bannière du haut du forum

Partagez

Petite aide pour les Gondoniens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Petite aide pour les Gondoniens

Lun 23 Avr - 21:58

avatar
Niasci
N : 46 Or 3004
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur


Petite aide pour les Gondoniens

Niasci était à Gondone depuis quelques temps déjà. Suffisamment en tout cas pour se sentir mieux et commencer à maudire son inactivité. Gondone était un lieu totalement inconnu pour elle et partir en exploration à l’aveuglette lui semblait un peu prématuré. Cependant, quand un appel fut lancé afin d’aider les personnes vivants près des côtes, elle n’hésita pas longtemps et s’embarqua dans le convoi qui devait les amener sur place. Le problème justement était le même qu’à Gothregal mais en pire. Là-bas, l’Ondine avait pu constater que les eaux et les créatures qu’elles renferment s’étaient déchainées.

Sur la route, elle apprit que cette étrange situation avait en réalité lieu sur l’ensemble du continent. Gondone était sur touchée mais Doliene et Tirione également d’après quelques mercenaires qui faisaient toute avec elle et qui, eux, trouvaient la situation fort juteuse pour les affaires. En effet, le travail ne cessait jamais depuis plusieurs semaines. Cela dit, cette situation l’inquiétait énormément. Il n’était pas normal que les eaux de Bariande soient ainsi brusquement déchainées. En tant qu’Ondine, elle s’inquiétait évidemment pour ses sœurs et l’équilibre global des environnements. A ce moment, plus encore que la respiration aquatique, elle regrettait de ne pas connaitre les différents clans de cette région afin de s’adresser à une ancienne capable de communiquer avec les esprits de l’eau et qui aurait pu la rassurer sur la situation et son statut probablement temporaire et simplement du à des courants contraires. A la place de cette confirmation, elle n’avait que ses hypothèses sans réponse.

Arrivée au camp de réfugiés, Niasci put constater qu’il y régnait une très grande activité. L’endroit était surpeuplé et les gens du coin volontaires pour aider et apporter des ressources semblaient profondément épuisés. Ils n’avaient jamais assez pour donner à tous et étaient submergés au moindre pas par une marée humaine qui se renseignait sur un apport de nourriture, la venue éventuelle de soigneurs ou si on avait retrouvé le reste de leur famille. Des blessés arrivaient tous les jours, principalement des personnes touchées par des débris ou attaquées par des créatures marines de petites tailles.

Quand son convoi fit ses premiers pas dans le camp, ils furent, comme les autres volontaires, assaillis par les demandes auxquelles ils ne pouvaient répondre. Rapidement, le chef du camp vint les chercher. Il les amena dans une tente un peu à l’écart de la foule et leur expliqua :

Les besoins sont grands. Je n’ai pas vraiment le temps de vous laisser vous reposer. Vous pouvez aider aux soins, à la construction d’abris ou à la distribution de nourriture en fonction de vos compétences. Sinon, demandez aux gens comment les aider, ils sont nombreux à avoir de petits ou grands problèmes que l’on ne peut régler par plus d’organisation.  


Niasci accepta les consignes et décida de commencer par aller demander directement aux gens. Cela lui semblait beaucoup plus dans ses cordes que de participer à de grandes distributions dont elle ignorait l’organisation.



Dernière édition par Niasci le Lun 23 Avr - 22:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: Petite aide pour les Gondoniens

Lun 23 Avr - 21:59

avatar
Niasci
N : 46 Or 3004
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur


Petite aide pour les Gondoniens

Niasci se rendit donc auprès d’un groupe de personne qui, rapidement, grossit avec de nombreuses personnes de toutes races ayant des demandes aussi variées les unes que les autres. Elle reconnut cependant un lien entre certaines demandes et retint les concernés pour tenter d’en savoir plus. Elle leur posa quelques questions et, effectivement, comme elle le pensait, leurs petits problèmes en étaient en fait un énorme commun.

Ils voulaient tous aller récupérer du matériel, de la nourriture et des effets personnels dans un village à quelques kilomètres d’ici. Celui-ci avait du être brusquement évacué car très rapidement submergé par les flots. Les eaux s’étant temporairement retirées, ils voulaient tenter d’aller récupérer leurs affaires mais le village était parfois fréquenté par les pillards et ils avaient donc besoin d’une escorte en cas de mauvaises rencontres. Niasci accepta cette mission et se prépara donc à partir avec les habitants valides et en état de se battre. Eux furent prêts très rapidement ayant probablement peur qu’elle ne change d’avis ou que les eaux remontent aussi brusquement que la première fois et efface ainsi toute chance de récupération pour de nouvelles longues semaines.

Sur la route, ils ne rencontrèrent presque aucun problème. Leur seul obstacle fut l’état des routes, particulièrement boueuses dans lesquelles les roues des chariots amenés par les villageois se coinçaient systématiquement. Ainsi, lentement, ils arrivèrent au village qui semblait très calme de l’extérieur. Ravie, l’Ondine proposa de mettre les chariots au milieu du village et que chacun vaque à ses activités afin d’arriver le plus rapidement possible à un résultat. L’un des hommes du groupe empêcha cependant cette tactique d’être mise en place au nom de la prudence. En effet, il indiqua que même si le village semblait vide, une embuscade n’était pas à exclure. Il présenta donc son plan :

Nous explorerons maison par maison. Le propriétaire de la maison récupère ses affaires avec l’aide d’une ou deux personnes tandis que tous les autres restent à côté des chariots prêts au combat.


Niasci valida cette idée et, mécaniquement, cela fut mis en place étape par étape, maison par maison et les chariots se remplirent. Ils n’eurent aucun problème pendant la démarche mais, quand ils furent prêts à partir, les chariots remplis de richesse, un grand cri retentit des ombres et un groupe d’une dizaine de brigands attaqua. Ceux-ci avaient attendus que les richesses soient rassemblées avant de passer à l’assaut.
La réaction de Niasci ne se fit pas attendre. Cette fois, elle reprit la main de la direction du groupe et ordonna défense en chargeant elle-même vers leurs ennemis. Armée de son marteau et aidée par les villageois, elle distribua les coups de marteau qui gelaient les hommes et les rendaient vulnérables aux attaques moins maitrisées de ses alliés. Quand les premiers furent tombés, les autres fuirent et ce fut un cri de victoire.

Le groupe rentra ensuite au camp où Niasci put donner d’autres petits coups de main avant de rentrer, épuisée, au sanctuaire d’Arkazo’k.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide pour un jeu Zelda : les combats à l'épée
» Besoin de votre aide pour les postes vacants
» aide pour trouvee le ( 5eme donjon))
» petite pause pour boire
» Petite aide fait grand bien. [Clay]

Sauter vers: