bannière du haut du forum

Partagez

[Sanctuaire] Un projet un peu fou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: [Sanctuaire] Un projet un peu fou

Lun 2 Avr - 18:35

avatar
Arkazock
N : 51 Or 2408
dossier de personnage
Métier: Architecte
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t254-arkazo-k#1044
Voir le profil de l'utilisateur




Un projet un peu fou

Avec la communauté du sanctuaire réunie





Le manque s’était fait sentir petit à petit dans le sanctuaire ; il était temps d’apporter des améliorations substantielles a la qualité de vie de ceux sui contrairement à Arkazoc’k n’étaient pas capable de survivre en se contentant de ce que la nature portait à leur attention.

A dire vrai, en dehors de grandes tentes qui servaient de dortoir, le seul bâtiment qui ne soit debout et construit en dur était le nid. Certes, il apportait un confort important à l’endroit, mais il était très insuffisant. Il faudrait bien davantage que cela pour s’installer à long terme et les solutions qui étaient proposées pour pallier au manque n’étaient que des solutions de remplacement. Il n’était par exemple pas question de fabriquer du pain où du fromage faute de place, sans scierie il n’était pas davantage possible de tenir compte des besoins de bois pour bâtir… La liste était longue et il était difficile de prétendre que le camp était un petit village, encore moins un sanctuaire.

De fait, il lui fut rapporté de nombreuses plaintes d’habitants qui, loin de penser à mal, proposaient de s’investir dans la création de nouveau lieux. Elle avait botté en touche, peu désireuse de vouloir mettre en péril l’organisation qu’elle avait voulu. Toutefois, au fil du temps, elle avait pu se rendre compte par elle-même de l’immensité des manques qui impactaient les autres membres du petit clan qu’ils formaient. S’ils faisaient bonne figure, conscient de la chance que leur offrait le lieu, elle était moins sûre que leur patience ne soit infinie, et le lieu finirait par se vider au lieu de se remplir.

Bien sûr, elle n’était pas la seule décisionnaire, mais étant la seule capable de mettre en œuvre des compétences de fabrication et d’architecture, elle était nécessairement un obstacle à la réalisation d’ouvrage en dur. Elle savait qu’il était temps de lâcher le frein, mais il faudrait encadrer les différentes exclamations qui viendrait sans aucun doute se greffer sur son projet. L’administration et la gestion de son domaine n’était pas de son ressort, mais elle tenait à ce que l’orientation de l’ensemble du lieu reste propre à ce qu’elle concevait être la meilleure solution pour lier à l’environnement l’ensemble du projet. Il était par exemple hors de question de faire du bucheronnage. Elle n’abattrait pas d’arbres volontiers, surtout de manière non contrôlée. De même une carrière était toujours dangereuse pour les sols, la terre et la boue qui en était extrait finissait souvent par couler par ruissellement dans les cours d’eau, noyant d’alluvions les algues qui fournissent de l’oxygène à l’eau, tuant les poissons et les bactéries qui étaient tributaires du fragile écosystème.

Il fallait réfléchir à de nombreuses questions, aussi, elle fit venir dans le nid tous les membres de sa petite communauté. Il fallait discuter.


Dernière édition par Arkazock le Sam 7 Avr - 17:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: [Sanctuaire] Un projet un peu fou

Lun 2 Avr - 19:42

avatar
Arkazock
N : 51 Or 2408
dossier de personnage
Métier: Architecte
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t254-arkazo-k#1044
Voir le profil de l'utilisateur




Un projet un peu fou

Avec la communauté du sanctuaire réunie


Elle regarda la petite communauté venir au nid, personne après personne. Ils avaient eu des peines et du courage pour venir la rejoindre ici, elle était pour certains le dernier espoir de vivre une vie à peu près normale, inaptes à la civilisation pour un physique hors-norme où un pouvoir handicapant. Ils avaient fini le nid quelques mois auparavant, mais déjà il fallait remettre en avant un élan pour les porter plus loin, afin de prolonger l’espoir qui se nichait dans chacun d’entre eux. En réalité, la seule personne à avoir déchanté était Hubert, l’intendant de la doyenne qui avait été envoyé là en pensant à une promotion, et qui s’était retrouvé dans une hutte sans personne pour lui préparer les petits plats dont il raffolait avec le luxe auquel il s’était attaché. Il avait perdu du poids cependant, et il se prêtait plus volontiers au travail que lorsqu’il était arrivé. C’était après tout le seul moyen dont il disposait pour avoir des relations sociales, et pour lui, ces relations représentaient tout pour lui, aussi était-il parti petit à petit du meilleur pied et avait fini par se faire accepter lui aussi.

L’arrivée fut progressive, le temps que le mot ne passe de l’un à l’autre et que l’assemblée ne soit complète.

La dryade leva enfin la tête vers l’autre. Elle avait passé son temps à réunir différents papiers et autre matériel de calligraphie. Elle était loin d’être douée, mais elle savait tenir un crayon et prendre des notes. C’était encore une fois un héritage de sa tutrice qui lui avait appris alors qu’elle ne comprenait pas l’intérêt de la chose. En l’occurrence, elle savait qu’il fallait poser sur parchemin ce qui allait être dit aujourd’hui. Ce serait important pour elle et pour la suite du projet. Elle prit la parole :

« Je vous ai fait venir pour que nous discutions de l’avenir de notre projet. Il manque une foule de choses, que ce soit par confort où par nécessité. Nous allons essayer de prendre chaque chose dans l’ordre du plus pressant au superficiel. Je n’ai aucune réelle idée de ce dont vous avez besoin, aussi je compte sur vous pour me donner vos doléances. »

Un silence se fit entendre : Il était rare de voir la dryade sérieusement s’occuper d’affaires administratives. Toutefois, elle avait marqué des points, chacun ici sentait différents manques et avait dut pallier comme ils le pouvaient. Chacun était en train de faire un bilan mental de ce qui lui était cher de porter à l’attention de la liste en cours d’établissement. Tous avaient conscience qu’il fallait agir avec discernement et que tout ne se ferait pas en un jour. Le choix devait être raisonné.
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: [Sanctuaire] Un projet un peu fou

Lun 2 Avr - 23:22

avatar
Arkazock
N : 51 Or 2408
dossier de personnage
Métier: Architecte
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t254-arkazo-k#1044
Voir le profil de l'utilisateur




La maitrise d’ouvrage

Avec la communauté du sanctuaire réunie


Quelqu’un leva la main, sûr de lui. Voyant que personne ne l’invitait à prendre la parole, il annonça tout de go :
« Je pense qu’il va être indispensable de mettre en œuvre un certain nombre de bâtiment d’exploitation pour nous assurer un approvisionnement régulier en nourriture, mais aussi en matériaux de construction, on n’arrivera à rien si on est incapable de se fournir de la sorte. »

Il n’avait pas tort, il leur faudrait bien des bâtiments d’exploitation pour leur permettre de mette en œuvre une ingénierie de construction efficace et dénudée d’empreinte écologique majeure. Pourtant, il était difficile pour Arkazoc’k de savoir en quoi l’exploitation allait leur servir et surtout de quel type d’exploitation il s’agirait. Elle avait bien anticipé la carrière et la sylviculture, mais elle ne savait guère quels autres matériaux de bases étaient nécessaire à une société civilisée. Dans le doute, elle posa clairement la question.

« Mais alors, de quels types de ressources nous avons besoin ici, de la pierre et du bois je suppose, mais quoi d’autre ? Une bergerie peut-être ? voire une petite ferme ? »

Une voix partit du fond de la salle, issue de la voix rocailleuse du seul nain de l’assemblée :
« Une mine ! il nous faut une mine ! Ça fait des semaines que je cherche un filon de fer de bonne qualité et j’ai fini par le trouver ! On ne dira pas que je ne vous l’ai pas dit ! On a besoins d’acier pour les outils et les armes, mais aussi pour les clous et tout ce que vous voulez. Tournez leu comme vous le sentez, mais on a besoin d’une mine ! »

La voie tonitruante du nain avait imposé le silence dans l’assemblée. Dans le fond, il n’avait pas tort. L’acier du camp était fait de mauvais métal qu’ils avaient récupérés en surface et traités comme ils avaient pu. Ce n’était pas une solution a long terme et il faudrait bien quelque chose pour avoir de outils de meilleure qualité. Si le nain avait trouvé un filon, ils seraient sans doute plus à l’aise pour extraire ce qui leur était nécessaire.
L’intervention du nain avait déclenché un certain tumulte dans la salle. Des voix s’élevèrent de toutes part annonçant différents types d’exploitations que chacun voudrait voir naitre. Hubert semblait dans son élément, et après être passé de l’n à l’autre, prit une voix triomphante et en claquant ses mains contre la table, il hurla :

« Silence ! Un après l’autre ! Vous n’êtes pas les seuls à avoir des besoins ! Alors on note, une mine, qui d’autre prend la parole ?

Un froid avait été jeté dans l’assemblée, en quelques mots, le calme était revenu. Hubert soupira, puis reprenant plus calment il désigna quelqu’un du regard et lui demanda :

« Alors, quelle est ton idée ? »

Il fallait réfléchir à de nombreuses questions, aussi, elle fit venir dans le nid tous les membres de sa petite communauté. Il fallait discuter.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arkazock
N : 51 Or 2408
dossier de personnage
Métier: Architecte
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t254-arkazo-k#1044
Voir le profil de l'utilisateur




La maitrise d’ouvrage

Avec la communauté du sanctuaire réunie


Rapidement, la liste se remplit et la dryade se noya dans le flot des doléances. Finalement, c’est l’intendant qui prit en charge la rédaction, Au bout de quelques minutes, il avait déjà rédigé une première partie d’un texte sur une nouvelle feuille, boudant les pattes de mouches de la dryade.
La maîtrise d’œuvre regroupera la gestion de l’ensembles des coopératives et des bâtisseurs du domaine dans une seule entité. C’est là que seront décidés les priorités de construction en fonction des besoins, mais aussi en fonction de l’orientation du cours des évènements. La main d’œuvre sera toujours appréciée et les dons, bien que facultatifs seront plus que bienvenus. La plupart des bâtiments fonctionneront un temps en l’état de prototype, et il leur faudra une grosse remise à niveau pour atteindre leur niveau de productivité maximum.
Par ailleurs, les coopératives du sanctuaire seront gérées par la maîtrise d’œuvre. Les différents travaux d’extractions et de productions primaires seront rangées dans l’appellation générique : les « exploitations ». Seront ouvert les accès aux matériaux dans les élevages, les mines, où les cultures.

A nouveau, un brouhaha laissa la place au calme. Les hérauts n’avaient pas l’habitude des monologues et la pause de l’intendant avait ouvert la parole à une suite sans fin de discussions. Pour une raison qui échappait à la dryade, il avait le don de canaliser les flux de discussions autour d’un ordre qui finit par aboutir sur de grandes lignes.

Voici la liste exhaustive des exploitations prévues pour sanctuaire :
La Mine : La mine sera une exploitation double de métal et de charbon, elle extraira notamment du fer, mais il pourra arriver qu’une nouvelle veine ne s’ouvre si l’occasion se présente.
La Sylviculture : Le domaine doit être très respectueux de l’environnement. Toutefois, afin de pallier aux besoins en bois, le bucheronnage laissera sa place à une sylviculture plus respectueuse de l’environnement.
La ferme : L’élevage et la culture se feront dans des clairières en permaculture, ce qui permettra un gain de place, mais aussi une meilleure intégration dans l’environnement. L’élevage de chèvres et de moutons permettra l’exploitation d’une bergerie séparée afin de fabriquer du fromage, de la viande, du cuir et de la laine.
La carrière : Les pierres nécessaires à la construction du domaine seront extraites de la carrière de pierres noires à la sortie du sanctuaire.
Il faudra ouvrir les emplois temporaires où permanant dans ces exploitations, il y a toujours besoin d’aide et des problèmes peuvent survenir à tout moment.

L’assemblée s’était calmée. Le projet commençait doucement à prendre forme. Quelque part, ils n’avaient pas cru qu’ils pourraient aller plus loin qu’une simple augmentation de confort. Manifestement, l’intendant voyait plus loin. Il avait prévu à beaucoup plus long terme, et lui qui s’était révélé un poids commençait à transparaitre des qualités insoupçonnées.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arkazock
N : 51 Or 2408
dossier de personnage
Métier: Architecte
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t254-arkazo-k#1044
Voir le profil de l'utilisateur




Le grand hall

Avec la communauté du sanctuaire réunie


"C’est un bon début, mais ce ne sont que des exploitations, vous ne pouvez pas vivre dans ces bâtiments, il faudra un centre organisationnel et administratif."

Les autres le regardèrent sans trop savoir quoi en penser. L’intendant s’expliqua :

« La doyenne en personne viendra peut-être nous rendre une visite, dans le doute, il faudra autre chose que des ateliers pour la recevoir. Soyons honnêtes, même le nid manque d’un certain prestige ! En dehors de ça, croyez-moi, un grand hall pour les repas est un confort inégalé, autant pour les cuisines que pour les fêtes. »

On ne peut pas dire qu’il n’ait fait l’unanimité, la présence de la reine n’était pas vraiment la bienvenue. Mais l’idée de la grande salle pour les repas n’était pas mauvaise. L’intendant souligna son idée en écrivant la note.
Bien que ce ne sera pas nécessairement le plus beau bâtiment du sanctuaire, le grand hall en sera la pièce maîtresse. Etabli sur plusieurs niveaux, le grand ouvrage servira autant de lieu de réception, de plateforme administrative que de salle d’entraînement. Ce sera autant l’endroit où seront reçues les sommités et les nouveaux hérauts que le centre décisionnel du lieu. Il devrait accueillir des dryades où des ondines pour transmettre les doléances des peuples de la forêt avant de repartir. Des suites à part seront prévues dans les étages pour les invités de marques frappés aux couleurs de la nation, rappels visibles de la souveraineté de Gondone dans le sanctuaire.
En outre, quelques cabinets d’écriture seront disposés afin de traiter et d’archiver les documents relatifs à l’administration et au financement du lieu.

La plupart des repas seront pris ici, dans l’énorme salle de réceptions qui jouxte les cuisines. L’ambiance devra être musicale, la place habituellement consacrée à un maître des lieux devant être occupée la plupart du temps par un orchestre s’il n’y a pas d’invité d’honneur. En tant que héraut, vous serez invités permanant à la quasi-totalité des repas et des festivités.

Lorsque l’heure du repas sera passée, les tables sont desservies et déplacées pour laisser place aux bals et cérémonies qui auront court tout au long de l’année.
L’arrivée de nouveau hérauts donnera lieu à une petite célébration rituelle et bon enfant durant lequel celui-ci se verra attribuer une place d’honneur entouré de ceux qui l’on accompagnés jusqu’ici. Lorsque le repas est achevé, le temps de lui trouver une chambre, le nouveau héraut se verra poser quelques questions, et s’il n’est pas affilié, on lui indiquera qu’il ne pourra rester ici que le temps de choisir une affiliation ou de se reposer, soit une dizaine de jours.
Outre ces activités, certaines cérémonies auront lieu ici, notamment lorsque la météo ne permettra pas de disposer de la place des festivals.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arkazock
N : 51 Or 2408
dossier de personnage
Métier: Architecte
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t254-arkazo-k#1044
Voir le profil de l'utilisateur




Le grand hall

Avec la communauté du sanctuaire réunie


La question des étages se posa. Après tout, le bâtiment n’était pas complet. On proposa de l’utiliser de diverses façons, mais finalement, deux idées germèrent. Tout d’abord des chambres pour les invités de marque seraient placées dans le lieu. Ces gens ne se séparent jamais vraiment de leurs suites et il ne faudrait pas les amener dans des logements individuels, ça n’aurait pas de sens. Deux suites de luxes seront donc positionnées au-dessus du grand hall afin de ne pas compromettre l’aisance des visiteurs de marques. Pour les autres, des logements plus classiques seraient prévu plus tard.

Le reste du bâtiment posa longtemps question. Trop petit pour servir de logements, trop grand pour être une série de cabinet, c’est finalement la salle d’arme qui fut retenue. Beaucoup de hérauts tentaient de récupérer leurs forces, en devenant chaque jour plus fort, il faudrait bien prévoir des lieux spécialement dédiés à l’entrainement. Procédurier, l’intendant pris note des différentes considérations ; Il ajouta sa petite touche personnelle et la dryade en profita pour soumettre sa propre expérience. Elle était allée dans le désert pour apprendre à contrôler ses pouvoirs. Là-bas, elle n’avait tué personne et elle était revenue plus forte, bien que ses pouvoirs ne soient pas encore sous son contrôle. C’était à dire vrai un excellent moyen pour les hérauts de lâcher leurs forces sans risque de conséquences.

C’est dans la salle d’armes au premier étage que l’on prodiguera des entraînements martiaux pour ceux qui ont besoin de peaufiner leurs compétences. Le bois sera doublé d’Enaya renforcé, la salle d’arme résistera à la plupart des assauts, limitant les dégâts que la plupart des hérauts pourraient infliger à la structure lors de leurs entraînements.
A l’instar de l’étage, dans un sous-sol bien enterré, une seconde salle d’arme permettra aux hérauts plus destructeurs de parfaire leurs entraînements. La plupart des sorts peuvent être testés ici sans risques.
Pour ceux qui seront incapables de se maîtriser ou qui voudront se tester à leur pleine puissance, une annexe du sanctuaire toute proche des dunes permet aux hérauts de s’entraîner dans le désert pour trouver au soir, un dortoir et un lieu d’échange.

Il finit de lire avec une certaine satisfaction. Plutôt fier de son coup. Il s’était aménagé un petit cabinet pour l’administration. Ce serait son cabinet finalement. Il saurait bien le rendre confortable. Au-dessus du grand hall, c’était une place d’honneur, et ici, personne d’autre n’avait la prétention ni l’envie d’en faire plus sur les questions procédurales. C'était un bon poste, il était satisfait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arkazock
N : 51 Or 2408
dossier de personnage
Métier: Architecte
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t254-arkazo-k#1044
Voir le profil de l'utilisateur




Les logements

Avec la communauté du sanctuaire réunie


Mais si le grand hall est occupé et que les ateliers ne pouront pas offrir de chambres a tous les habitants, la questions des logement de posa sans qu’on ne trouve une autre solution que des appartements individuels. Toutefois, la dryade était la seule personne compétente en terme de fabrication, aussi proposa-t-elle des chmabres de grandes tailles en lieu et place d’appartements bien établits. Après tout, si la plupart des collations se prenaient au grand hall, il était peu utile de prévoir des logements de grande taille, ni même de penser à des inégalités extèrieures. L’intendant notta les suggestions sans trop y croire, mais il n’était pas à sa première surprise et s'attendait à tout.

Les logements seront pour la plupart de petites maisonnées accrochées dans les arbres. Leur taille ne sera pas grande, mais elles seront confortables. Leur propriété reviendra au sanctuaire, mais les habitants permanents auront le droit a un logement fixe. Pour les autres, un séjour de courte durée donnera accès a une chambrée dans la taverne, voire, à l’accès aux résidences des arbres selon leurs disponibilités. Pour des séjours réguliers où pour pouvoir simplement poser ses affaires, c’est un dortoir clos qui sera aménagé.
La gestion des déchets et tout-à l’égout sera organisé par un système de siphon qui va puiser l’eau en amont pour la dispenser dans tout le sanctuaire, mais particulièrement dans les cuisines, les cabinets d’aisances ainsi que les chambres, ce qui représente un certain luxe.


Différentes chambres d’hôtes sont disponibles et seront ouvertes a ceux qui participent aux travaux du domaine. Elles seront confortables et vous disposerez de deux repas par jours, plus une collation au matin. Les services seront toutefois limités et vous êtes priés de vous occuper de votre ménage et de votre literie. Pour le reste, les différents services du sanctuaire vous sont ouverts à la charge de celui-ci

Le dortoir est un bâtiment doté de toutes petites chambres individuelles ouvertes a qui-veut sans contrepartie. Le confort y est limité, mais vous pouvez poser vos affaires et aller et venir comme vous le souhaitez sans contrepartie.


Pour la dryade, c’était parfait. Elle savait ou elle allait, et elle avait une bonne vision des logements. Après tout si chacun était libre de les aménager à sa guise, n’eusse été les marches qui iraient de paire avec des logements suspendus, ils étaient promis a une belle harmonie d’ensemble, mais aussi à une économie d’espace. Ce serait de sortes de fruits accrochés au tronc de l’arbre, la forme garderait un aspect naturel, malgré la forme certainement carrée pour la praticité de l’ameublement d’intérieur.



Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: [Sanctuaire] Un projet un peu fou

Sam 7 Avr - 17:17

avatar
Arkazock
N : 51 Or 2408
dossier de personnage
Métier: Architecte
Classe: Soigneur
http://bariande.forumactif.org/t254-arkazo-k#1044
Voir le profil de l'utilisateur




Les logements

Avec la communauté du sanctuaire réunie


La question du logement avait été débattue longuement, mais d’autres problèmes prioritaires se pointaient déjà, l’extraction de matières première et de ressources brutes n’était pas une solution définitive aux problèmes des ressources. Sans moulins pour fabriquer de la farine, sans couturier pour filer la laine, sans forge pour travailler le métal, tout ce qu’on pourrait extraire de la terre serait vain. Il faudrait des ateliers pour sublimer la matière, ce qui amena le projet sur une autre direction :

Au-delà d’un seul lieu, on désignera par l’appellation : "l’atelier" un ensemble de bâtiments dédiés à la confection d’objets travaillés et de produits finis. On y retrouvera la forge, une tannerie, un atelier de couture, un laboratoire alchimique et plusieurs tables d’enchantements. Ce sera un lieu en libre-service ou on pourra travailler sur vos nouvelles créations sans craindre de manquer de matériel. Par ailleurs, pour les besoins du sanctuaire, l’atelier fournira d’autres services tels que de l’ébénisterie, la joaillerie ou la poterie.
Souvent, ces ateliers auront besoin de main-d’œuvre où de services, et tout aide est la bienvenue. S’ils ont une demande particulière à faire, ils n’hésiteront pas à faire un appel d’offre. C’est le moment où vous serez sollicités pour des demandes parfois étonnantes, voire extravagantes.

L’atelier sera idéal pour fabriquer des objets où en demander à d’autres hérauts. N’hésitez pas à vous servir des commodités à votre disposition pour fabriquer des objets où passer commande. Il est d’usage de fournir les matériaux lorsque l’on demande un objet particulier à fabriquer.
Pour les objets que quotidien, les outils, les bijoux non enchantable où autres objets, la plupart du temps, le sanctuaire peut pourvoir aux besoins. Toutefois, dans le cas de matière première de plus grande préciosité, il faudra les amener par vos propres soins.

La soirée se passa de la sorte, chacun se projetant dans un rêve commun, la liste fut relue plusieurs fois. L’enthousiasme était palpable et la journée se finit sur une note plus que positive. La dryade allait travailler nuit et jour pour établir les premiers tracés du domaine. A peine eut-elle finit de poser les base qu’on vient la chercher pour un problème urgent qui concernait un village proche. C’était un vieil homme au désespoir.

Personne n’aurait penser que quelques jours plus tard, tous leurs rêves risquaient de partir en fumée.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus sur le projet d’usine d’assemblage de téléphones
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» projet de diorama
» Constitution 1987: Réceptacle et promotrice du projet nation
» Projet de loi qui limiterait le nombre de partis politiques a 4 ou 5

Sauter vers: