bannière du haut du forum

Partagez

La subtilité de l'alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: La subtilité de l'alcool

Jeu 3 Mai - 23:16

avatar
Niasci
N : 46 Or 3004
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur


La subtilité de l'alcool

Niasci n’avait pas beaucoup voyagé mais elle avait entendu l’intendant parler de problèmes récurrents autour d’une auberge. Apparemment, elle serait le repère d’activités illicites et il cherchait des gens discrets et subtils pour aller vérifier l’information. Evidemment, Niasci s’était portée volontaire, après tout, la subtilité, elle connaissait ! Surtout, elle avait largement besoin de bouger un peu et, au pire, une auberge était toujours un endroit adéquat pour passer une bonne soirée et la distraire un peu. Certes, elle avait déjà eu pas mal d’activité depuis qu’elle était arrivée ici mais elle avait terriblement envie de voir autre chose que de l’eau et les problèmes qui y étaient liés. Faire autre chose lui permettrait de bien se changer les idées.

Elle partit donc en direction de l’endroit indiqué par l’intendant. Cela lui demandait pas mal de marche en suivant la grande route. En réalité, ce n’était pas si loin que ça mais avec son armure, elle avançait un peu au ralenti, ses mouvements étant plus compliqués et le poids de l’ensemble la forçant à se reposer régulièrement. Ensuite, elle dut quitter la grande route pour aller vers un chemin un peu parallèle. L’endroit était encore très fréquenté puisqu’il reliait plusieurs petites villes et de nombreux village à Falasea, la capitale de Gondone. Elle croisa de nombreux marchands et voyageurs mais ne s’arrêta pas pour discuter avec eux. Cependant, les discussions qu’elle entendit au passage ou pendant ses pauses montraient qu’ils avaient peur d’être les prochaines victimes des agressions et la plupart préférait du coup faire de grands détours afin de rester dans les zones très fréquentées et donc plus sure plutôt que d’aller se risquer à aller par les routes plus courtes mais aussi plus isolées.

Arrivée non loin de la taverne, elle observa les alentours. Certes, c’était beaucoup moins fréquenté que sur les premières routes mais ce n’était pas non plus complètement désert et l’établissement devait fonctionner facilement en profitant du passage des voyageurs. Elle vit également plusieurs personnes rentrer dans la taverne et du bruit s’échappait du local principal : il ne s’agissait donc pas d’un établissement factice ou alors ils engageaient vraiment beaucoup de personnel pour le brigandage et le réseau devait être beaucoup plus grand qu’il n’y paraissait. Elle se demanda comment agir, dans un premier temps, elle voulait tenter une approche subtile mais un guerrier seule, comme elle avec peu de bagages et sans marchand à escorter ne passerait pas inaperçu, il lui fallait donc un alibi. Au loin, elle vit la silhouette d’un enfant : c’était mieux que rien et au moins, elle était presque sure qu’il ne devait pas faire partie du réseau. Cela aurait été bien dommage de demander de l’aide à une personne coupable des agressions. Elle se glissa sur le côté de la taverne et attendit qu’il arrive jusqu’à elle puis l’interpela :

Pssst, tu veux bien me donner un coup de main ? J’ai besoin de rentrer ici mais si je rentre seule, ce sera un peu bizarre, peut-être que tu pourrais m’aider ? Je te paierai à boire et un bon repas chaud en échange.


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: La subtilité de l'alcool

Sam 5 Mai - 23:28

avatar
Svenbjornn Haakenson
N : 9 Or 530
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t620-svenbjornn-haakenson
Voir le profil de l'utilisateur

Informations sur les participants

Svenbjornn Haakenson
12 ans (24 ans natifs)
Natif
Humain
Sans nation
Niasci
147 ans
Native
Ondine
Gothregal
Falasea semblait être une bonne destination pour prêter allégeance à Gondone. Svenbjornn s'était finalement décidé durant le trajet en bateau qui l'avait mené jusque sur la côte ouest de cette nation. Au début, puisque c'était la première fois qu'il empruntait un navire, il avait eu de nombreuses curiosités à assouvir et ne pensa pas un seul instant à son avenir. En revanche, avec le temps qui avait défilé et ses questions qui avaient trouvé des réponses peu à peu, il eut davantage de temps pour réfléchir à ce qu'il ferait une fois qu'il aurait posé les pieds à terre. Son choix fait, l'équipage lui avait alors parlé de la capitale et du meilleur moyen de s'y rendre, à savoir une route reliant bon nombre de villes et villages à Falasea. S'il la suivait jusqu'au bout, il devrait normalement arriver à bon port sans encombre. Quoique dans l'immédiat, il le quittait en laissant le bateau derrière lui.

"Ce n'était pas si mal finalement ! Un peu long peut-être, mais je m'attendais à plus dangereux."

Effectivement, malgré l'agitation de la mer, qui n'était pas habituelle selon beaucoup d'individus, le voyage s'était tout de même avéré moins houleux que ne l'avait craint le garçon. Entre autre, il avait pu se reposer sur la fin, lui permettant de prendre la route sans tarder. De nouveau seul, il reprit ses bonnes vieilles habitudes pour éviter les mauvaises rencontres et ne pas être trop dérangé en chemin. Il n'avait pas envie d'être retardé, il souhaitait arriver à Falasea au plus vite. Certes, il était curieux de visiter ce nouvel endroit, qui s'annonçait bien plus accueillant que la plupart de ceux qu'il avait pu traverser jusqu'à présent, mais il aurait tout loisir de le faire plus tard. Actuellement, le plus important était d'acquérir sa nouvelle nationalité. Il aurait tout de même été dommage de se faire arrêter en tant que sans nation quand on se trouvait justement dans celle que l'on souhaitait rejoindre... Il y aurait donc moins de risques à explorer une fois qu'il serait en règle ! Evidemment, sa curiosité naturelle pouvant difficilement être mise à l'écart trop longtemps, Sven ferait probablement quelques haltes de temps en temps, mais dans l'ensemble il avait confiance en sa volonté pour faire une bonne partie du trajet avant que ça n'arrive.

"La pause s'impose ! J'ai faim..."

Evidemment, sa bonne volonté ne pouvait être maintenue que s'il avait le ventre plein. Ce n'était absolument pas de la mauvaise foi ! Se nourrir était vital après tout, il ne fallait pas qu'il fasse un malaise en chemin. Un sans nation bien portant valait mieux qu'un gondonien évanoui ! Qu'allait-il chasser aujourd'hui ? La faune d'ici était-elle la même que chez lui d'ailleurs ? Svenbjornn hésitait, il n'était pas certain que s'aventurer sur une chasse solitaire en territoire inconnu était la meilleure chose à faire. Peut-être devrait-il jouer la sécurité en attendant d'en savoir plus sur Gondone ? Le garçon se saisit d'une des bourses pendues à sa ceinture pour en regarder le contenu, avant de faire mine de réfléchir.

"Je n'ai pas grand chose... J'espère que la vie n'est pas trop chère ici."

Cela commençait à faire beaucoup d'interrogations. Sven réalisa que migrer vers une terre inconnue pouvait s'avérer compliqué et plein d'incertitudes. Il aimait bien découvrir des choses nouvelles, mais pas autant d'un coup, ni au point de se retrouver perdu. Là, on pouvait dire qu'il l'était complètement, il ne savait plus trop quoi faire. Fermant les yeux un instant pour mieux se concentrer, il tenta de se souvenir des conseils de son père.

"Si je suis perdu dans un endroit inconnu, je ne dois pas hésiter à demander de l'aide, mais sans me mettre en danger ni être redevable. Hm... une auberge !"

Effectivement, quoi de mieux qu'une auberge pour rencontrer des individus susceptibles de lui apporter assistance tout en se trouvant dans un lieu public limitant les risques ? Sûrement plein d'endroits en fait, mais celui-ci aurait le mérite de le rassasier en plus. Et justement, il avait vu une indication menant à un tel établissement un peu plus tôt, il n'avait plus qu'à la suivre pour prendre sa pause, s'informer et manger. Enfin il resterait le problème du prix, mais au moins aurait-il une idée de ceux pratiqués à Gondone. Puis peut-être aurait-il suffisamment ?
Après quelques dizaines de minutes, alors que son ventre se faisait de plus en plus bruyant, il arriva en vue de l'auberge. Tandis qu'il se dirigeait vers elle, une inconnue l'aborda. Déjà ? Il n'avait même pas eu le temps de mettre un pied dans le bâtiment. Oh ! Encore une étrange personne... Elle aussi n'était pas de Bariande peut-être ? Sven commençait à ne plus être surpris par tant de variété, le bleu de sa peau était même moins impressionnant que l'homme à tentacules de la fois dernière. C'était beau par contre, le garçon aimait bien cette couleur.

"Bonjour ! Euh... je veux bien vous aider, mais qu'y a-t-il de bizarre à rentrer seule là-dedans ? C'est à cause de votre couleur ? Ou c'est une tradition à Gondone peut-être ?"

D'un autre côté, Svenbjornn n'allait pas faire la fine bouche : cette rencontre allait résoudre ses problèmes de faim et de soif. Quoiqu'il avait seulement le ventre vide depuis le début, mais maintenant qu'ils en parlaient il avait bien envie de se désaltérer également.

"Enfin qu'importe, si ça peut vous rendre service, allons-y. Je comptais y aller aussi de toute façon. Puis si ça doit être bizarre que je rentre seul moi aussi, au moins ça nous rendra service à tous les deux ! Vous me direz quand même pourquoi ? Je suis curieux de savoir, je veux tout connaître de cette nation."

Comme très souvent, Sven en disait peut-être un peu trop, pouvant facilement faire comprendre par ses propos qu'il n'était pas d'ici, mais il ne semblait pas s'en rendre compte. Puisqu'il avait donné son accord, il entra dans l'auberge, persuadé que la femme devait le suivre. Il ajouta cependant un dernier détail, réalisant soudainement qu'il ne s'était pas présenté.

"Oh en fait ! Je m'appelle Svenbjornn, enchanté."


Dernière édition par Svenbjornn Haakenson le Mar 8 Mai - 21:28, édité 1 fois


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: La subtilité de l'alcool

Lun 7 Mai - 0:51

avatar
Niasci
N : 46 Or 3004
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur


La subtilité de l'alcool

Pour le plus grand soulagement de Niasci, l’enfant accepta. En effet, elle n’allait plus pouvoir rester longtemps plantée ici sans se faire remarquer et s’il n’avait pas accepté, elle aurait probablement du partir pour revenir plus tard. En même temps, il y avait quelque chose d’un peu stupide à venir en mission d’infiltration vêtue d’une armure. On pouvait la voir et l’entendre à des dizaines de mètre à la ronde et si l’enfant avait refusé, elle aurait été obligée de faire demi tour jusqu’à la ville ou village le plus proche afin de troquer le lourd métal de sa tenue contre des vêtements classiques et légers de voyage.

L’enfant lui demanda la raison du besoin d’aide et elle lui expliqua avec plaisir, après tout, elle n’avait pas pour habitude de mentir. Elle lui expliqua donc tout clairement sans omettre de détails.

Eh bien, on m’a demandé d’aller enquêter dans cette auberge. Il est possible qu’il y ait des gens dangereux ici. Le problème est que si le lieu est réellement un repère de malfrat, si j’y vais seule est qu’on va se douter que je suis une guerrière envoyée et ils me tomberont dessus rapidement. Alors que si je suis accompagnée, j’aurai l’air d’être une simple escorte. En l’occurrence ici d’un jeune garçon. Svenbjornn, c’est bien ça ?


Elle se dit que ce n’était peut-être pas des plus intelligent de parler des dangers qui les attendaient peut-être. Il allait surement ne plus vouloir la suivre après ça mais tant pis, ce qui était fait était fait, impossible de revenir en arrière. Agir sur un coup de tête était l’un des défauts de l’Ondine et elle ne pouvait que se maudire pour ça.

Je m’appelle Niasci, je viens de Gothregal mais je vis ici, à Gondone depuis quelques temps.


Avant d’arriver à la porte, elle lui proposa un plan :

On va dire que tu es un jeune homme de bonne famille que je dois escorter jusqu’à Falasea et que nous faisons une simple pause dans l’auberge. Est-ce que cela te convient ?


Elle attendit ensuite sa réponse afin d’être sure qu’il acceptait toujours de l’aider avant d’entrer dans l’auberge d’où sortait de plus en plus de bruit. Un barde avait commençait à jouer et chantait allègrement une folle chanson paillarde qui semblait mettre en joie toutes les personnes présentes sur le moment. Vu de l’extérieur, cet endroit avait l’air d’une taverne tout ce qu’il y avait de plus ordinaire et Niasci commençait presque à douter des informations qu’elle avait eues. Finalement, ce repas serait peut-être réellement une simple dégustation de produits de la région en compagnie d’un enfant qui avait l’air plutôt sympathique sans qu’ils soient mis au devant de quelconques dangers. En tout cas, quoi qu’il arrive, elle protégerait l’enfant, elle ne pouvait pas juste l’utiliser et le mêler à sa mission sans prendre en partie la responsabilité de son sort. Après, les enfants étaient parfois étranges sur Bariande, elle pensait à cet instant à une petite fille qui utilisait fort bien le feu et était ainsi parfaitement capable de se défendre seule.

Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: La subtilité de l'alcool

Mar 8 Mai - 22:25

avatar
Svenbjornn Haakenson
N : 9 Or 530
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t620-svenbjornn-haakenson
Voir le profil de l'utilisateur

Informations sur les participants

Svenbjornn Haakenson
12 ans (24 ans natifs)
Natif
Humain
Sans nation
Niasci
147 ans
Native
Ondine
Gothregal
Une enquête ? A cause de gens dangereux... Eh bien, pour un premier contact avec Gondone, cette nation ne semblait pas bien différente des autres. A peine arrivé, Svenbjornn était déjà témoin de troubles qu'il espérait propres à l'endroit où il avait grandi ces derniers cycles. Manifestement, c'était partout pareil. Il ne perdait pas son optimisme ni sa bonne humeur pour autant, espérant encore qu'à défaut d'être inexistants ici, ces types de problèmes seraient déjà moindres. Quoique là aussi, ça commençait plutôt mal : ce serait l'auberge tout entière qui pourrait être le repaire de bandits. Ce n'était pas tout à fait ce que Sven appelait "moindre", il s'imaginait davantage une ou deux personnes qui posaient des soucis dans une taverne remplie de gens bien intentionnés pour le reste. Evidemment, cela ne restait que des suppositions pour le moment, si ça se trouvait il n'y avait même rien du tout !
En tous cas, vu ainsi, il était vrai que la guerrière serait certainement moins suspecte en étant accompagnée d'un garçon comme Svenbjornn. Etre utilisé presque comme appât ne le dérangeait absolument pas. A vrai dire, cette idée ne lui traversa même pas l'esprit, il ne considéra pas cette tactique ainsi. Il voulait être traité comme un grand dans ce genre de cas, alors cette proposition lui faisait plaisir.

"C'est ça ! Mais vous pouvez m'appeler Sven, c'est plus court et plus simple."

En revanche, le garçon eut une petite moue lorsque la dénommée Niasci lui avoua venir de Gothregal. Svenbjornn craignait toujours un peu que son passé le rattrape un jour. Fréquenter des gens qui en étaient originaires l'inquiétait légèrement, il avait peur d'être reconnu. Pourtant, il était loin d'être vraiment connu. Au mieux, il était juste un ancien fils de jarl, mais d'un petit village. Il n'était rien comparé aux lignées des dirigeants de la nation. En attendant, sa frayeur était là tout de même, il n'y pouvait rien. Après, puisqu'elle vivait à Gondone depuis quelques temps, la femme lui ressemblait peut-être un peu, non ? C'était ce dont voulait se convaincre l'enfant en tous cas, cela avait le mérite de le rassurer un petit peu.
Le plan qu'elle lui soumit eut l'avantage de lui changer les idées et de lui faire oublier ses craintes pendant quelques temps. Enfin pas totalement pour autant, puisque dans le fond, il était réellement un jeune homme de bonne famille. La suggestion de Niasci sonnait donc relativement vraie à ses oreilles, mais il ne préféra pas y réagir. Elle était originaire de Gothregal, en conséquence il ne tenait pas à lui faire part de son passé. En revanche, l'escorte jusqu'à Falasea l'arrangeait beaucoup ! Evidemment, ce n'était qu'une stratégie, elle ne le ferait pas réellement. Dommage, ça aurait été bien pratique... A moins de le lui proposer ? Ca pourrait être sa façon de le remercier par exemple. En plus, s'ils devaient faire semblant d'en parler, c'était l'occasion parfaite pour débattre là-dessus !

"Ca marche ! Allons-y, je suis prêt."

Le duo pénétra dans l'auberge, où régnait une atmosphère... particulière dirons-nous. C'était quoi cette chanson du barde ? Sven fit rapidement la grimace, secouant la tête comme pour chasser des images répugnantes qui y étaient apparu.

"Berk ! Mais c'est dégoûtant... Je ne suis pas sûr..."

Svenbjornn s'interrompit brusquement. Il avait failli dire qu'il n'était pas sûr que des bandits s'offriraient les services d'un tel barde. Il allait falloir qu'il se reconcentre s'il voulait éviter de faire une bêtise de ce style.

"... d'avoir très faim après ça."

Bien joué Sven, bien rattrapé ! Fier d'avoir fait une jolie pirouette pour ne pas se trahir, du moins le pensait-il, le garçon en profita pour enchaîner sur le sujet qui l'intéressait depuis quelques minutes maintenant.

"Dites Niasci, c'est encore loin jusqu'à Falasea ? On va prendre quelle route pour s'y rendre ?"

Parfait, à défaut d'avoir réellement une escorte s'ils ne trouvaient pas un tel accord, il aurait au moins le chemin idéal à emprunter pour arriver à sa destination. Afin de suivre et mémoriser la réponse de Niasci, Sven sortit son petit grimoire qu'il ouvrit sur la double page représentant la carte de Bariande.

"Nous sommes où déjà ? Oh, bonjour !"

Une serveuse venait de se présenter à eux pour prendre leur commande. Finalement, malgré ses propos, le garçon avait faim et il mangerait bien un petit quelque chose. Mais quoi ?

"Euh... Je ne sais pas quoi prendre, vous me conseillez quoi ?"

Svenbjornn n'était pas d'un naturel suffisamment méfiant, puis il était tant absorbé par son propre itinéraire qu'il en avait presque oublié la mission de Niasci, hormis qu'il avait bien noté d'éviter une bévue. Il ne releva donc pas les quelques regards qui s'étaient posés sur eux à chaque fois qu'il avait pris la parole. Son futur trajet intéressait-il des gens peu recommandables ? Ou bien alors s'agissait-il tout simplement d'une curiosité déplacée...


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: La subtilité de l'alcool

Dim 13 Mai - 19:22

avatar
Niasci
N : 46 Or 3004
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur


La subtilité de l'alcool

Le garçon ayant accepté sa proposition, Niasci se dirigea vers l’entrée de l’auberge et ouvrit la porte. Les conversations cessèrent un demi second, le temps de considérer les nouveaux arrivants mais reprirent rapidement tandis qu’une serveuse assez âgée se dirigeait vers eux en leur souriant gentiment :

Vous voulez juste manger un morceau ou vous installer pour la nuit ? Nous avons des chambres de libre.


Niasci observa les lieux et répondit rapidement :

Juste manger un morceau pour le moment, nous verrons après si nous sommes trop fatigués pour continuer notre route, je vous remercie. Apportez-nous deux plats du jour, un bon morceau de fromage, du pain, une grande chope d’hydromel et que veux-tu à boire Sven’ ? Tu veux un gâteau aussi ?


Elle regarda Sven’ afin qu’il complète lui-même sa commande de boisson ou autre élément. Niasci avait un peu d’argent qu’elle n’utilisait pas et n’avait donc pas le moindre problème à l’idée d’offrir à ce petit garçon qui accepté de l’aider quelques douceurs.

Ensuite, elle s’installa à la table avec Sven. Elle comptait commencer par manger normalement en observant un peu les lieux et ses allées et venues. Pour l’instant, toute autre action aurait de toute façon parut étrange et puis, elle avait sérieusement faim et cet endroit sentait vraiment très bon. Assise avec Sven’, elle commença à faire la conversation afin de se mêler au groupe :

Alors, tu voyages tout seul sinon ? Ce n’est pas un peu dangereux pour un enfant ? Une fois, je me suis faite agresser et enlever sur la route, on voulait me vendre parce que je suis une ondine. Les gens des villes semblent avoir des mœurs un peu étrange… Et toi, tu viens de Gondone ? Où vas-tu exactement ?


Elle ne connaissait pas la tradition de la boucle d’oreille de Gondone et n’avait donc pas la moindre idée du concept de parcours initiatique. Rapidement après qu’elle eut posé ses questions, leur plat arriva. Les portions étaient généreuses et l’ensemble fut posé sur la table. Elle prit son assiette et l’attaqua sans attendre pendant que de nombreuses personnes faisaient des allées et venues dans l’arrière-boutique. Ce petit manège ne lui échappa pas et elle s’adressa donc à Sven’ en se relevant d’un coup, ce qui fit cliquoter bruyamment son armure et tourner tous les regards vers elle sans qu’elle ne s’en rende compte :

Quelque chose me semble bizarre là-bas, je vais aller voir. Ne t’inquiète pas, tu peux continuer ton repas, je serai vite revenue, n’hésite pas à t’enfuir s’il y a du grabuge mais je vais essayer d’y aller discrètement.


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: La subtilité de l'alcool

Lun 14 Mai - 22:31

avatar
Svenbjornn Haakenson
N : 9 Or 530
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t620-svenbjornn-haakenson
Voir le profil de l'utilisateur

Informations sur les participants

Svenbjornn Haakenson
12 ans (24 ans natifs)
Natif
Humain
Sans nation
Niasci
147 ans
Native
Ondine
Gothregal
Niasci voulait seulement manger ? Dommage, Svenbjornn n'aurait pas été contre une bonne nuit de sommeil dans un endroit douillet pour changer. Cela faisait une éternité que ça ne lui était pas arrivé en fait, maintenant qu'il y pensait. Sa cabane inconfortable dans la forêt de Doliene, les cavernes ou autres lieux de repos improvisés, les cales de bateaux dernièrement aussi... Le garçon allait bientôt oublier ce qu'était un lit à ce rythme. A vrai dire, son alliée n'avait pas totalement refusé encore, elle avait simplement écarté cette possibilité le temps du repas. Il y avait donc encore une petite chance !
En attendant, il valait mieux profiter de l'instant présent en acceptant prestement cette nourriture offerte. La femme leur commanda des plats du jour, du fromage et du pain. De l'alcool également, mais Sven n'en avait jamais bu, et ça ne lui disait pas de commencer maintenant. Niasci dut s'en douter, car elle lui demanda ce qu'il voulait boire, alors qu'elle avait pris les devants sur tout le reste de la commande. Elle lui proposa également un gâteau en supplément, ce qui était évidemment très tentant pour l'enfant. Toutefois, il ne voulait pas abuser de sa gentillesse en la dévalisant par gourmandise...

"Euh... de l'eau fera l'affaire. Pour un gâteau, je ne sais pas trop, je... Sven fut interrompu par un bruyant gargouillement de son ventre. Allez d'accord, je veux bien du gâteau !"

Au moins s'était-il contenté simplement d'eau pour la boisson, ce serait déjà ça de moins cher pour Niasci. Afin de ne pas salir son grimoire et aussi faire de la place pour les plats à venir, Svenbjornn rangea son précieux ouvrage tout en réfléchissant aux questions et remarques de son alliée. Elle avait le don pour encourager les enfants dites donc ! Sans nul doute, Sven avait très envie de continuer son périple maintenant qu'il savait qu'on enlevait et agressait des gens aussi facilement... Vint ensuite la question tant redoutée : d'où venait-il ?

"En effet, je voyage seul, mais je ne devrais peut-être pas vu ce que vous me dites... Ce n'est pas très rassurant. Enfin je n'ai pas trop le choix non plus, je suis en..."

C'était quoi déjà ? Ah oui, en voyage initiatique ! Son père l'avait prévenu que les adultes devraient le laisser tranquille avec ça, personne ne devait lui venir en aide. Cependant, il avait beau l'avoir mise dès son arrivée à Gondone, cela n'avait pas empêché Niasci de l'aborder et de l'aider en le nourrissant. Etait-elle réellement de cette nation ? D'un autre côté, manger aussi facilement ne le dérangeait pas du tout. Il ne devrait peut-être pas jouer cette carte cette fois-ci finalement, autant profiter que la femme n'aie rien remarqué. Il jugea préférable de jouer la franchise, du moins partiellement.

"Je suis en quête d'un foyer, ici à Gondone. En fait, je cherche à rejoindre cette nation, je suis actuellement un peu hors-la-loi, je n'appartiens à aucune..."

Le garçon avait prononcé cette phrase particulièrement bas, de peur d'être entendu et aussitôt jeté aux cachots.

"Du coup, j'aimerais rejoindre Falasea. Là-bas, je pourrai prêter allégeance. Comme ça, je pourrais me déplacer librement dans tout le pays !"

Sven s'interrompit pour dévorer son repas une fois celui-ci arrivé. Il ne nota pas le regard de la serveuse qui le dévisageait. En revanche, la brutale levée de Niasci le tira de son extrême concentration à manger. Qu'est-ce qui lui prenait ? Ne voulait-elle pas être discrète à l'origine ? Elle lui confia qu'elle trouvait quelque chose étrange non loin et qu'elle comptait s'y rendre pour tirer ça au clair. Heureusement, elle lui proposa aussi de continuer son repas, ce que l'enfant n'aurait certainement pas refusé en temps normal. Mais dans le cas présent, il craignait que cela desserve la femme.

"Euh... d'accord. Mais je crois que votre intervention n'était pas très discrète. Je ferais peut-être mieux de vous accompagner du coup, non ? Déjà que tout le monde nous regarde maintenant, alors si vous y allez toute seule... On n'a qu'à dire que je vais aux toilettes ?"

En plus, Svenbjornn en avait réellement envie, autant faire d'une pierre deux coups. Comme très souvent avec le garçon, ses questions étaient rhétoriques et il attendait rarement une réponse avant d'agir. Il se leva donc prestement pour se diriger vers l'endroit concerné. Sa route fut cependant très vite barrée par la serveuse, qui le toisait avec un regard plein de méfiance.

"Dis-moi jeune homme, tu n'oublies pas quelque chose ?"

"Quoi ? De payer ? Mais on revient, je vais juste aux toilettes."

"Certes, mais tu ne peux pas y aller seul ? J'espère que c'est toi qui payes d'ailleurs. Ce ne serait pas très bon pour ton voyage initiatique sinon..."

Mais qu'est-ce qu'elle racontait celle-là ? Oh mais oui, bien sûr ! Niasci n'avait peut-être pas remarqué, mais les natifs de Gondone avait forcément dû faire le lien avec sa boucle d'oreille. Du coup, le plan de son alliée tombait royalement à l'eau ! Comment justifier qu'elle l'escorte jusqu'à Falasea alors que personne ne devait l'aider ? Oups ! Vite, le garçon devait trouver une idée...

"Ah ça ! Oui bien sûr, je vais payer ma part évidemment. Regardez, j'ai quelques pièces sur moi. Sven lui montra sa maigre bourse, qu'il aurait espéré ne pas voir se réduire davantage. Heureusement qu'il en avait encore un peu pour prouver sa bonne foi simulée... Après à ce que je sache, ce n'est pas interdit d'accompagner une amie. Tant qu'elle ne me vient pas en aide, je n'enfreints aucune règle ! Et si on veut aller tous les deux aux toilettes, rien ne nous en empêche non plus, n'est-ce pas ? Je sais encore me débrouiller seul à ce niveau là après tout !"

"Soit. Mais attention à toi, la ligne entre accompagner et aider est fine, elle peut être très vite franchie."

Là-dessus, la serveuse repartit à ses affaires. Svenbjornn laissa échapper un soupir de soulamenet. Ca avait été moins une ! La prochaine fois, il faudrait qu'il pense à retirer cette fiche boucle d'oreille s'il n'avait pas besoin de ses services. Et s'il n'oubliait pas qu'il la portait aussi. Maintenant, c'était peut-être un peu trop tard, ce serait même encore plus douteux de s'en défaire. Restait plus que Niasci, qui risquait maintenant de se poser des questions sur cette histoire... Comme le fait qu'un non originaire de Gondone fût en voyage initiatique par exemple !


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: La subtilité de l'alcool

Mer 16 Mai - 12:35

avatar
Niasci
N : 46 Or 3004
dossier de personnage
Métier: Initiée
Classe: Guerrier
http://bariande.forumactif.org/t260-niasci
Voir le profil de l'utilisateur


La subtilité de l'alcool

Le jeune homme prit de l’eau mais accepta le gâteau. Il avait commencé son repas et semblait avoir très faim. Visiblement, ce gamin n’avait plus fait de repas solide depuis longtemps et cela inquiétait d’autant plus Niasci. Elle commanderait surement un petit pack de provision à lui donner pour le reste de sa route afin qu’il reparte dans de meilleures conditions. A moins qu’elle ne l’accompagne ? Sans savoir où il se rendait et sans le connaître, c’était un peu délicat ou du moins, un peu prématuré, il fallait déjà voir comment cette histoire allait se terminer.

Il lui avoua ensuite voyager seul afin de chercher un foyer à Gondone. Cela lui sembla un peu étrange, pourquoi un enfant comme lui voudrait chercher un foyer, n’en avait-il pas déjà un ? Et si c’était un orphelin, en quoi Gondone serait-elle plus accueillante que toute autre terre ? Il déclara vouloir se rendre à Falasea dans ce but mais ce n’était clairement pas la porte d’à côté, elle se demanda quel genre de route il avait déjà fait jusqu’à présent et s’il était conscient que ce n’était pas simplement une petite ballade de quelques heures.

Prêter allégeance, pour quelle raison ? C’est nécessaire pour s’installer à Gondone ? Je n’ai pas fait une telle chose. Cela dit, je ne suis pas là pour m’établir définitivement…


Quand elle se leva, Sven’ lui fit remarquer qu’elle n’était pas discrète du tout et qu’ils feraient mieux de se déplacer ensemble. Elle ne voyait pas en quoi elle n’était pas discrète quand elle se déplaçait mais choisit d’accepter, de façon générale, se déplacer à plusieurs était toujours mieux. Un homme intervint cependant demandant au gamin s’il comptait payer. Visiblement, les mœurs étaient très différentes ici : pourquoi un enfant devrait-il payer lui-même son repas alors qu’il n’a pas de source de revenu ? Laisse-t-on mourir les enfants de faim quand ils n’ont pas d’argent ? Cela semblait important car le garçon confirma qu’il allait payer alors qu’il savait très bien qu’elle l’invitait. Elle haussa les épaules : elle pourra le rembourser quand ils seront sortis d’ici et les gens n’y verront que du feu.

Elle s’éloigna ensuite vers les toilettes qui étaient au bout du bâtiment, à l’extérieur évidemment. Elle franchit la porte et chercha ensuite un visu sur l’arrière-boutique. Là, elle vit plusieurs personnes en train de discuter : elle ne les avait pas vu donc soit ils étaient arrivés avant elle, soit ils étaient entrés par une autre route. En tout cas, ce qu’elle avait vu de suspect lui sauta aux yeux : de gros sacs de toile bosselés étaient posés contre le mur et on pouvait sortir de l’un d’eux un long collier. Il ne renfermait donc pas de la nourriture, en tout cas, c’était la première impression que Niasci eut mais il fallait en avoir le cœur net. Elle s’adressa donc à Sven’ :

Il faudrait que l’on puisse savoir ce qu’il y a dans les différents sacs qui sont ici mais je ne vais pas pouvoir y entrer sans alerter toute la salle, il faudrait que je trouve une diversion ou une autre entrée…


Revenir en haut Aller en bas

Sujet: Re: La subtilité de l'alcool

Mer 16 Mai - 22:37

avatar
Svenbjornn Haakenson
N : 9 Or 530
dossier de personnage
Métier: Vagabond
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t620-svenbjornn-haakenson
Voir le profil de l'utilisateur

Informations sur les participants

Svenbjornn Haakenson
12 ans (24 ans natifs)
Natif
Humain
Sans nation
Niasci
147 ans
Native
Ondine
Gothregal
Puisque le pire avait été évité, pour le moment du moins, Svenbjornn put reprendre la discussion là où elle avait été interrompue. Pour commencer, il se demandait ce qu'il devait croire. Niasci n'avait pas eu besoin de prêter allégeance à Gondone, et pourtant elle s'y déplaçait librement. Cependant, elle l'avait probablement fait avec Gothregal, non ? Ce qui faisait qu'elle n'était pas sans nation, et cela suffisait peut-être à aller de l'une à l'autre. Maintenant qu'il y pensait, Sven n'avait pas cherché à connaître ce genre de détail, il s'était contenté d'être certain qu'il serait tranquille ici une fois cette formalité accomplie. Il n'avait aucunement prévu de retourner dans l'une des trois autres nations après cela, mais à bien y penser on ne savait jamais. N'importe quoi pouvait arriver, il serait peut-être bon d'avoir cette information afin de savoir s'il pourrait se déplacer librement ou non à l'avenir.

"Hm, je crois que c’est nécessaire, mais de toute façon c'est sûrement mieux que de rester sans nation. Mais je me demandais, une fois que je serai d'ici, je pourrai tout de même retourner dans une des autres si j'en ai envie ?"

La question était peut-être idiote, mais le garçon ne pouvait pas inventer la réponse. Il ne connaissait pas les lois à ce niveau là, alors il était bien obligé de demander. Au pire, il pourrait toujours interroger quelqu’un au moment de rejoindre officiellement Gondone, nul doute que les gens qui s'en occuperaient sauraient lui répondre et lui donner tous les détails, et même sûrement lui fournir des réponses pour lesquelles il ne se serait jamais posé la question !
Sven suivit Niasci en faisant mine de ne pas la suivre, du moins essayait-il du mieux qu'il pouvait alors qu'il était bel et bien derrière elle, afin de montrer qu'il était indépendant et que personne ne l'aidait. Les toilettes qu'ils cherchaient à atteindre obligeaient à passer par l'extérieur, ce qui fit s'interroger l'enfant sur deux points précis.

"Pas très pratique s'il pleut... Et si quelqu'un voulait partir sans payer, il ne pourrait pas fuir par ici ?"

Afin de chercher la réponse par lui-même, Svenbjornn glissa sur le côté de Niasci pour jeter un coup d'oeil à l'extérieur. Il y avait des employés en train de parler durant leur pause, ayant posé leurs sacs de réapprovisionnement contre un mur le temps de se reposer. Enfin ce fut la première impression que Sven eut, mais ce n'était visiblement pas de l'avis de la femme. Elle voulait savoir ce qu'ils contenaient, certainement pas de la nourriture pour qu'elle s'interroge à ce sujet donc, et avait besoin pour ça d'une diversion. Enfin ça ou d'une autre entrée, mais l'enfant n'entendit pas vraiment cette autre proposition. La diversion avait l'air bien plus amusant, et il avait déjà une idée !

"Je m'en charge, ne bougez pas avant qu'ils me courent après !"

Svenbjornn observa un peu les alentours pour voir le meilleur endroit où atterrir tandis qu'il enlevait la boucle d'oreille qui pourrait lui porter de nouveau préjudice selon le besoin. Il y avait un petit recoin non loin d'ici, il l'avait en visuel et il offrait un obstacle qui devrait le dissimuler aux yeux des hommes.

"Bon, j'espère que je n'ai pas perdu la main..."

Se concentrant pleinement sur l'endroit qu'il voulait atteindre, Sven respira profondément un grand coup en fermant brièvement les yeux. Quand il les rouvrit, il disparut presque instantanément pour se retrouver en une fraction de seconde derrière l'obstacle vu précédemment, qui s'avérait être un petit échafaudage remplis d'objets en tout genre.

"Oui ! J'ai réussi."

Le garçon s'était téléporté de l'autre côté de la petite place, plaçant les hommes entre Niasci et lui. Avant de passer à l'action, il entreprit d'analyser au mieux ce nouvel environnement. Puis il afficha un grand sourire, l'oeil malicieux, et s'appuya sur l'échafaudage avec un petit mouvement de provocation plein de dédain. Malheureusement, il dut le faire un peu trop fort, car le tout se renversa dans un brouhaha à réveiller un mort. Evidemment, tout le monde se retourna vers lui, tandis que sa cachette improvisée n'existait plus et le rendait bien visible à tous les yeux qui le fixaient.

"Oups ! C'est pas moi, je ne suis même pas là, au revoir !"

Aussitôt, Sven se mit à courir dans le sens opposé à l'endroit où se trouvait Niasci, très vite poursuivi par les hommes, qui tenaient à attraper ce garnement qui avait probablement détruit de précieux objets leur appartenant et qui n'avait rien à faire ici manifestement. Bon, pour la discrétion, on repasserait, mais au moins son alliée allait pouvoir l’être pour sa part, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney
» il y a pas à dire, être majeur et boire de l'alcool c'est le pied [pv Karin Alamaba]
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune

Sauter vers: