bannière du haut du forum

Partagez

Un dur retour à la réalité (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sujet: Un dur retour à la réalité (PV)

Jeu 28 Déc - 11:30

avatar
Shayim
N : 8 Or 300
dossier de personnage
Métier: Acolyte
Classe: Sans classe
http://bariande.forumactif.org/t322-shayim
Voir le profil de l'utilisateur
Les paupières de Shayim tremblèrent un instant tandis qu'elle reprenait peu à peu ses esprits. Ses souvenirs des derniers événements étaient encore extrêmement flous, et chaque parcelle de son corps la faisait souffrir, comme si elle avait été rouée de coups avant d'être jetée au sol. Ce qui d'ailleurs était une situation tout a fait probable. Le plus douloureux était comme un vide, une plaie béante, dans son coeur et dans son âme, seulement elle ne parvenait pas encore à se souvenir. Sa mémoire ne reprenait possession que lentement de la journée qui avait précédé.
La Skure voulut rouvrir ses paupières, mais celles-ci pesaient bien trop lourdes pour cet infime effort. Pire, il lui semblait que toutes ses forces lui avaient échappé, et que même se relever, même bouger un bras ou soulever la tête, serait pour elle un effort impossible. Elle se sentait raide, gourde et maladroite, comme ces Albas qui se poudraient le visage de blanc et passaient leurs journées à se prélasser.
Alors elle eut peur. Que lui avait-on fait?

"J'ai libéré tes pouvoirs, supprimé les chaînes et limites qu'ils comportaient."

Shayim sursauta. Ses yeux étaient restés fermement clos et, pourtant, elle voyait distinctement une silhouette lumineuse se découper sur un fond d'obscurité.

"Je t'ai libérée de la peur, je t'ai libérée de l'esclavage."

La jeune femme resta dubitative. Elle gisait toujours sur un carrelage froid avec une menace de mort latente au dessus de sa tête.
La silhouette se précisait, révélait une Dame d'une beauté à couper le souffle. Son visage diaphane rayonnait d'une lumière chaude soutenue par ses yeux accueillants et dorés. Sa chevelure de lune, longue et ondulée, se perdait dans les nombreux voiles blancs qui l'enveloppaient.

"En contrepartie, toute la puissance dont tu disposais jusqu'ici a été absorbée et il faudra recommencer du début dans l'espoir de devenir plus forte qu'avant."

Shayim restait muette de stupéfaction et d'admiration. Toutefois, pendant cette révélation, sa mémoire finissait de ramener tous les lambeaux de souvenir dont elle n'avait pas encore repris possession. Et la Changeformes ne put retenir une larme lorsque, dans une autre partie de son esprit, elle revit le cadavre d'Eshma fusillé devant elle.
D'une voix calme et apaisante, la Dame Blanche poursuivait:

"Tu es mon héraut. Viens à moi, libère moi!"

Après quoi elle disparut, laissant son interlocutrice dans l'incompréhension la plus totale.

Shayim resta longtemps allongée au sol, les yeux clos. Personne ne vint la relever, elle avait dû être jetée dans quelque pièce reculée du manoir. Ses pensées, peu à peu, reprenaient forme.
Elle était un Héraut, au même titre que son maître. Ce qui faisait d'elle une Alba, désormais. Ce qui était pour le moins problématique, puisqu'elle n'avait aucun moyen de mener le train de vie de cette classe. Et puis étant d'extraction Skure, elle n'en avait pas vraiment envie, les Albas la dégoûtaient. Toutefois, si son maître apprenait ceci, il la percevrait comme une menace, et seuls les immondes dieux qui présidaient à ce monde savaient quelle serait sa réaction. Il faudrait donc garder secrète cette révélation.
Quant à ces pouvoirs, quant à cette mission... Ce qui est sûr, c'est qu'elle allait les utiliser. Comment, elle ne savait pas encore. La tentation des détruire les Albas, de mettre à feu et à sang cette civilisation qu'elle honnissait était bien grande. Et cette fameuse Dame Blanche? Etait-elle réellement la divinité bénéfique sous les traits de laquelle elle était apparue, fallait-il alors la libérer? Ou n'était-ce qu'un leurre inventé par les perfides dieux qui se jouaient d'eux et, en la délivrant, les Hérauts amèneraient au monde une calamité encore plus grande?

Shayim se rembrunit, elle ne pouvait savoir. Néanmoins, elle ne pouvait rester longtemps à gésir, inactive, ou le fouet l'attendrait. Elle n'avait pourtant pas la force de se relever, encore moins de servir une journée encore.
Il paraissait que ses pouvoirs avaient été libérés... Elle se changea aussitôt en libellule, être bien plus léger.
Et elle s'envola.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ô! Le dur retour à la réalité!
» Retour à la réalité | Cérya
» Retour à la réalité [Flashback / One-shot]
» Retour à la réalité
» La Campagne Fragments de Réalités : "Le Retour du Décharné" (N3)

Sauter vers: