que sa maturité prenne le dessus, ce qui arrive encore régulièrement fort heureusement. En revanche, il vaut mieux que l'interdiction vienne de lui et non d'une tierce personne. En effet, lui imposer une règle aura presque systématiquement le même effet chez lui : il boudera, en plus de peut-être vouloir l'enfreindre par pur principe.

En effet, s'il faut citer un autre trait de caractère confirmant qu'il est encore très jeune, Sven se veut être très boudeur. Par exemple, outre lui imposer des règles, il n'aimera pas non plus qu'on lui répète trop qu'il a perdu. Certes, comme vu précédemment, lui-même ne s'en privera pas s'il a gagné, mais ce n'est pas pour ça qu'il accepte la réciproque. A vrai dire, toute contrariété peut facilement l'amener à pratiquer cet art du mutisme et de l'ignorance d'autrui. Cependant, il finira toujours par se reprendre, et même par demander pardon en général. Car finalement, le garçon est d'un naturel gentil et serviable, et il n'aime pas être la cause du malheur de quelqu'un. Même sans être fautif, il aura tendance à tendre la main à quelqu'un dans le besoin, bien que son aide reste assez limitée. Effectivement, il n'est pas un fervent adepte de l'éloquence, n'en faisant pas le meilleur confident au monde. Il essayera donc de vous aider à sa manière : en vous changeant les idées par sa bonne humeur, ses plaisanteries et ses jeux. Tant que ça apaise le concerné, il en sera ravi. A l'inverse, s'il n'y parvient pas, sa propre émotivité pourrait le faire se sentir coupable. Car qu'on se le dise, et malgré les apparences qu'il voudrait donner à première vue, Svenbjornn reste un jeune garçon plein de sentiments, qu'il a encore du mal à contenir et à tempérer totalement pour son âge. Même s'il s'y essaye au mieux afin de se montrer fort, et qu'il y arrive généralement en présence d'inconnus, le naturel le rattrapera tôt ou tard, qu'il soit seul ou accompagné de proches.

Autres détails importants

Arme(s) et Pouvoir(s) :

Sven possède un arc très cher à ses yeux : il lui a été offert par son père, qui l'a fabriqué lui-même, lors des festivités du nouveau cycle, quand il avait dix ans. C'est le seul véritable souvenir qu'il a gardé de sa famille à ce jour.

Concernant ses pouvoirs, Sven est habité par une ancienne magie de runes. Composée d'un langage runique compréhensible seulement de l'enfant, ce dernier devra apprendre à déchiffrer chaque rune pour pouvoir profiter de son plein potentiel. Aujourd'hui, Svenbjornn ne sait pas comment fonctionne son pouvoir, il sait simplement comment l'utiliser quand de nouvelles ruines lui apparaissent, souvent en rêve, pour peu qu'il s'en souvienne ou qu'il tienne correctement à jour son grimoire. Pour ce faire, il doit tracer dans les airs et de sa main droite uniquement la rune dont il souhaite bénéficier de la magie. Si le pouvoir doit être appliqué sur quelqu'un ou sur quelque chose, il lui faudra alors tracer seulement du bout du doigt et avec un contact sur la chose en question.
Des gestes précis étant nécessaires et sa concentration ne devant pas être interrompue, il est rare que Sven se serve de ses runes, ou du moins efficacement, au combat au corps-à-corps ou dans des situations trop mouvementées. Seules celles qui sont gravées sur son avant-bras droit lui offrent des pouvoirs ne nécessitant pas de tracer de runes, lui permettant de les utiliser en toute situation. Ces capacités sont de deux types : les passives et les "Trois T" (comme il les appelle) : la télékinésie, la télépathie et la téléportation, ces deux dernières étant en réalité plus limitées qu'il n'y paraît. En effet, la télépathie lui permet seulement de communiquer ses propres pensées à une seule personne à la fois, sans retour possible, et donc sans offrir de réelles discussions. La téléportation, pour sa part, consiste davantage en un déplacement rapide vers un lieu qu'il a en visuel. Il ne pourra donc pas se déplacer à l'autre bout du monde, ni traverser des barreaux si son corps ne le lui permettrait pas en temps normal par exemple.

Familiers(s) :

Aucun pour le moment.

Autre(s) possession(s) :

Le grimoire des runes, un simple livre vierge à l'origine, que Sven remplit au fur et à mesure qu'il en découvre de nouvelles. De temps en temps, il lui arrive de tout réécrire dans un nouveau bouquin afin de réorganiser au mieux ses runes et ainsi les retrouver plus rapidement quand nécessaire. C'est aussi un bon exercice pour tenter de les mémoriser avec le temps, l'idéal étant de ne pas y recourir en permanence.



Dernière édition par Svenbjornn Haakenson le Lun 2 Avr - 23:45, édité 5 fois


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Svenbjornn Haakenson

Dim 1 Avr - 14:27

avatar
Niasci
N : 46 Or 3004
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou :)

On t'a déjà beaucoup vu sur le Discord (suffisamment pour avoir déjà un gagné un titre de blagues pourries :stun: ) mais je te souhaite quand même une nouvelle fois la bienvenue :D

Et bonne chance pour la rédaction de ta fiche bien sur o/
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Svenbjornn Haakenson

Dim 1 Avr - 14:32

avatar
Aki Nishiie
N : 61 Or 1138
dossier de personnage
Métier: Guérisseuse
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t180-aki-nishiie
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue officiellement :yaha: !

Bon je vais pas te dire que tu peux venir sur le Discord, comme l'a déjà relevé Niasci :xd: !


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Svenbjornn Haakenson

Dim 1 Avr - 14:54

avatar
Leylin Farren
N : 5 Or 717
dossier de personnage
Métier: Apprenti Alchimiste
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t416-leylin-farren
Voir le profil de l'utilisateur
Rebienvenu, maître des blagues pourries U_u.
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Svenbjornn Haakenson

Lun 2 Avr - 23:46

avatar
Svenbjornn Haakenson
N : 9 Or 530
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t620-svenbjornn-haakenson
Voir le profil de l'utilisateur
Merci pour l'accueil chaleureux, ça fait toujours chaud au coeur quand on est Gothregalien :D

Je vous annonce sinon que j'ai terminé ma fiche de présentation o/


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Svenbjornn Haakenson

Mar 3 Avr - 0:44

avatar
Niasci
N : 46 Or 3004
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur
Header

Bonsoir !

Bravo pour la fin de ta fiche :bounce:

Histoire


Aucun problème de ce côté, on visualise très bien ce qui t'arrive et la façon dont tu t'es retrouvé seul. En plus, tu as un objectif, et ça c'est top !

Description physique


Aucun soucis de ce côté non plus :)

Description psychologique


RàS, on perçoit bien l'enfant que tu es, dans ses qualités et ses défauts propres à son âge.

Pouvoirs et autres


Aucun soucis pour ta magie par contre, il faudra acheter les compétences de téléportation, télépathie et télékinésie via ta fiche de point contextuel et en attendant, tu ne peux pas non plus les utiliser vu que tu as perdu toutes tes connaissances/compétences ;) Tu peux dès maintenant faire ta demande de fiche contextuelle par ici. :wantit:

Présentation Validée


Et je file te faire ton dossier de personnage :yaha:

N'hésite pas si tu as des questions pour la suite :)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: